À la Joliette, un marché sauvage se maintient malgré le retour des forains à la Plaine

Reportage
le 13 Juil 2022
14

Alors que le retour des étals sur la Plaine aurait dû mettre fin au marché provisoire à la Joliette, une cinquantaine de forains investissent illégalement la place trois jours par semaine. Les vendeurs autorisés dénoncent une concurrence déloyale.

La place de la Joliette se transforme en marché sauvage trois jours par semaine depuis mai. (Photo : ML)

La place de la Joliette se transforme en marché sauvage trois jours par semaine depuis mai. (Photo : ML)

“Je suis en règle, je peux vous montrer ma carte de forain de Marseille et mon assurance.” Ce mardi matin José Cargoles vient de finir d’installer son stand de bijoux sur la place de la Joliette. Le forain retourne à sa fourgonnette car il tient à montrer tous ses documents officiels pour justifier de son […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Mais quelle ville, où chacun se croit autorisé à faire ce qu’il veut ! Tant d’années de laisser-faire, ça laisse des traces.

    Signaler
  2. polipola polipola

    ils sont merveilleux ces forains de la plaine. ca fait trois ans qu’ils attendent le retour sur la place et une fois qu’ils y sont enfin ils se plaignent de ne plus être à la Joliette. un veritable festival !

    Signaler
  3. Tarama Tarama

    L’incurie à tous les niveaux. Il n’y a donc toujours pas de police municipale dans cette ville.

    (Petite blague au passage sur la minéralité de la Plaine qui était probablement une oasis auparavant, tout comme doit l’être la place de la Joliette aujourd’hui.
    Et blague numéro 2, comme le fait remarquer le commentaire précédent, sur les atermoiements des forains…)

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Allez une blagounette ,je le précise authentique.
    Semaine dernière au feu rouge au bas de la République, 2 municipaux en faction, un automobiliste grille le sémaphore.
    Le premier au second : tu as relevé le numéro ?.
    Et non ‘putain” ( sic) ,j’ai vu que le 13.
    Surtout,ne créons pas de problème,c’est la devise.

    Signaler
  5. Eloguide Eloguide

    j’adore aussi le commentaire du forain sur le revêtement! la place de la Joliette est en plein soleil et c’est du goudron!!!! trop fort!

    Signaler
  6. Maltsec Maltsec

    Mais dans quelle autre ville tolère t-on cette pratique du fait accompli? on s’arrange hein pour régulariser, et puis je paye. Tout ça pour abreuver leurs clients de produits de piètre intérêt, aussitôt acheté (pas cher? ça reste à réfléchir…) aussitôt jeté (visez un peu ces poubelles à ciel ouvert de nos rues). Alors que ceux de la plaine qui veulent retourner dans leur eldorado de la Joliette mais allez-y, les affaires ont l’air florissantes et puis vos plastiques partent plus vite vers la mer. A la mairie, cessez de vouloir contenter tout le monde à commencer par les commerçants forains. Pensez aux commerces du quotidien (il parait que vous commencez à vous interroger sur leur disparition?), à l’usage de l’espace public libre (sans nécessairement servir a faire du bruit, une terrasse commerciale ou de l’argent) à destination des habitants vivants de Marseille.

    Signaler
  7. Patafanari Patafanari

    Une initiative citoyenne qui va apporter un peu de vie à cette morne place. Et la pieuvre bureaucratique qui veut justifier son existence et les cent mille règlements qu’elle sécrète, gronde et menace tout ce qui ne provient pas de sa cervelle avariée.

    Signaler
  8. MM13 MM13

    L’occupation de l’espace public sans autorisation n’est pas acceptable. La pratique du fait accompli perdure. L’excuse d’une tradition marseillaise ne devrait plus être utilisée. Chacun s’organise comme il l’entend en méprisant ses concitoyens qui ne devraient rien dire. C’est bien triste.

    Signaler
  9. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Les contrevenants ne sont jamais sanctionnés à Marseille : automobilistes, 2 roues, vélos (qui grillent tous les feux comme si c’était un principe), piétons, commerçants, etc., personne n’est jamais inquiété d’avoir enfreint une règle sur l’espace public.

    Quand la municipalité se décidera à frapper, on commencera à progresser.

    Mettez un planton aux carrefours bordéliques (exemple : devant la Samaritaine, ou à Belsunce-Cours St Louis), qu’il en colle une à chaque mec qui invente son Code de la Route.
    Mettez-en sur la Canebière, qu’ils cartonnent chaque glandu qui jette ses merdes au milieu de la rue et à chaque prix nobel qui y circule sans droit ni titre avec son véhicule.
    Mettez-en sur les grands boulevards (genre Prado, Michelet), pour se faire plaisir à maraver les demeurés qui y font la course avec leurs caisses de luxe (louées pour la soirée grace à la vente de shit de la journée).
    Et surtout mettez-en partout, que tout le monde soit traité de la même manière.

    Je ne suis pas pour un état policier, mais entre “trop” et “dégun”, y’a sûrement un équilibre à trouver autre que “nib'”.

    Signaler
    • PromeneurIndigné PromeneurIndigné

      Où est le mal ? C’est la main invisible du marché ?

      Signaler
    • PromeneurIndigné PromeneurIndigné

      Dans votre inventaire vous avez oublié les trottinettes électriques !

      Signaler
  10. petitvelo petitvelo

    Espace à prendre … bientôt un charbon ?

    Signaler
  11. uneetoilefilante uneetoilefilante

    « 0n a trop chaud à cause du revêtement minéral »
    Bravo les concepteurs de la place !

    Signaler
    • Mars, et yeah. Mars, et yeah.

      Faites le test :
      – mesurez la température au sol à la Plaine (calcaire beige)
      – faites de même, à la même heure, à la Joliette (béton bitumineux noir)

      On s’en parle après 😉

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire