Vianney d’Alançon, l’ambitieux et très catholique châtelain de La Barben

Portrait
le 19 Juin 2020
22

Il a racheté le château de La Barben jusque là en déshérence. Vianney d'Alançon, un entrepreneur de 34 ans, veut y développer un parc à thème sur l'histoire de la Provence. Difficile de ne pas y voir un projet à la manière du Puy-du-Fou de Philippe de Villiers. Lui dit vouloir s'en démarquer. Il en reprend pourtant la recette faite de fresques historiques édifiantes.

Le château de la Barben. Photo : Pierre Isnard-Dupuy.

Le château de la Barben. Photo : Pierre Isnard-Dupuy.

Sur la tour la plus haute du château de La Barben, la bannière sang et or provençale bat avec énergie dans le mistral. Sur la terrasse en contrebas, l’hôte profite d’une séance photo pour laquelle posent des Arlésiennes en costume, comme sorties des écrits d’Alphonse Daudet. Ce 16 juin, Vianney D’Alançon, le nouveau châtelain depuis […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Il est rassurant de savoir que lorsque l’Armée rouge aura envahi et occupé Marseille, Mme Vassal pourra trouver refuge dans le donjon du château de La Barben.

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Une prochaine guerre de vendee s’annonce !
      Après « lhiver soviétique » et les chars russes, nous aurons droit au « printemps des Montagnards » , à « la Terreur « , aux « révolutionnaires sanguinaires « ….
      Ah l’histoire (ou plutôt le roman historique de bas étage) est une source d’inspiration sans fin..

      Signaler
  2. barbapapa barbapapa

    Bienvenue en 1820 !

    Signaler
  3. Tarama Tarama

    Les forces réactionnaires sont décidément très puissantes et savent user des outils de communication.

    Signaler
    • Mathieu Trigon Mathieu Trigon

      Aux « forces de progrès » d’en faire autant…

      Signaler
  4. Jacques89 Jacques89

    Faudra éviter les statues des ancêtres. Elles risqueraient de se retrouver dans la Durance.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      D’autant plus que les Forbin ont été membres du parlement de Provence, qui comme chacun le sait à été l’une des trois plaies de notre belle Provence

      Signaler
  5. Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

    1) « Sur la tour la plus haute du château de La Barben, la bannière sang et or provençale bat avec énergie dans le mistral. »
    C’est la bannière des comtes de Barcelone et roi d’Aron.
    2) « le mouvement mistralien du Félibrige pour les aspects culturels »
    Galoubets et tambourins.

    Signaler
  6. Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

    D’Aragon

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Il est bon en effet de remettre les choses à leur juste place…historique. La Provence du folklore..

      Signaler
  7. beatrice franquebalme beatrice franquebalme

    Une trés belle initiative qui honore la culture provençale en dehors des thêmes monarchiques ou catholiques bien qu’on ne puisse nier les liens religieux des provençaux .

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Béatrice, je dirais plutôt le folklore ou l’histoire. Car la culture c’est la langue. Une culture sans langue n’existe pas. Nostro lengo a quasiment disparue malheureusement. Les Corses, Basques ou Bretons l’ont bien compris.

      Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Heu…a priori pas l’Histoire, non, un spectacle folklorique, oui… militant peut-être…

      Signaler
  8. Richard Mouren Richard Mouren

    D’autant plus que le mouvement félibrige est une construction intellectuelle très marquée à droite (provinçau è catouli) que vomissait d’ailleurs Giono qui doit se retourner dans sa tombe en se voyant déclaré le continuateur de Mistral et de Daudet. Mistral, Daudet, Giono, Pagnol: quel amalgame!

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      D’ailleurs cette formidable exposition au Mucem sur Giono à bien souligné que ce dernier n’était pas un adepte des tutus /panpans.

      Signaler
    • Zumbi Zumbi

      Vous croyez visiblement à ce que racontent ceux qui s’évertuent à capter l’héritage du Félibrige pour en donner une version homogène et très droitière. Il a existé au moins un Félibre rouge internationalement connu, Félix Gras https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Gras
      La Commune de Marseille s’est aussi dite, écrite et chantée en provençal — et aujourd’hui le groupe de musique provençale le plus connu dans la jeunesse de nombre de pays du monde est le Cor de la Plana, qui a entre autres repris et fait revivre des chants de cette tradition-là.
      Au fait, nos managers de showbiz réactionnaire et bigot en costume bourgeois arlaten de 1850 (personne ne portait ça à Cuges ou au Puy Ste Réparade !) célèbreront-ils les exploits de Maynier d’Oppède qui dirigea une superbe et efficace opération d’extermination contre les Vaudois ? Le « massacre de Mérindol » fit en 1545 3000 morts en 5 jours, un chef d’oeuvre de crime contre l’humanité quand on pense aux armes de l’époque, avec 670 envoyés au galère pour faire bonne mesure. Lesquels étaient tout aussi chrétiens, mais pas soumis au Pape et à l’aristocratie ecclésiastique, avaient mis en valeur cette partie de Provence depuis deux siècles. Et ce ne fut que le point d’orgue de la persécution…
      J’aime la Provence de Mistral (j’ai même chanté son Miserere) et celle de Clovis Hugues, celle des bourgeois et nobliaux manadiers et celle des dockers et ouvriers des Tuileries marseillaises, celle des bergers et celle des gavots et des Babis qui ont eu tant de mal à devenir provençaux.
      Et la culture provençale vivante aujourd’hui pour moi, s’il fallait la résumer en une vidéo, ce serait celle de Nous les Peu, cette chanson de Radio Babel, en plusieurs langues à partir du texte d’un poète guyanais, et tournée — de façon prémonitoire ?— rue d’Aubagne quelques mois avant l’effondrement
      https://www.youtube.com/watch?v=h4EOTDyJo2Q&index=3&list=RDw1scHCpkrJk
      et pour ceux qui ne supportent la Provence que chantée en provençal
      https://www.youtube.com/watch?v=-B4R_GI2bCg&list=RDw1scHCpkrJk&index=9

      Signaler
  9. MarsKaa MarsKaa

    Remarquez… nous avons quelques ânes, qui parlent haut et fort avé l’assent, qui brassent de l’air comme les moulins, nous chantent comme les cigales le même air depuis des décennies..et vont bientôt se retrouver à l’amande…

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et ils sont maintenant dans un drôle de pastis

      Signaler
  10. Karo Karo

    A côté du château il y a un zoo celui ci pourrait acceuillir cette espèce d ânes que nous espérons voir disparaître !

    Signaler
  11. Magnaval Magnaval

    Beau repérage des influences du catholicisme trditionnaliste dans ce qui n’est qu’un divertissement folklorique. Après tout, cette terre n’est chrétienne que depuis 2000 ans.
    On attend qu’il soit mis autant d’énergie dans la recherche des influences des décoloniaux, racialistes et autres islamistes, au hasard, dans la vie politique marseillaise, ses associatoions et ses luttes de pouvoir.

    Signaler
  12. Babar Babar

    Ne soyez pas narquois et n’ayez pas peur. C’est un chouette projet pour cette bâtisse. Si ça peut être une alternative intelligente pour nos gamins aux Magiccity, Ludiqland, Trampolineland, Landpark et autres Jumpindoor, c’est tant mieux pour tout le monde ! Et puis si y en a qui avaient d’autres idées plus malignes, ils n’avaient qu’à se porter acquéreur (!)

    Signaler
  13. gabeloupasfou gabeloupasfou

    Petite erreur dans le l’article après l’encadré: « le châtelain se réjouit mais ne souhaite pas prendre pas parti ».

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire