Simon Abkarian, un sacré menteur!

À la une
par prammah
le 19 Mar 2010
1

Le Menteur, c’est un peu un concentré de ce qu’ a pu produire le théâtre Italien à l’époque de son auteur, Carlo Goldoni.  C’est ainsi qu’on retrouve cette semaine et jusqu’au 28 mars sur la scène du Gymnase à Marseille,  un petit bout d’une Venise décadente, un jour d’aqua alta, où la ville est envahie par les eaux de la lagune. Il y a les immeubles étroits de trois ou quatre étages de Venise et même l’eau qui recouvre la scène. Juste histoire de vous mettre dans l’ambiance !

La force de ce spectacle est d’offrir une vision claire du texte et du personnage de Lélio (le menteur), campé par Simon Abkarian avec une poésie irrésistible. Le menteur est menteur parce qu’il ne supporte pas sa réalité. Il raconte une sorte de vie rêvée, riche, enthousiaste où il se voit comme un séducteur à la Don Juan maladroit. Il va s’inventer lui même au fur et à mesure de ses rencontres dans cette Venise proche de l’univers fellinien de l’aveu du metteur en scène Laurent Pelly « Il y a dans les films de Fellini ces ambiances nocturnes de rue où on entend un chat miauler, un couple se disputer, au loin, il y a une voix qui résonne et, c’est ce à quoi me fait penser Le Menteur. » Un spectacle à ne pas rater.

Extrait: Imbécile ! Ce ne sont pas des mensonges ! Ce sont de spirituelles inventions nées de ma fertile intelligence et de mon esprit vif et brillant.

Un lien Bonus: Demain à 14h30, la fnac organise un forum dans la salle du Gymnase. Une excellente occasion de rencontrer le metteur en scène Laurent Pelly mais aussi  Simon Abkarian ainsi que la troupe du TNT.

Un lien Pour les infos pratiques ou pour réserver, c’est sur le site du Gymnase.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Laurent Laurent

    décevant. Belle mise en scène, bons comédiens, mais le texte est tellement moraliste. Les efforts du metteur en scène n’y peuvent rien.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire