25 ans après la mort d’Ibrahim Ali, « barrer la route au FN » est toujours d’actualité

Reportage
le 22 Fév 2020
3

Chaque 21 février, au carrefour du Quatre-chemin-des-Aygalades, se tient un hommage à Ibrahim Ali à l'endroit même où jeune homme a été tué par des colleurs d'affiche du FN en 1995. À quelques semaines du premier tour des municipales, l'appel à faire barrage au parti d'extrême-droite prend des accents d'urgence.

Soly Mbae déclame un slam en écho "fictionnel" de la campagne en cours.

Soly Mbae déclame un slam en écho "fictionnel" de la campagne en cours.

L'enjeu

À quelques semaines du premier tour, les candidats aux municipales étaient nombreux pour dire leur opposition au Rassemblement national, sans parvenir à faire l'union sur les listes.

Le contexte

Tous les 21 février, les amis et proches d'Ibrahim Ali rendent hommage au jeune homme tué par des colleurs d'affiche du FN, il y a 25 ans.

« Vous pouvez me dire quand on arrive aux Quatre-chemins-des-Aygalades ? ». La jeune femme vient de grimper dans le bus 30 qui part de la toute nouvelle station Gèze. En 25 ans, le métro a progressé de quelques petits kilomètres vers le nord. En revanche, il faut toujours attendre 20 minutes pour voir le prochain bus […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. marseillais marseillais

    Benoit Gilles, comment se fait-il que vous ayez oublié de citer Michèle Rubirola, tête de liste du Printemps Marseillais car ici tous sont cités ?
    Je veux bien croire qu’elle soit encore méconnue des marseillais, mais vous quand même !
    Quel oubli

    Signaler
    • Benoît Gilles Benoît Gilles

      Bonjour, j’ai effectivement omis de citer Michèle Rubirola, mais aussi Sébastien Barles Marie-Florence Bulteau- Rambaud pour Lrem, et de nombreux colistiers des listes de gauche, du centre et de la droite républicaine.

      Signaler
  2. Jean Michel BERTRAND Jean Michel BERTRAND

    A quelque jours du dépôt des listes des habitant(e) s vont-ils demander à Bacchi et Bensahada s’ils sont prêts à assumer pendant des années l’élection du RN ? Seront-ils les Pape Diouf de 2020 ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire