Un stage à Marsactu

Ma journée de Marstagiaire #3

Billet de blog
mathislittolff
6 Jan 2017 3

Au programme du jour, le compte-rendu des vœux de M. Christian Estrosi, président de notre région, et un petit interrogatoire des (terribles, si l'on en croit les commentaires de mon premier post) journalistes de Marsactu (en vrai, ils sont très sympas).

Ce matin, à notre arrivée dans la rédaction, les journalistes déjà présents et moi allumons nos ordinateurs et commençons à rechercher des actualités pour écrire brèves et articles. J'ai beaucoup de mal à trouver des choses intéressantes et qui n'ont pas encore été dites par tous les journaux du département… Je suppose qu'il faut un petit peu d'expérience. Tout ce que je trouve, c'est un "papier" (comme on dit dans le milieu du journalisme) de La Provence sur une manifestation à Miramas, pour un sujet que je ne saisis pas parfaitement bien… Dix minutes plus tard, la conférence de rédaction (c'est le nom technique de "la petite réunion traditionnelle") peut commencer. Au programme du jour, l'interview (que vous pouvez lire ici) d'un ancien journaliste aujourd'hui auteur Michel Samson, et les vœux de M. Estrosi, le président de la région PACA. Il est convenu que Lisa, Jean-Marie et moi iront écouter les vœux du politicien de droite, tandis que Clémentine se chargera de l'interview; Julien écrira lui une brève. Une petite demi-heure plus tard, nous partons donc écouter les vœux de notre président de région. Après avoir souhaité la bonne année, il a une pensée pour les journalistes emprisonnés dans monde. Il déclare ensuite que 2016 était placée "sous le sceau du changement", mais que 2017 sera elle une année d'accélération. Il fait ensuite un petit trait d'humour en déclarant que le secret de sa réussite… doit rester secret. L'ancien maire de Nice évoque ensuite ses projets pour 2017. Il parle des augmentations de budgets (dans le domaine de la jeunesse, de la culture, des recherches…). Il clame sa volonté de tout changer en 2017. Selon lui, cette année sera "charnière" pour la France du fait de l'élection présidentielle. Il annonce ensuite ses trois grands objectifs pour cette nouvelle année (je vous invite à les lire dans l'article de Jean-Marie), et déclare qu'"entre l'Amérique de Trump et la Russie de Poutine, nous devons bâtir une France forte". Son discours se termine sur une citation d'Edmond Rostand: "c'est la nuit qu'il est beau de croire en la lumière". Comme la politique est un sujet épineux, je vais éviter de dire ce que je pense de ce discours (que ce soit en bien ou en mal), en plus je ne suis qu'un adolescent… A la fin du discours, tous les journalistes se mettent à se parler entre eux, car la plupart se connaissent, à force de se croiser en conférences de presse et autres évènements… De nombreuses connaissances de Jean-Marie me parlent et me disent qu'ils ont lu mon premier billet de blog. Très étonnamment, ils m'encouragent à devenir journaliste. C'est la première fois que je rencontre des gens aussi importants !!! Ensuite, ma gourmandise et celle de Lisa (Jean-Marie étant resté discuter avec ses confrères journalistes) sont satisfaites par un buffet servi aux convives. Après avoir retrouvé Jean-Marie, nous rentrons à la rédaction à pied et en tramway, et, à notre arrivée, Julien et Clémentine ne sont plus là. Après la pause déjeuner, Clémentine est de retour, et vient alors le moment tant redouté par les journalistes… L'INTERROGATOIRE!! Je dois poser énormément de questions aux journalistes pour mon rapport… Je les questionne sur leurs études, leurs diplômes, le statut de la profession de journaliste, leurs possibilités d'évolution de carrière, les moyens d'accession au métier de journalisme, leurs liens avec Le Ravi, Mediapart, Radio Grenouille, les goûts nécessaires pour devenir journaliste… En une grosse demi-heure, j'ai récolté un maximum d'informations utiles! Je sais maintenant qu'un journaliste doit aimer creuser un sujet, aller chercher loin les informations, doit avoir une certaine capacité d'écriture et de dialogue… J'ai appris leurs liens avec leurs lecteurs (conférence de rédaction, évènements, dialogues via le mail…), et beaucoup d'autres choses, trop pour toutes les citer dans ce post. Passé ce moment de torture, les journalistes se remettent au travail… avant d'être interrompu par la petite voix chantante du Marstagiaire, leur annonçant que "Mon post est terminé!! Quand quelqu'un aura un moment…". Mais, ma première pensée après avoir prononcé cette phrase est qu'ils ne sont pas près d'avoir un moment… Julien revient peu après et se remet directement au travail. Puis, les quatre journalistes discutent une petite minute pour savoir qui ira à Radio Grenouille ce jeudi (chaque semaine, un journaliste de Marsactu dispose de cinq minutes à l'antenne de Radio Grenouille pour parler d'un article du journal). Après délibération, c'est Julien qui est choisi, et le travail de recherches et de rédaction continue. Jean-Marie décide de faire un article, à l'improviste. Lisa relit mon post #2. Julien s'occupe à ses affaires… L'ambiance est détendue, des blagues sortent d'ici ou de là. Ensuite, pour terminer la journée, Lisa me propose de me montrer comment me servir utilement de Twitter. Elle me montre TweetDeck, qui permet de faire des listes de profils ayant tous rapport à des sujets bien précis, comment suivre des listes de profils… Peut-être qu'ainsi, le lendemain, je vais pouvoir trouver une "breaking news" pour le journal!! Et enfin, je finalise ce post, avant de rentrer chez moi… Demain, ce sera le dernier jour de mon stage !! Je vais en profiter à fond et… terminer L'INTERROGATOIRE…


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. marseillologiemarseillologie

    Bonjour Mathis,
    Toute la marseillologie tient à te féliciter pour tes posts et t’encourage à continuer dans ce métier !

    Signaler
    • mathislittolffmathislittolff

      Merci à toute la marseillologie… Quelle idée originale de penser que l’étude de Marseille peut « déboucher sur des connaissances universelles » !! Curieux de voir ça 😉

      Signaler
  2. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Alors, cet interrogatoire ? Ils ont parlé ? J’espère qu’il y aura un post #4 pour qu’on en sache un peu plus… 😉

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire