À Marseille, Mohamed Bensaada submergé par la vague RN

Reportage
le 20 Juin 2022
4

Dans la 3e circonscription, celle du Nord-Est de Marseille, le candidat LFI-Nupes n’a pas pu résister à Gisèle Lelouis (RN), qui s’impose avec 55 % des voix, tandis que l’abstention a atteint 62,8 %. Récit d’une soirée de défaite.

Mohamed Bensaada annonçant sa défaite aux côtés de sa suppléante, Bénédicte Gomis. (Photo : Clair Rivière)

Mohamed Bensaada annonçant sa défaite aux côtés de sa suppléante, Bénédicte Gomis. (Photo : Clair Rivière)

Au QG de Mohamed Bensaada, avenue de la Rose, la soirée a fini comme elle avait débuté : mal. D’abord sonnés par le résultat décevant de l’union de la gauche au niveau national, les soutiens du candidat de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) ont ensuite assisté à la défaite locale de leur […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Tarama Tarama

    Welcome to the real world.

    Quand ton camp fait 30%, tu es plus proche de la défaite que de la victoire.
    Fin de l’illusion, retour au brun qui est la réalité de PACA depuis plusieurs décennies maintenant (et de la France entière malheureusement désormais).

    Signaler
  2. Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

    comme cela me rend malade de voir du FN et bien que ces quartiers de misère reste dans leur m—e c’est pas beau mais ras le bol de ces gens qui ne réfléchissent pas se plaignent d’être dans des quartiers pourris et s’abstiennent de voter et pire votent
    nazis

    Signaler
  3. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    C’est un crève coeur et j’ai de la peine pour les militants et le/la candidat-e. Ce n’est pas le moment de céder au découragement, la principale raison (mais pas la seule, bien sûr) de ce résultat c’est le suffrage censitaire de fait qui fait que les classes populaires ne votent pas ou très peu, voire votent contre leurs intérêts. Essentiellement c’est parce que les partis de gauche d’hier ont abandonné leur travail d’éducation populaire politique dans ces quartiers en le remplaçant par du clientélisme, et quand le clientélisme s’est effondré, toute raison d’aller voter a disparu.
    Courage aux militants de gauche d’aujourd’hui et de demain ! Tenez bon ! Tenez bon ! Vous avez commencé à remonter la pente !

    Signaler
    • julijo julijo

      oui, d’autant plus que tous les coups sont permis.
      honte à macron qui a permis au fn de remporter autant de circo. par la gouvernance qu’il a mis en place et par ce jeu malsain des reports de voix qu’il a promu.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire