Un site fait l'inventaire de Marseille, ville sale

À la une
le 23 Oct 2010
5

Le titre n’est pas très glamour mais évocateur : Merde in Marseille. Ce site propose aux Marseillais de remplir la carte interactive des lieux les plus sales de la cité phocéenne. Mis en ligne depuis le début de l’été, la plateforme voit les visiteurs affluer ces derniers jours, grève du ramassage des poubelles oblige. Ce succès étonne un des fondateurs Patrice : « quelques copains ont mis des liens sur Facebook, et on est passé en deux jours d’une dizaine de visiteurs uniques à 700 visiteurs par jour. » Et la sauce continue de prendre.

Au départ, une conversation entre potes au coin du zinc. « On parlait, on parlait mais on ne faisait rien », explique Patrice. Alors, cet informaticien s’est lancé. Un petit site, pas encore tout à fait abouti, « pour voir ce que ça peut donner ». Un délire donc, mais pas que. Patrice, féru de nouvelles technologies, voulait expérimenter une mobilisation 2.0. « C’est vraiment une forme de démocratie participative. Je crée un espace pour que les gens puissent s’exprimer. »

Et ils ne parlent pas que de la saleté, ils donnent aussi leurs avis sur le concept. « Certains nous disent qu’on cultive l’image de ville crade. Mais d’autres nous demandent d’aller plus loin : former un collectif, se réunir, etc. » Une option que les créateurs n’envisagent pas : « la force de notre mobilisation, c’est qu’elle peut se faire de chez soi , en un clic. »

Un lien  Faîtes-vous votre propre avis, Merde in Marseille, c’est par là

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. fernando83250 fernando83250

    Honte au maire de Marseille,aux éboueurs,et aux syndicats manipulateurs
    c’est triste!

    Signaler
  2. Honte de ma ville Honte de ma ville

    En réponse à fermando83250 je voudrais dire que c’est facile d’accuser les autres, alors que les premiers responsables sont d’abord les marseillais qui n’ont aucun civisme.
    N’avez vous jamais vu quelqu’un jeter son papier gras sur le trottoir, alors qu’une poubelle tend les bras à moins de deux mètres, ou bien un(e) gros(se) porc(truie) laisser la merde de son berger allemand (ou autre) sur le trottoir et insulter le(la) passant(e) qui a le malheur de faire une remarque, sans compter les encombrants déposés n’importe où, alors qu’il y a un numéro GRATUIT pour l’enlèvement organisé, j’en passe et des meilleurs.
    Tant que l’on accusera tout le monde sans jamais porter la responsabilité sur les premiers coupables, à savoir les habitants de cette ville, rien ne changera et ce genre d’attitude me fait penser aux querelles d’école primaire (c’est pas moi, c’est l’autre).
    Le matin de bonne heure, même si les recoins laissent à désirer, les trottoirs dans l’ensemble sont propres, pour le constater il suffit de passer sur la Canebière vers 7h 7h30 quand ça vient d’être nettoyé, ou bien du coté des Réformés, car la ville est nettoyée tous les matins, et quand on voit son état le soir, c’est vraiment triste
    Pour conclure un dicton : SI ON METTAIT UN MARSEILLAIS DANS UNE PORCHERIE, LES COCHONS SE SAUVERAIENT

    Signaler
  3. Spoutnik Spoutnik

    Bonjour,
    Je viens de temps en temps à Marseille et tout ne vient pas que des habitants. Les pouvoirs publics ont énormément de responsabilité dans cette dégradation. Ainsi après quelques jours sans pluie dans cette ville répugnante, je comprends en levant la tête la raison de cette odeur particulière. Je pourrais joindre les photos prises hier qui montrent en sortie d’étage d’appartements des tuyauteries connectées sur les descentes d’eau pluvial. Il ne faut donc pas s’étonner si les rues et places de Marseille sentent constamment la M….. Petite info complémentaire : quand on ne peut pas se connecter directement au diamètre aval, les marseillais utilisent la panacée du Sani-broyeur. Marseille est la ville qui consomme le plus de ce type de matériel.

    Signaler
  4. nounoursAnonyme nounoursAnonyme

    malheureusement cette ville restera toujours sale tant que les marseillais et les services de nettoiments se conduiront de la sorte !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire