Une nouvelle chronique au cœur des arcanes de la justice

Blog de l'équipe
le 14 Mar 2016
3

Un monde en soi avec ses clefs et ses arcanes, ses codes et rituels. Marsactu fréquente régulièrement les lieux où la justice est rendue à Marseille. Le plus souvent parce qu’un sujet qui nous intéresse s’y trouve exposé : le devenir d’une entreprise ou d’une institution politique, un élu politique ou un employé face à son patron. Nous traitons peu la justice en tant que telle.

C’est pourtant un lieu passionnant qui concentre une grande part des failles sociales de Marseille. Il faut y passer beaucoup de temps pour saisir ce monde dont seule la partie émergée surgit dans l’actualité médiatique. La proposition de Michel Samson est donc arrivée à point nommé.

Ancien correspondant du quotidien Le Monde à Marseille, ancien de Libé aussi, il est l’auteur d’ouvrages de référence sur la ville (Gouverner Marseille, À fond de cale… Un siècle de jazz à Marseille) et Marseille contre Marseille, une série de films documentaires réalisée pendant 25 ans avec Jean-Louis Comolli, sur l’histoire politique locale.

Son prochain ouvrage en cours d’écriture traite justement de la justice à Marseille, de la manière dont elle est rendue, vécue, au quotidien, de l’image qu’elle renvoie, de celles que les médias notamment créent autour d’elle. Depuis des mois, il se rend tous les jours au palais. Dans la perspective de cette écriture au long cours sur les rouages de la justice pénale, Michel Samson nous propose une chronique hebdomadaire. Tous les mardis, il y parlera des vies qu’on croise à la barre, des mots qu’on y entend.

Il assiste à de longs procès collectifs, très couverts, où il est présent tous les jours même ceux un peu creux où la presse déserte les bancs. Il visite régulièrement les chambres de la justice ordinaire : en comparution immédiate, sur convocation d’un officier judiciaire en correctionnelle ou aux assises. Il rencontre les acteurs, les victimes, les prévenus et les juges. Michel Samson ne devient pas pour autant le chroniqueur judiciaire du journal mais un compagnon de route qui va nous accompagner chaque semaine. Ceci étant dit, cela nous fait très plaisir. Michel, bienvenue.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. OpiniatreOpiniatre

    Bienvenu !

    Signaler
  2. davindavin

    2 choses: 1) l’intérêt du livre de Philippe Pujol « la fabrique du monstre » , qui a valu à son auteur un prix Albert Londres archimérité;en avez vous parlé?

    2) pour les conditions de fonctionnement de la justice, il faut aussi aller voir comment sont accueillis, dans des locaux inadaptés et indignes, les justiciables/citoyens, les professionnels, les syndicalistes, et, plus généralement, le public au Tribunal des Prud’hommes de Marseille: une honte! Urvoas a mille fois raison!!
    par ailleurs, il faut savoir que les experts attendent souvent des mois avant d’être payés (c’est le cas notamment pour les assistantes sociales:enquêtrices sociales travaillant pour la chambre de la famille; je ne sais si le médecins psychiatres sont logés à la même enseigne…) comme on dit, il y a là des marges de progrès possibles…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire