À la Cepac, les banquiers demandent le partage des richesses

Actualité
le 23 Jan 2023
4

Les salariés de la Caisse d'Epargne Provence Alpes Corse ont manifesté pour la première fois depuis près de quinze ans, en intersyndicale, la semaine dernière. Alors que la banque enregistre les meilleurs résultats de son histoire, les revendications portent sur les salaires, mais aussi sur les conditions de travail.

Des salariés de la CEPAC rassemblés place Estrangin le 18 janvier. (Photo : RB)

Des salariés de la CEPAC rassemblés place Estrangin le 18 janvier. (Photo : RB)

Sur la place Estrangin, les matins ressemblent habituellement à un chassé-croisé au rythme du pas pressé des travailleurs du quartier. Pourtant, la semaine dernière une partie des salariés de la Caisse d’épargne Provence Alpes Corse (Cepac) a pris l’habitude de s’y rassembler, plusieurs heures durant. “Il y a un malaise profond, nous sommes là pour […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Petit commentaire sur les résultats de la Caisse d’Epargne, c’est bien ,mais cela est sur le dos de ses clients faut pas l’oublier.
    Alors si l’écureuil pouvait baisser ses frais bancaires?

    Signaler
  2. barbapapa barbapapa

    Les employés de la Cepac se rendent maintenant compte que leurs directions les considèrent comme des gueux à cravates, chargés de piller les avoirs des pauvres gens et des petites entreprises.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Sans compter que les frais bancaires explosent, que les employés sont de moins en moins nombreux et que nous clients, faisont le boulot des dits employés grâce à internet.
      L’écureuil devrait être remplacé par le pigeon sur la façade des caisses

      Signaler
    • julijo julijo

      ok pour le pigeon
      je rajouterai le glouton, pour représenter tous les sous qu’ils nous piquent à chaque opération…que nous faisons nous mêmes !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire