Après deux mois de mobilisation, le McDo Saint-Barthelemy lance son « appel des oubliés »

Actualité
le 28 Mai 2020
6

Depuis le début du confinement, la demande d'aide alimentaire a explosé à Marseille, suscitant de nombreuses initiatives de solidarité. Ce mercredi, à l'ancien McDonald's de Saint-Barthélémy, devenu un des pivots de la distribution de colis alimentaire, des associations témoignaient de ces semaines d'engagement.

Les organisateurs de la plateforme de distribution de colis-repas du Mcdonald's réquisitionné et les représentants des associations partenaires. (Image LC)

Les organisateurs de la plateforme de distribution de colis-repas du Mcdonald's réquisitionné et les représentants des associations partenaires. (Image LC)

Il y a deux mois, après les premiers jours de confinement, un tissu de solidarité inédit se mettait en place à Marseille pour faire face à l’impressionnante demande d’aide alimentaire. Mercredi, plusieurs appels et textes sont venus marquer un cap, et marteler que les populations fragilisées par le confinement continue de vivre une situation d’urgence […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. patrick patrick

    on va peut être arrêter de se moquer de castaner et de ses photos en groupe en sans masque ?

    Signaler
    • Happy Happy

      Ou alors on va voir dans ces visages découverts la force de la solidarité, qui n’empêche personne d’être faillible sur des détails. Des visages découverts, c’est pas celui de castaner que je préfère…

      Signaler
  2. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Et pendant ce temps là, les élus font ce qu’ils peuvent, bien content que les associations fassent leur travail…!
    Mcdonald’s va bien s’en sortir car son image d’entreprise exploiteuse va reluire sur Marseille…!
    Secours Populaire, Secours Catholique et Cimade vont beaucoup faire pour l’Été Marseillais…!
    Inventons des collectifs auto fongibles contre l’État Léviathan…!

    Signaler
    • PromeneurIndigné PromeneurIndigné

       » L’ Etat a de moins en moins de pouvoir au niveau locale Depuis les lois Deferre ce sont les collectivités territoriales qui sont à la manœuvre Le bilan social ,culturel et économique de ces « nouveaux féodaux » est médiocre voir nul ! Tout miser sur le tourisme et le commerce c’est mettre tous ses œufs dans un même panier !

      Signaler
  3. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    Combien aurait-il été possible de financer des denrées alimentaires pour les plus démunis avec le fric gaspillé pour la piste cyclable éphémère du Prado ?

    Signaler
  4. ANGIE13 ANGIE13

    Bravo Lisa..article très juste qui résume bien la situation. Heureusement que le tissu associatif des quartiers à bien fonctionné. Mais la crise devenue alimentaire n’est pas terminée. Ou étaient les grandes associations nationales qui passent leur temps dans les médias à faire des appels aux dons? L’état qui a ouvert les vannes va maintenant demander des comptes.méritent des,subventions et des aides ceux qui bossent.
    Ne pas oublier aussi la distribution de repas Sodexo qui continue encore en juin.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire