Mot aux lecteurs : La cible Valérie Boyer et l’article de Marsactu

Billet de blog
le 5 Déc 2016
4

C’est une enquête que nous avions mûrie pendant de longs mois. Une première audience puis une seconde et l’attente du jugement du tribunal des prud’hommes. Il viendrait dire si la parlementaire et employeuse Valérie Boyer avait commis une faute en licenciant sa collaboratrice. La juge du tribunal d’instance qui a rendu la décision n’a pas perçu de cause réelle et sérieuse à ce licenciement et, surtout, a retenu parmi les circonstances aggravantes le harcèlement moral subi par l’assistante parlementaire alors qu’elle était gravement malade.

Cette information, concernant une élue secrétaire nationale à la santé de son parti, relève incontestablement de l’intérêt général. Elle nous semblait même de nature à susciter des reprises dans la presse. Pas un confrère, qu’il travaille pour la presse locale ou nationale, n’avait donné l’information. Les abonnés de Marsactu, en tout cas, l’avait.

Comme certains commentateurs l’ont noté, cette enquête (à lire ici) a connu une nouvelle jeunesse avec la primaire de la droite. Sur les réseaux sociaux d’abord, l’article a été partagé par les juppéistes puis les militants de gauche. Dans la presse ensuite, l’Obs, Buzzfeed ou encore RTL en ont fait état dans leurs portraits de la députée. Valérie Boyer, porte-parole de François Fillon, est soudain devenue une cible de premier choix. De notre côté, nous travaillons à l’écriture d’un article sur l’ascension politique de Valérie Boyer. Mais l’élue ne nous répond plus.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. LaPlaine _LaPlaine _

    Changement de portable suite à l’élection de FF comme candidat?

    Signaler
  2. julijojulijo

    J’attends avec impatience votre enquête.

    Je pense, que comme fillon, elle ne fera pas apparaître de manquements importants aux lois de la république….par contre tout ce qui peut être sens de l’éthique et honnêteté intellectuelle doit laisser à désirer….

    Signaler
  3. Olivier BonnetOlivier Bonnet

    Licenciement illégal doublé de harcèlement moral et vous ne trouvez pas là que ce soient des manquements importants aux lois de la République ?

    Signaler
    • julijojulijo

      Vous avez raison, c’est un manquement important, condamnée en première instance on attend l’appel.

      Je pense surtout à leur arrogance et à leur autoritarisme (boyer, fillon…) qui leur permet d’utiliser et de contourner les lois de la République de façon très maligne et plutôt invisible, je parlais d’éthique et d’honnêteté .
      Evidemment ça ne marche pas tjrs. Elle n’avait pas du imaginer un instant que cette dame oserait la défier.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire