À deux jours du vote pour le poste de maire, Rubirola et Ghali vont enfin se rencontrer

Actualité
par Jean-Marie Leforestier & Lisa Castelly
le 2 Juil 2020
18

Les huit sièges de l'équipe de Samia Ghali constituent la clef du vote pour le nouveau maire de Marseille samedi 4 juillet. Le Printemps marseillais comme l'équipe de Martine Vassal tentent de la convaincre.

Photo Margaïd Quioc

Photo Margaïd Quioc

« Depuis dimanche, je suis ghaliste. D’ailleurs je l’ai toujours été. » « Ça va coûter deux bras et une demi-jambe mais pour gérer la Ville de Marseille, ça vaut le coup. » « Je préfère avoir un peu de cambouis sur les mains et gérer la Ville que garder les mains propres et passer six ans dans l’opposition. » Depuis […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Jean-Marie Leforestier
Journaliste
Lisa Castelly
Journaliste

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Armelle Rioualen Chevassu Armelle Rioualen Chevassu

    « Une femme arabe des Quartiers Nord ». Quelle délicatesse Monsieur Cormand pour ne pas dire clairement que Mme la Sénatrice élue fort chichement – plus de voix contre elle qu’en sa faveur, ne pas l’oublier- joue à fond de la corde communautariste. Ses partisans ne reculent devant rien. J’en ai fait les frais. Alors sans aucun doute Marseille vaut bien quelques compromis mais je resterai en ce qui me concerne une adversaire résolue de Mme Ghali, et ce au nom de profonds désaccords politiques dont les Insoumis s’en étaient expliqués ici même dans une tribune.

    Signaler
    • Assedix Assedix

      Je trouve souvent qu’on diabolise Samia Ghali.
      Après le rassemblement de tous les leaders socialistes contre elle à la primaire de 2014, puis à présent l’union contre elle des anciens no 2 et 3 de sa liste ( L. Frentzel n’hésitant pas à planter son équipe de départ à 15 jours du dépôt des listes pour se rallier au PM), nul besoin d’être « une femme arabe des quartiers Nord » pour entretenir une certaine rancune.
      Mais en même temps, je suis tout à fait d’accord pour dire que la violence en politique doit être combattue sans compromission. Du coup je serais curieux de savoir ce que vous entendez précisément par « ses partisans ne reculent devant rien »? Pourriez-vous être un peu plus explicite ?

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      Cher Assedix, Lydia Frentzel n’a jamais été sur la liste Ghali.
      Concernant les partisans qui ne reculent devant rien, un exemple, Rue Sainte, avant le 1er tour. Nous sommes donc loin du 15/16. L’équipe de Gaetan Poitevin tracte. Ils entrent dans un magasin où je fais mes courses. Demandent au gérant s’il accepte un dépot de tracts et une affiche en vitrine. Refus du commerçant qui ne veut pas rendre son magasin partisan. L’équipe Ghali/Poitevin commence à tracter dans le magasin. Le gérant proteste. Des client protestent aussi. Le ton monte. Quand le tract m’est présenté, je réponds « non merci je sais pour qui voter ». « Ah oui, vous savez ? Vous avez une tête d’intello de gauche, vous devez soutenir le Printemps marseillais, vous voulez réélire les mêmes qui sont en place depuis 20a »
      Je réponds : « Samia Ghali est en place depuis 20a, grâce à Guérini, ce n’est pas du renouveau non plus ».
      Un des membres de l’équipe se jette sur moi, rattrapé in extremis par ses comparses « allez ne t’énerve pas, c’est pas la peine, viens, on s’en va ».

      un exemple parmi des milliers d’autres des « partisans qui ne reculent devant rien »

      Signaler
    • pascal pascal

      La candidature de Mr Coppola n’est pas passé loin dans le 15/16. ça aurait pu marcher…
      En 1er lieu si je ne suis pas fan de la politique de Ghali qui utilise également des méthodes clientélistes, on ne peut pas dire que Mr Coppola représente un renouvellement.
      Ensuite, Mme Ghali a demandé (par voie de presse) le retrait de la liste PM face au risque du RN dans le 15/16 le PM étant 3e. C’est la position prise par le PM dans le 13/14 et également par Julien Rossi de la liste Ghali. Le risque n’était pas le même mais elle a su utiliser ce message pour discréditer le PM (incohérence des stratégies du second tour) alors même que l’obtention de la mairie est la seule voie pour lancer une politique de rattrapage des quartiers nords. Si au final cela réussie par son ralliement tant mieux pour les habitants de ces quartiers. C’est quand même dommage que le PM n’arrive pas à fédérer les couches populaires puisque le 13/14 et le 15/16 on ont décidé autrement.

      Signaler
  2. Jacques89 Jacques89

    Beaucoup de « mouches »! Ça ne sent pas bon!

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Quelles seraient les missions confiées à S.GHALI si RUBIOLA est élue.?.
    Car l’entretien entre les deux élues va tourner autour de cette problématique et quel sera le degré de liberté de GHALI.
    Il ne faudrait pas non plus que GHALI se prenne pour le maire.

    Signaler
    • LN LN

      Premier adjointe, à tous les coups ! Je pense que c’est ca qu’elle demandera

      Signaler
  4. Jb de Cérou Jb de Cérou

    Pendant que le PM tente de recoller les morceaux avec Samia Ghali, que tricotent dans leur coin la droite er le RN. On peut tout redouter d e ceux là et en particulier d un coup de Jarnac samedi, y a t il des contacts entre Teyssier et le RN?

    Signaler
  5. Elric Menescire Elric Menescire

    Alors sur le front des nouvelles, Samia serait bien première adjointe,et elle demande en plus 5 postes d’adjoints sur 20 pour la mairie. Ça vient des sources habituelles.. sachant que l’élection va se jouer a pas grand chose,vu que Bruno Gilles vient apparemment d’avaler une énième couleuvre en échange d’un poste aux sénatoriales…vassal risque bien de tenter de se présenter dimanche… finalement,5 postes d’adjoint c’est pas si cher payé, et ça permettra de sécuriser au moins 5 voix sur une mandature qui s’annonce mouvemenée…

    Signaler
  6. patrick patrick

    bon, vivement que le vote dans 11/12 soit annulé, que le pm gagne la nouvelle élection afin de rompre avec le système ps guérini & co.

    Signaler
    • petitvelo petitvelo

      on peut toujours rêver, nombreux ont voté pour un tricheur fortement présumé et revoteront probablement pour

      Signaler
  7. Armelle Rioualen Chevassu Armelle Rioualen Chevassu

    Quels que soient les désaccords politiques que j’aie avec Mme Ghali et ses colistières et colistiers je ne doute pas qu’elle fera les bons choix pour nos 2 arrondissements et qu’elle les placera au sein du Printemps Marseillais. Il y va du respect de la démocratie et de l’intérêt général.

    Signaler
  8. Dark Vador Dark Vador

    Si elle apporte ses voix au PM, je me dis qu’à la place de S. Ghali, je remercierai la divine providence (elle n’a jamais fait mystère de sa foie). Il y avait une chance sur un million pour que les planètes soient aussi parfaitement alignées! Rendez-vous compte de la place qu’elle va occuper : Première adjointe, c’est-à-dire presque maire bis… Joli parcours enfin récompensé doit-elle avoir en tête. Une promotion pareille due à un moment politique sans égal dans la situation actuelle. Bravo l’artiste.

    Signaler
  9. Tarama Tarama

    Michèle Rubirola semble gérer cette semaine difficile avec beaucoup de sang-froid.

    Peut-être Ségolène Royal pourrait-elle rappeler à son amie marseillaise qu’elle est de gauche, et l’importance de l’écologie également.

    Signaler
  10. leb leb

    Et une petite pensée émue pour J. Bacchi: merci pour ce beau merdier !

    Signaler
  11. Leporello Leporello

    Déclaration de Michèle Rubirola :
    « L’avenir de Marseille ne doit pas se jouer autour d’une revendication individuelle. Je ne serai l’otage d’aucun chantage, je réfute ces pratiques bien éloignées des enjeux et j’invite Samia Ghali à faire de même », déclare dans un communiqué Michèle Rubirola. Arrivée largement en tête du vote populaire dimanche au second tour des municipales, l’union de la gauche et des écologistes du Printemps marseillais n’a pourtant pas suffisamment de sièges au conseil municipal pour disposer d’une majorité absolue lors de l’élection du nouveau maire samedi.

    Signaler
  12. Leporello Leporello

    Un grand merci à Michèle Rubirola pour cette déclaration de principe !
    Respectant ainsi, les déclarations du printemps marseillais, pendant cette campagne, et qui donne du sens et du respect à nous tous électeurs marseillais qui ne veulent plus de tous ces combinards (es)….Défendant leurs postes et privilèges….
    Nous sommes surs que demain cette honnêteté intellectuelle payera….

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire