Après la pollution aux Aygalades, l’arrivée de l’usine Satys inquiète les Marignanais

Actualité
le 10 Sep 2021
6

Après avoir repris le site pollué au chrome des Aygalades, l'usine de peinture pour l'aéronautique Satys doit déménager sur la ZAC des Florides à Marignane en 2022. Mais l'arrivée de cette activité utilisant toujours du chrome VI inquiète plusieurs associations, élus et habitants. L'enquête publique sur le projet vient d'être prolongée de quinze jours.

L'avis d'enquête public a été placardé à l'entrée du terrain. Celle-ci a été prolongée de 15 jours. (Photo LA)

L'avis d'enquête public a été placardé à l'entrée du terrain. Celle-ci a été prolongée de 15 jours. (Photo LA)

La discrète entrée sur le futur site se fait par le chemin sinueux des Aiguilles, sur l’avenue Lino-Ventura dont les entrepôts, carrosseries et magasins de bricolage se répartissent sur les communes de Gignac et de Marignane. Sur le côté, un panneau jaune prévient timidement de la tenue d’une enquête publique depuis le 9 août sur […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. jacques jacques

    Comme d’habitude : pas chez nous, mais allez voir chez le voisin!
    PMA était une usine vétuste qui avait souffert de la baisse drastique de cdes d’Eurocopter dans les années 80, qui avait survécu par miracle et dont les investissements étaient proches de zéro.
    En bref, on veut la gare TGV mais pas les rails, les emplois mais pas les usines.
    Incorrigibles même si je comprends leurs craintes.

    Signaler
  2. BRASILIA8 BRASILIA8

    donc pour l’Etat ( la DREAL) quand tout va bien il n’y a pas de problème quelle perspicacité quelle profondeur dans l’analyse des risques ce qui est le but de ‘étude d’impact belle illustration de ce que disait un humoriste ce n’est pas parce que l’on a rein à dire que l’on doit fermer sa gueule

    Signaler
  3. 13agacé 13agacé

    Les craintes des riverains sont légitimes et nous serions tout autant qu’eux inquiets au regard du passé de cette entreprise. Mais qu’il est amusant d’entendre certains riverains qui ont bâti leurs habitations sans aucune autorisation préalable (et continuent d’ailleurs à le faire toujours – cf une grosse maison en bois en bordure de route départementale) contestés un projet, eux qui se sont affranchis de toute règle et les ont même piétiné ! Qu’il est beau notre Pays…

    Signaler
  4. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    l’emplacement de cette usine à proximité d’Eurocopter est parfaitement logique. Cela évitera des navettes entre le 15e arrondissement de Marseille et Marignane. Par ailleurs cela permettra d’employer de la main-d’œuvre peu qualifiée. Enfin on peut penser que les responsables du projet font tout pour protéger leur personnel ainsi que le voisinage contre les risques de pollution, ne serait-ce que pour éviter : les emmerdes .Nous ne sommes plus au XIXe siècle, même si certains employeurs tiennent le langage des patrons de cette époque. Enfin le paysage de cette friche agricole ou industrielle n’a rien de remarquable.

    Signaler
  5. Marie Claude gargani Marie Claude gargani

    En tant qu’élue d’opposition a la ville de Marignane je suis aller rencontrer le commissaire enquêteur pour exprimer mon avis défavorable, membre du parti communiste nous avons distribué un tract au marché de Marignane le 4 SEPTEMBRE invitant la population a s exprimer à l’enquête publique et en portant a la connaissance des gens les méfaits de cette entreprise.
    D’autre part Barjane a coté de l’emplacement de cette société met a disposition un local logistique . Cela DIT Qu”en cumulé avec la zac des aiguilles c’est presque des centaines de camions qui circuleront bonjour le CO2 au moment du rapport du GIEC? OUI DES SOLUTIONS EXISTENT
    – gratuité de transport pour les salariés
    – reflechir sur le rail d autant qu ils existent
    Comment financer interpeller le Maire de Marignane qui est aussi vice président du conseil départemental, vice Président de la métropole, Madame Colin adjointe a Marignane conseillère régionale et le député Monsieur DIARD ENSEMBLES ILS PEUVENT DEMANDER A LA BCE via le président MACRON.

    MARIE CLAUDE GARGANI

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      En bonne communiste toujours pour le nucléaire ?
      Mais vous avez raison , cela ne dégage pas de CO2.
      Vous avez l’écologie sélective.
      Allez donc interpeller , selon le jargon communiste.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire