Arnaud Montebourg, la surprise marseillaise

À la une
le 10 Oct 2011
22

Franchement personne ne l’avait vu venir. Ni les sondeurs, ni les Guerini’s boys, encore nombreux aux manettes du PS des Bouches-du-Rhône, et qui avaient bien ricané du bide d’Arnaud Montebourg la semaine dernière à Marseille au Dock des Suds, et de son stand-up marseillais, avec plus de journalistes que de passants. Ce n’est pas non plus faire injure à l’inconnu Paul Goosens son mandataire dans le département ou à Annick Boët dont le coeur a souvent varié avant de devenir présidente du comité de soutien du Bourguignon, que de dire qu’ils n’étaient pas non plus les rois de l’organisation de ce type de campagne. Au moins par rapport aux  Mennucci, Caselli, Vauzelle, Carlotti pour Hollande, et Vigouroux, Jibrayel, Ghali pour Aubry. Et malgré tout Arnaud Montebourg a clairement été la surprise du chef de ce premier tour des primaires citoyennes, au niveau national avec ses 17 % et sa troisième place, mais aussi dans les Bouches-Rhône avec 21%, et surtout à Marseille, la grande ville de France où il fait ses meilleurs scores.

Des résultats qui ont donc fait mentir beaucoup de monde, et notamment ceux qui pensent que les « affaires » n’ont aucune influence sur l’opinion publique, et surtout à Marseille. Ils avaient pourtant déjà senti passer pas loin le vent du boulet frontiste aux dernières cantonales, mais les mêmes ont continué hier soir à faire les autruches rue Montgrand au siège de la Fédé, comme son guériniste patron Jean-David Ciot, pour qui « il n’y a pas d’enseignement local », et que Montebourg a surtout siphonné les voix de Royal, y voyant même une forme « d’injustice », comme il nous l’a expliqué hier soir :

A sa décharge, si l’effet Guérini a joué, Montebourg a certainement bénéficié également de son positionnement très à gauche, qui a dû également beaucoup séduire d’électeurs marseillais, comme nous l’explique le montebourgois Paul Goosens :

Pour les autres conclusions de la soirée, comme au plan national, la mobilisation a été très forte dans les Bouches-du-Rhône, avec pas loin des 70 000 votants, un vrai succès cette fois pour Jean-David Ciot, dont ce chiffre était dans la fourchette haute. La mobilisation a donc largement dépassée les 6 000 socialistes officiellement encartés dans le département. Malgré quelques petits bugs, notamment un gros bazar à Allauch, un stylo électronique un peu défaillant, et des problèmes audiotel qui font que les équipes chargées du comptage se sont payées une belle nuit blanche et que les résultats ne sont pas encore ce matin totalement définitifs, le scrutin, s’est relativement bien déroulé.

La si montrée-du-doigt fédé 13 recevant cette fois les félicitations du jury. « Aucune fraude dans les bouches-du-rhône, tout arrive au PS » se moquait hier soir Olivier Mazerolles sur BFM TV. A Marseille, les cités ont peu voté, elles qui avaient déjà été très fortement marquées par l’abstention. Et ce n’est une bonne nouvelle pour personne. On a en revanche beaucoup voté dans les fiefs de la droite, notamment dans le 8e arrondissement ou dans le 4e chez Muselier/Gilles. Pas rassurant du tout pour la maison Gaudin.

Enfin c’est Hollande qui est passé en tête au premier tour, mais avec un score assez serré, 35% contre 30% pour Martine Aubry à Marseille, plus serré qu’au national et que dans le département (36/28), effet Montebourg oblige. Tout reste donc ouvert au second tour, comme nous l’ont expliqué le hollandais Eugène Caselli et le aubryiste Frédéric Vigouroux, hier soir, toujours au siège de la fédé :

C’est donc, à Marseille comme ailleurs, les électeurs de Montebourg qui feront le roi où la reine de ces primaires citoyennes. Et ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’avenir politique de Jean-Noël Guérini, qui est venu voter hier aux environs de midi à la maison de quartier des lices, dans le 7e, avec à ses basques une meute de journalistes. Tout en noir, blouson de cuir, accompagné de son épouse, JNG après avoir échangé quelques mots avec la presse, et s’être accroché avec un journaliste de la Provence, est vite remonté dans sa Mini Cooper, sans même un regard vers les élus mennuccistes présents derrière leurs bureaux de vote. Aubry et Hollande devront sans doute donner quelques gages à Montebourg pour espérer récupérer ses voix dimanche prochain. Et une plus grande fermeté à l’égard du toujours président du conseil général des Bouches-du-Rhône pourrait en être un. Des voix qui de toute façon n’appartiennent à personne. Et comme on dit en Bourgogne c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses. Rendez-vous donc dimanche.

Un lien l’ensemble des résultats du département sur le site de la Fédération, attention tous les chiffres ne sont pas encore définitifs.

Un lien Notre carte interactive des résultats à Marseille, arrondissement par arrondissement, bureau par bureau

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Rimbus Rimbus

    Michel Vauzelle, qui était tout à l’heure à Arles pour constater les résultats en tout à fait similaires à ceux du reste du département, confiait qu’il reconnaissait s’être trompé sur la Primaire citoyenne… Elles n’a pas donné lieu à une guerre fratricide mais a porté des idées nouvelles. Il a tenu a rendre hommage au “sens républicain” des citoyens, qui ont montré par leur forte mobilisation leur esprit de résistance face à la politique de Sarkozy.

    Le président de la Région a ensuite parlé de la démondialisation et du programme de Montebourg : “je souhaite que le message de Montebourg soit pris en compte au deuxième tour” a-t-il déclaré sans détour. Puis il a confié qu’il avait de l’amitié pour Arnaud, qu’il avait suivi dans l’expérience du NPS, il y a près de 10 ans.

    Signaler
  2. ava ava

    il y avait du monde à vallier hier… et comme c’était bon pour une fois dans ce secteur de se retrouver entre gens de gauche !

    Signaler
  3. nana nana

    tout c’est très bien passé ? ah bon!
    à Allauch je n’ai pu voter car je n’étais pas sur la liste…et je n’étais pas la seule vraisemblablement…c’est un peu fort
    on m’a proposé de faire le tour des bureaux, mais comme j’en avais déjà plein les pattes (je suis handicapée) pour avoir cherché un bureau mal indiqué sur le site, et de plus un jour de brocante, je suis rentrée chez moi plutôt en colère. Dans le var, on a proposé aux électeurs absents des listes de présenter leur carte d’électeur.
    Personne n’en a parlé, mais je me demande combien de personnes se sont déplacées pour rien !

    Signaler
  4. Ricou 24. Ricou 24.

    Moi je ne fais pas tout à fait la même analyse que vous Pierre.

    En aparté je rappelle que Montebourg ne représente sur le plan national que 17% de 4 % des électeurs Français (qui ont votés à la primaire) soit 200 000 voix, ou encore, et c’est plus marquant 0.7% des électeurs du pays.

    A Marseille il a drainé avec lui le NPA, le front de gauche, les verts rouges qui veulent voir une partie de leurs idées présentes dans le débat futur en 2012 et les socialistes de son courant politique………à partir de là il reste les déçus du parti sur qui les “affaires” ont pesé……..soit combien de voix contre le système Guerini,Caselli,Mennucci ?Très peu.

    Avec Montebourg il me semble nous sommes comme pour les verts sur le plan national qui ne sont pas plus de 6000 adhérents, soit 600 par département, et qui pèsent sur l’ensemble de notre démocratie au quotidien du fait de l’éclairage médiatique que l’on leur donne.

    Il nous faut avoir plus de recul pour apporter de vraies réponses et faire les bonnes lectures des suffrages exprimés pour apporter de vraies solutions aux attentes des Français qui ne croient pas plus en Montebourg,Mennucci et consorts qu’à Guerini,Muselier et Gilles.

    N’oublions pas que nous sommes dans la politique et que les fondamentaux qui gèrent nos vies de familles, nos entreprises, nos associations ne sont pas les socles des raisonnements politiques.

    Ricou 24.

    Signaler
  5. joliette13 joliette13

    Personnellement j’ai voté Montebourg, mais pas du tout pour ses approches de démondialisation mais bien pour montrer qu’il faut nettoyer un peu devant sa porte. Je pense que votre analyse est plutôt proche de la réalité, même si comme se plaît à le répéter JF Coppé et Ricou cela représente 0.7% des électeurs.

    Signaler
  6. Eric Eric

    Remarquable de voir dans les commentaires comment les thuriféraires du système Guérini tentent de relativiser la portée du score de Montebourg dans les BdR.
    Au delà de ces petits soutiers du système, ce sont les élus qui soutiennent encore Guérini qui devraient commencer à réfléchir à un positionnement qui les éloigne de plus en plus dangereusement de leur électorat.

    Signaler
  7. Arnaud13 Arnaud13

    Je suis tout à fait d’accord avec Eric, on a l’habitude des commentaires de certains, mais là insister à ce point, c’un peu pathétique… et ne pas faire le jeu de la gauche …

    et ce sont les mêmes qui vont nous faire de belles envolées lyriques : “N’oublions pas que nous sommes dans la politique et que les fondamentaux qui gèrent nos vies de familles, nos entreprises, nos associations ne sont pas les socles des raisonnements politiques.” …

    bah la formule est belle, mais il faudra me faire une explication de texte … je crois ne pas trop bien comprendre, faudra m’expliquer ce que doivent être alors les socles des raisonnements politiques … à moins d’être bien entendu dans une politique affairiste et clientéliste…

    Signaler
  8. Oursin Oursin

    Et moi qui croyais que les électeurs s’étaient déplacés pour choisir leur candidat pour la Présidentielle. Ben non voyons, ils ne sont pas de ce niveau là les électeurs marseillais, nôôôn! Les électeurs marseillais sont tout juste bons à regarder par le petit trou de la serrure, à nombriliser leur expression à la Primaire et à penser être le centre du monde. Du moins c’est ce qu’il ressort de cet article et de ses commentaires.
    En tout cas moi, hier, au moment de glisser dans l’enveloppe le nom de mon choix, je n’ai pas pensé une 1/2 secondes aux affaires Guerini. Pire, j’ai presque rêvé d’une France sans Sarkozy! Mais je m’emballe. Hier (et sans doute dimanche prochain suivant votre analyse) les électeurs du 13 ont dit oui ou non à JNG. Un référendum en quelque sorte.
    On pourrait pas cesser de nous mettre le guerinigate à toutes les sauces? On ne pourrait pas faire un peu de politique et de l’analyse politique? Un tout pitit peu siouplè missieu-dame.

    Signaler
  9. Don Don

    Mélenchon à 15% en avril…

    Signaler
  10. Liseron duveteux Liseron duveteux

    Puisque pour certains hier a été un grand progrès démocratique…
    4% des électeurs qui se déplacent, pour une première, c’est effectivement un grand progrès démocratique.
    Le parti socialiste s’est pesé! A l’aune des catégories de boxe, c’est un poids plume.
    Si La Fontaine pouvait nous en parler, il nous dirait qu’il est la grenouille de la fable.

    Au fait les fonctionnaires, c’est quel pourcentage de la population?

    Le pire, ou l’intérêssant, serait que tous les partis se mettent à ce petit jeu.
    On serait en permanence en campagne électorale, de quoi avoir des nausées des hommes et femmes politiques.

    Signaler
  11. Marqueur Marqueur

    2.5 millions de votants MAIS combien de vrais socialistes….???
    on en reparlera en 2012 surprise surprise

    Signaler
  12. Alain Le Lougarou Alain Le Lougarou

    HOLLANDE AUBRY et MONTEBOURG doivent leurs scores élevés à la qualité de leurs prestations télévisées et non pas aux éternells petits caciques locaux qui tels CARLOTTI MENNUCCI et BOET retournent leurs vestes à chaque vote histoire de se ménager un avenir d’élu.
    Les militants et sympathisants socialistes qui ont pu s’exprimer en toute liberté ne sont pas dupes du jeu trouble de ces élus qui parasitent le débat démocratique.
    Au fait quid de la réponse de M MENNUCCI concrenant les conditions de son recrutement,de ses hautes rémunérations et de son trvail effectué au sein de 13 Développement?
    COURAGE !Dans un souci d’équité il faut enquêter en la matière.

    Signaler
  13. bella ragazza bella ragazza

    si j’ai voté montebourg c’est d’abord et surtout pour ses idées y a longtemps qu un socialiste à un tel programme .?je ne crois pas. Ce sont des idées de gauche c’est tout ! et en plus de ça il veut une politique au service du peuple il refuse le clientélisme maffieux connu sur marseille depuis si longtemps ….. il est courageux….il dénonce à haute voix etc etc… bref une véritable éthique politique… Moi j’ y crois ! alors maintenant nos ténors socialos provençaux essaient de démontrer que “bof mais quelle victoire pour montebourg etc etc ” mais ils ne comprendront jamais rien ! allez ouste tous dehors ….

    Signaler
  14. effervescence13 effervescence13

    Moi je suis scandalisé de voir certains électeurs marseillais voté un candidat comme A.M qui a fait sa campagne sur Jean-Noel Guerini qui je vous le rappelle n’a eut aucune condamnation à ce jour comparé a certains et non sur sa politique de (Démondialisation).
    Tous ceci est une mascarade pour faire du buzz et les marseillais ont été instrumentalisé avec tous ces journaux ou info concernant Jean -Noel qui pour moi n’est pas du tout comme le décrive les journalistes .(système gueriniste) ou autres car c’est un très bon Président qui fait beaucoup pour le département.
    Tous le monde sait que dans tous les milieux politique il y a de la magouille et ça depuis des décennies et ça continuera pendant longtemps encore, alors s’il vous plait ne faites pas les choqués.
    Mais à l’heure actuelle il faut choisir un candidat pour ces idées et non sur des accusations.

    Signaler
  15. RIBELLU RIBELLU

    ….Juste un rappel ile ne s’agit pas d’une primaire socialiste, tout le monde sait bien qu’il n’y a aucun parti qui dispose de 2.5 millions d’adhérents, mais d’une primaire citoyenne destionée à ceux qui se retrouvent dans les valeurs de la gauche…. C’est à ce titre que j’ai voté au 1er tour pour Arnaud Montebourg et au 2 ème je choisirais un(e) candidat(e) qui correspondra le mieux à ce que j’attends d’un candidat de gauche…….

    Signaler
  16. céhère céhère

    L’entourage de Montebourg commence à me chatouiller à jouer leur Bayrou 2007… renvoyer les deux finalistes dos à dos, quand on se souvient de ce qu’était le ps sous Hollande, un oaï intégral et la machine à perdre.
    Alors certes Aubry n’a pas été à la hauteur sur Guérini, pour une raison qui m’échappe d’ailleurs, mais Hollande lui-même n’a-t-il pas été le 1er secrétaire qui a vu l’ascension de Jean-No ? Donc cet argument ne tient pas.
    Et pour le reste, sur le fond, la question ne devrait même pas se poser. Enfin bon, il est triste d’observer que dès que les mecs dépassent 5%, ils prennent le melon.

    Signaler
  17. Gérard Gérard

    Les meilleurs scores de France pour Arnaud Montebourg dans les bastions UMP de Bruno Gilles et de Renaud Muselier. Les primaires étaient ouvertes à tous non ? Conjonction d’intérêts croisés ? Moi, ça m’interroge…

    Signaler
  18. Carla2marseille Carla2marseille

    Tiens, Monsieur Caselli a retrouve le chemin de la federation du parti socialiste qu il a dirige pendant de nombreuses annees aux cotes de jean noel Guerini au moment de sa toute puissance. Peut etre la nostalgie de leur collaboration sans faille et de son devouement sans limite qui a permis a la federation des bouches du rhone d etre toute puissante pendant des annees? Tout le monde disait qu ils formaient une belle equipe et un beau tandem. A mon avis, les quelques semaines ou il a essaye de se faire oublier ne suffiront pas a Montebourg et a ses amis pour effacer le passe. Comment pourrait il incarner le changement des methodes et des pratiques, le renouvellement, le renouveau ou encore l emergence de nouvelles generations?
    Ne dit on pas que le passe construit l avenir?

    Signaler
  19. Eric Eric

    QUe le propre mandataire de M. MOntebourg dans les Bouches du Rhone conteste le fait que la prime de son candidat dans le département et à marseille est lié à sa position sur Guérini, MONTRE à quel point le système est encore puissant et capable de contrôler des acteurs politiques jusque là ou on ne l’attendrait pas.

    Signaler
  20. Ricou 24. Ricou 24.

    Cher Eric,cher Arnaud13,
    j’ai écrit en post sur le forum:

    “A Marseille il a drainé avec lui le NPA, le front de gauche, les verts rouges qui veulent voir une partie de leurs idées présentes dans le débat futur en 2012 et les socialistes de son courant politique………à partir de là il reste les déçus du parti sur qui les « affaires » ont pesé……..soit combien de voix contre le système Guerini,Caselli,Mennucci ?Très peu.”

    Eric a répondu,avec le soutien d’Arnaud13:
    “Remarquable de voir dans les commentaires comment les thuriféraires du système Guérini tentent de relativiser la portée du score de Montebourg dans les BdR.
    Au delà de ces petits soutiers du système, ce sont les élus qui soutiennent encore Guérini qui devraient commencer à réfléchir à un positionnement qui les éloigne de plus en plus dangereusement de leur électorat.

    La Provence de ce mardi 11 en page 3 reprend en conclusion la même analyse que moi en:

    “un discours qui accrédite la thèse d’une lame de fond plus que d’une protestation.
    A prendre avec précaution,toutefois,l’électorat Montebourg étant sans doute le plus éparpillé de tous,entre gauche de la gauche,écolos bobos,anciens Chevènementistes ou alter mondialistes.Un corps yrès complexe à récupérer”.

    Paul Goosens(mandataire de Montebourg) rajoute:”on ne peut pas parler de vote anti Guerini par exemple”.

    Comme quoi votre emballement et votree analyse est peut être dû à votre ferveur,

    Cordialement,

    Ricou 24.

    Signaler
  21. squale squale

    ça rassure !! comme quoi les marseillais ou en tous cas une bonne partie des socialistes marseillais en ont marre des magouilles dont est gangrénée notre ville depuis des décénnies !!! j’espere vivement que les affaires graves en cours iront au bout et condamneront fermement les acteurs !!! il est temps que la gestion de la ville change en bien !!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire