C’est l’art rentrée

Idées de sortie
le 12 Août 2022
0

Fin août, on aura le plaisir de voir reverdir un foisonnement, non pas de parterres végétaux, mais de cimaises fleuries d’art contemporain, avec trois salons annuels, qui s’ouvriront dans trois coins de Marseille. On attend du dessin à la Galerie du Château de Servières avec Paréidolie, de la photo avec Polyptyque proposé par le Centre Photographique Marseille, et une foire de toutes formes, Art-O-Rama, basée à la Friche la Belle de Mai.

Exposition Hello Humans! de Magali Daniaux & Cédric Pigot, Nice, 2020

Exposition Hello Humans! de Magali Daniaux & Cédric Pigot, Nice, 2020

Quatorze galeries venant de Metz, d’Alger, de Liège ou encore d’Istres en passant par Marseille, Paris et Berlin, viendront exposer leurs artistes dessinateur·trices à la Galerie du Château de Servières le dernier week-end d’août, sous la présidence de Jean de Loisy, arraché un instant à son Palais de Tokyo et à ses podcasts France Culture L’Art est la matière. Outre la belle occasion des ventes et de rencontres (professionnelles), c’est le moment d’aller jeter un œil aux expos pour donner trait à ce qui se fait de plus contemporain dans le dessin, pour voir tous styles se confondre aux murs. Entre autres, on peut noter les deux cartes blanches accordées, l’une à la galerie Territoires Partagés (Marseille) qui choisit de rendre hommage au non moins marseillais Jean-Jacques Ceccarelli, autodidacte disparu il y a cinq ans aux multiples séries, le plus souvent abstraites et organiques, délicates ; et pour l’autre centre d’art Polaris, qui choisit deux artistes, Magalie Daniaux et Cédric Pigot, qui ont en commun des représentations fantastiques et des techniques, on en attendait pas moins, minutieuses et échantillonnées. Paréidolie invite également deux artistes : Mayura Torii, qui a eu la bonne idée de peindre des jeux qu’on ne peut pas gratter et de renverser les attendus clichés patriarcaux ; et Jeanne Susplugas, qui colore d’un néo-surréalisme les imageries des années 2020, faites de réseaux virtuels et de réalités technologiques.

Et tandis qu’Art-O-Rama fera de la Friche un parc d’exposition, l’hôte d’une grande foire d’art contemporain, Polyptyque ouvrira ses portes à deux sélections, l’une localisée aux artistes de la Région Sud, et l’autre, étendue aux galeries et éditeur·trices à l’international ; de quoi mettre en concurrence la fleur de la crème des photographes, dont trois en ressortiront primé·e·s.

MD

 

• Paréidolie : les 27 & 28/08 à la Galerie du Château de Servières (11-19 boulevard Boisson, 4e). Rens. : www.pareidolie.net
• Art-O-Rama : du 25 au 28/08 à la Friche La Belle de Mai (41 rue Jobin, 3e). Rens. : www.art-o-rama.fr
• Polyptyque : du 26 au 28/08 au 3 rue Henri Fioccia (1er). Expositions prolongées du 31/08 au 10/09. Rens. : www.centrephotomarseille.fr

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire