Après un an de crise sanitaire, la demande d’aide alimentaire n’en finit pas d’augmenter

Actualité
le 28 Avr 2021
6

Dans les Bouches-du-Rhône, la demande d'aide alimentaire progresse inexorablement depuis le confinement de mars dernier. Confrontées à cette hausse, les associations voient leurs stocks se réduire et lancent des appels aux dons.

Préparation de colis alimentaire à l'Après M, la plateforme solidaire installée dans l'ancien McDonald's du 14e. (Photo VA)

Préparation de colis alimentaire à l'Après M, la plateforme solidaire installée dans l'ancien McDonald's du 14e. (Photo VA)

“Si on maintenait difficilement à flot des familles jusque-là, beaucoup sont désormais en dessous de la ligne de flottaison”. À l’instar de Bernard Nos, président de l’association marseillaise Vendredi 13, les acteurs de l’aide alimentaire s’alarment de la hausse continue de la demande dans les Bouches-du-Rhône. “Tous les voyants sont au rouge, constate le Secours populaire […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. barbapapa barbapapa

    Des mesures à la Joe Biden s’imposent : taxer normalement les très riches et fermer toutes les officines de “défiscalisation”, + taxer les gafa, tuer les paradis fiscaux…

    Signaler
  2. MarsKaa MarsKaa

    Qui parle de cette crise sociale dans la campagne politique ? Les vrais problèmes sont là, ils ne viennent pas “d’ailleurs”…

    Signaler
  3. LN LN

    L’action sociale est la première compétence du département, il ne s’agit pas de choix politique mais de mission.
    Qui des candidats a abordé le sujet en ces temps de crise ? Quelles options budgétaires ? Quelles priorités pour répondre aux besoins ?
    Nous sommes dans la non assistance à personnes en danger non ?
    C’est pourtant le meilleur tremplin pendant ces élections pour tenter de pallier les difficultés et peut-être gagner des voix.
    Mais moi je crois encore que les saucissons poussent aux arbres…☹️

    Signaler
  4. Dark Vador Dark Vador

    Effectivement en accord avec les commentaires précédents. Les programmes (si on peut les appeler comme cela) des candidats pour les prochaines élections, ne font quasiment pas référence à cette problématique. Il s’agit pourtant de la première des urgences : manger à sa faim! Beaucoup d’arrondissements sont touchés aujourd’hui, même le 5eme par exemple, qui n’était pas concerné jusque là, a ouvert sa boutique solidaire pour distribuer des paniers repas. L’ensemble de la ville est concerné pendant que les politiques bataillent autour des alliances, des candidats, des postes…

    Signaler
  5. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    Pourtant on va claquer un pognon de dingue pour les JO

    Signaler
  6. MarsKaa MarsKaa

    Ce qui montre à quel point nos politiques sont déconnectés de la réalité quotidienne des français.
    Nos politiques ne voient pas ces problèmes là, n’ont aucune envie de s’en préoccuper.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire