Films en série

Idée de sortie
Journal Ventilo
19 Oct 2018 0

King Cobra de Justin Kelly

Numéro de série

Pour sa huitième édition, le Marseille Web Fest nous propose un tour d’horizon des meilleures séries courtes digitales, qui remportent de plus en plus d’adhésions auprès de tous types de publics, et secouent la question de la diffusion cinématographique.

C’est un sujet qui nécessiterait, a minima, toutes les pages de ce journal, mais tous les professionnels de l’industrie cinématographique et télévisuelle s’accordent aujourd’hui à reconnaître que le champ créatif de la série (web ou télévisée) a fortement secoué le long fleuve tranquille de ce qu’était naguère la diffusion de l’image en mouvement.

La concurrence aux salles de cinéma traditionnelles provient moins, justement, de la multiplication des supports que de la création même : la série conquiert toujours plus, à commencer par les plus jeunes tranches de spectateurs. Le Marseille Web Fest se présente donc, année après année, comme une vitrine essentielle de l’avenir de l’image en mouvement, en réunissant la fine fleur des séries courtes digitales qui remportent un succès croissant.

L’occasion, durant trois jours, de découvrir les nouvelles sensations numériques — pêle-mêle L’Arène, This is me, Gimel, Le Myriapode, Nemausus, Random, Yasmina & Rim ou Les Engagés —, accompagnées de tables rondes, résidences d’écritures et discussions autour de la production des webséries.

Marseille Web Fest : du 18 au 20/10 au Théâtre Joliette (2 Place Henri Verneuil, 2e). Rens. : www.marseillewebfest.com/fr

Corps éclectiques

ZeFestival propose sa nouvelle édition aux quatre coins de la région (Nice, Seillans, Toulon, Marseille), consacrée aux films LGBT, dont la production reste aujourd’hui importante mais souvent ignorée. Dont acte du 18 au 21 octobre dans la cité phocéenne, avec onze films présentés.

Alors que les combats pour la reconnaissance de toutes les sexualités restent encore bien prégnants et nécessaires dans une France toujours plus repliée — contrairement à ce que nous assènent en permanence les esprits chagrins médiatiques —, les initiatives telles que celle proposée par l’équipe de ZeFestival, festival du film Lesbien Gay Bi Trans de Polychromes, apparaissent toujours aussi pertinentes, et s’ancrent dans une actualité mal représentée par les médias de masse. La manifestation, qui s’étend de Nice à Seillans et de Toulon à Marseille, offrira l’occasion de découvrir une pléiade de films passionnants qui s’inscrivent allègrement dans une histoire du cinéma vieille de plus de cent vingt années. Du 18 au 21 octobre, dans la cité phocéenne, au Madeleine, onze films sortis en 2018 offriront une multiplication des regards sur la production Lesbien Gay Bi Trans, de l’excellent Corpo Electro de Marcelo Caetano à Ma vie avec James Dean de Dominique Choisy, en passant par Eva et Candela de Ruth Caudeli ou King Cobra de Justin Kelly.

ZeFestival : du 18 au 21/10 au Cinéma Madeleine (36 avenue Foch, 4e).

Rens. http://lgbt.zefestival.fr, le programme complet de ZeFestival ici

Emmanuel Vigne


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire