Priorité absolue, le tramway vers la Belle de Mai ne doit pas doublonner une fois de plus !

Billet de blog
par kukulkan
le 21 Oct 2021
3
Les tramway financés devraient d'abord rejoindre la place du Quatre-Septembre, bien avant la Belle-de-Mai ou la Castellane. (Photo : Emilio Guzman)

Les tramway financés devraient d'abord rejoindre la place du Quatre-Septembre, bien avant la Belle-de-Mai ou la Castellane. (Photo : Emilio Guzman)

La majorité municipale en a fait son cheval de bataille, à raison : le projet de tramway vers la Belle de Mai devrait être prioritaire, étant donné les besoins très importants du 3ème arrondissement.

Un projet ultra-prioritaire, qui desservira une population fragile et deux fois plus nombreuse que celle desservie par le projet de tram du 4 Septembre !

De manière brute, les 5 quartiers (St-Lazare, St-Mauront, Belle-de-Mai, Bon Secours et St-Barthélémy) qui seraient desservi par le projet de tramway regroupent près de 50 000 habitants, contre moins de 25 000 habitants pour les quartiers du Pharo, de St-Lambert, St-Victor et Palais de Justice desservis par le projet de tramway du 4 Septembre. Si les financements le permettaient, les deux projets pourraient avancer simultanément, à condition que les moyens optimaux soient permis pour le projet du 3ème arrondissement.

Encore des doublons !

Les premiers éléments dévoilés au public proposent de relier La Belle de Mai (Plombières) depuis National-Longchamp, mais également de boucler jusqu’à Arenc.

Ainsi une grande partie des stations sur le Boulevard National ne sera pas très éloignée des stations de métro existantes.

Les nouveaux secteurs non aujourd’hui desservis seront principalement La Belle-de-Mai et la moitié du quartier de Saint-Lazare, vers le Bd National. Le tracé proposé se développe sur 3,8km, pour la desserte effective de 22 000 habitants, qui n’ont aujourd’hui ni tram ni métro à moins de 600m. Si cette ligne doublonne beaucoup moins que le tracé de la ligne nord/sud (Arenc/Gèze, Castellane/Sainte-Marguerite), son tracé reste largement optimisable avec un coût équivalent, et pour une utilité encore bien supérieure.

Economiser le doublon pour monter jusqu’au Merlan !

Avec l’économie du bouclage à Arenc, la ligne de tramway pourrait être poussée jusqu’au Merlan, avec une longueur totale légèrement augmentée (de 400m), pour un coût assez similaire, mais un secteur et une population desservis beaucoup plus importants ! Le projet desservirait alors près de 50 000 nouveaux usagers du tram, soit plus du double ! Le ratio coût-utilité du projet serait alors multiplié par 2 ! Selon la faisabilité des franchissements ferroviaires le tracé pourrait être dévié à Font-Vert (sans franchissement).

A DEUX DOIGTS DE Prolonger jusqu’à Saint-Jérome !

Une variante proposant une jonction de la ligne à National-Arenc permettrait d’économiser encore 400 mètres de lignes par rapport à la jonction National-Longchamp. Cette économie pourrait alors permettre de tirer encore un peu plus au nord le tramway jusqu’à Saint-Jérome, à 500m au sud du pôle universitaire du même nom, et à 1km du Merlan. Le tracé du tramway culminerait alors à 4,7km de longueur, soit une faible augmentation de 24% par rapport au projet de tramway initial, mais la population nouvellement bien desservie approcherait les 60 000 personnes (habitants + campus), soit une augmentation de 159% par rapport au projet initial (22 000 personnes) !

Comment relier la Belle-de-Mai ?

Concernant le tracé précis pour relier la Belle-de-Mai au Boulevard National, le projet proposé par l’AGAM longeait presque le plateau ferroviaire par la Rue Bugeaud. Ce choix est peu pertinent car le plateau fait office de barrière et monopolise un large espace. De plus, entre la caserne du Muy et la Friche de la Belle-de-Mai les emprises foncières ne sont pas dégagées et ce tracé nécessiterait une restructuration des archives municipales et du pôle médias, opération coûteuse. Une desserte par la Rue Loubon, plus large que la Rue Belle de Mai, supprime ces inconvénients et permet de desservir une partie du quartier de Saint-Mauront.

Il est donc à espérer que les futures études et choix concernant le tracé de cette nouvelle ligne de tram refuseront de créer de nouveaux doublons peu utiles et choisiront grâce aux économies de tracé de désenclaver une partie importante des Quartiers Nord aujourd’hui délaissés, pour un surcoût très faible comparé aux bénéfices apportés.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Stéphane Coppey Stéphane Coppey

    C’est un point de vue, pas le seul. N’oublions pas que le coeur de la Belle de Mai est traversé par une voie ferrée sur laquelle une halte pourrait être, des l’année prochaine, desservie tous les 1/4 h par des trains reliant St-Charles à l’Estaque via Arenc et St-André, donnant accès aux emplois du port. Ceci dit, si l’on préfère attendre 2027 ou 2030 et la requalification du bd National liée à la gare souterraine….

    Signaler
  2. Brigitte13 Brigitte13

    Usagère des TC et habitant à la Belle de Mai, nous disposons de 7 lignes de bus : 31 et 32 jusqu’au centre bourse, 33 et 34 jusqu’aux réformés, 49 réformés et Notre dame de la garde en passant par le vieux port, 56 jusqu’à la gare saint charles et le 72 jusqu’au rond point du prado. Si le tramway doit détruire les commerces de la rue Loubon (derniers commerces nécessaires du quartier) pour l’élargir, c’est du n’importe quoi

    Signaler
  3. Frederic Frederic

    Pour la seconde ville de France, nous devrions mériter une ligne de métro pour desservir l’axe “centre ville – Le Merlan/St-Jerome” au vu du nombre d’usagers potentiels.
    Actuellement comme Brigitte13 l’a écrit, nous avons de nombreuses lignes de bus, service actuellement très mauvais (derniers bus à 20h45, nombre de passages en dessous des besoins) qui pourrait déjà bénéficier d’un investissement (pas des plus couteux) de la part de la RTM : horaires de passages plus réguliers et bus jusqu’à 23h-minuit pour permettre aux gens de circuler entre le centre ville, le 3e et 14e arrdt : ça serait déjà un grand pas pour les usagers des lignes 31, 32, 33, 34, 56, 72, 89 : 7 lignes !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire