3ème jour du stage : sur les traces d’un photographe

Billet de blog
le 8 Jan 2021
0

Ce mercredi 6 janvier, Je me rends en reportage avec Violette Artaud, journaliste à Marsactu pour interroger le photographe Jean-François Debienne sur ses photographies. Nous nous rendons à L’Estaque, à la montée des usines.

Sur place, nous rencontrons Robert un ancien ouvrier de l’usine Kuhlmann, et ami du photographe Jean François Debienne qui nous raconte sa vie à l’usine. Il garde de merveilleux souvenirs de l’époque où il travaillait là-bas et ne sait nous expliquer pourquoi il dit même avoir une passion pour la chimie : “Je suis tombé amoureux de la chimie.

Ce qui me marque, c’est le cadre qui est magnifique. L’usine est en hauteur, bordée de collines et se trouve en face de la Méditerranée. En contrebas, il y a la cité Kuhlmann où les ouvriers de l’usine étaient logés. À présent, il en reste très peu, dont une dame centenaire.

Nous nous dirigeons vers le chemin de la Nerthe où Jean-François Debienne a aussi pris des clichés. Durant le trajet du retour, Violette interroge le photographe sur la réalisation de ses photos. Elle le questionne sur le fait qu’il y est un moment particulier pour prendre les photos, il répond : “C’est un moment indéfinissable à l’intérieur de soi il y a une  concentration d’informations qu’on capte”.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire