Marsactu lance une enquête participative sur la situation des écoles

Blog de l'équipe
Jean-Marie Leforestier
5 Fév 2016 2

La réponse est bien connue. Aux exemples de dysfonctionnements présentés, les autorités répondent généralement action globale et gros chiffres. C’est encore le cas avec la polémique sur les écoles qui se joue ces derniers jours après l’alerte d’une enseignante publiée sur Marsactu et de nombreuses enquêtes journalistiques. Si jamais, vous étiez cette semaine sur Mars/en vacances/à la pêche (rayer la mention inutile), voici notre dossier écoles qui vous permettra un rattrapage.

À ce dossier manque selon nous un panorama plus large de la situation des écoles. Il est impossible pour nous, journalistes, d’y parvenir seuls. Aussi, nous lançons aujourd’hui un questionnaire à diffuser le plus largement possible pour collecter informations et témoignages. Il concerne l’entretien des locaux bien sûr mais doit aussi permettre de répondre plus largement à nos questions sur l’état de l’école.

Loading

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. PomPom

    si je peux me permettre : je travaille dans une école à Marseille et à ce titre suis bien sûr mobilisée pour que cette prise de conscience rendue possible par le « buzz » médiatique débouche sur des progrès concrets et ne retombe pas très vite comme souvent . Mais j’ai déjà renseigné trois enquêtes en ligne (syndicat, collectif DZ, asso de parents ) et maintenant voici la vôtre ! on s’épuisera vite comme ça si les différents acteurs ne se rencontrent pas et ne mutualisent pas leurs informations. Serait-il possible que les collectifs et assos d’enseignants , de parents, de personnel municipal, les syndicats organisent ensemble une rencontre , ou une plateforme commune pour partager données, constats, témoignages… afin que la presse (Marsactu mais aussi Libé, La Provence, Le Monde , Médiapart….) qui est sur le coup puisse rendre compte , nombreuses données à l’appui, de la réalité globale et non atomisée comme actuellement ? Et si un média local est à l’initiative de ce grand rapprochement , pourquoi pas ..

    Signaler
  2. Jean-Marie LeforestierJean-Marie Leforestier

    Bonjour, effectivement, les initiatives foisonnent, ce qui ne les empêche pas de dialoguer. De notre côté, nous entendons faire au mieux notre travail de journalistes de mise en contexte et de recoupement des informations. Il me semble par ailleurs qu’on ne raconte pas exactement la même chose à une association et à un journal. Toujours est-il que ces initiatives à mon sens se complètent davantage qu’elles ne se concurrencent.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire