La députée Valérie Boyer condamnée pour harcèlement moral aux prud’hommes

À la une
Jean-Marie Leforestier
15 Fév 2016 20

En novembre dernier, le tribunal des prud'hommes a condamné la parlementaire et maire LR des 11e et 12e arrondissements à verser 37 000 euros à une ex assistante parlementaire. Valérie Boyer a choisi de faire appel.

Valérie Boyer défendait ce mercredi un amendement qui lui tient à cœur. La députée LR et maire des 11e et 12e arrondissements entendait inscrire les racines chrétiennes de la France dans la constitution. « La protection de la dignité humaine repose sur des valeurs chrétiennes », argumente-t-elle notamment. Le péché peut aussi être pardonné par la religion. […]

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? Identifiez-vous pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE

Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel

Rejoignez l’Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier

Défendez à nos côtés l’indépendance de votre journal




20
commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire