Reevox : un festival qui brise les frontières

À la une
par Hugo Lara
le 3 Fév 2012
1
Reevox : un festival qui brise les frontières
Reevox : un festival qui brise les frontières

Reevox : un festival qui brise les frontières

Marseille a vu naître un nouvel événement culturel. A l’initiative du Centre national de création musical (GMEM) et de son nouveau directeur Christian Sébille, le festival « Reevox » part à la conquête de la musique électro-experimentale. Le voile s’est levé hier avec la présentation du projet « roadmovie » de Peter Sinclair. L’artiste à élaboré un dispositif électronique inédit qui, installé à bord d’une voiture, compose une musique à partir de l’interprétation de divers paramètres.

Vitesse, mouvements et défilement du paysage sont ainsi synchronisés par un boitier avant d’être retransmis sous forme sonore dans l’habitacle du véhicule. Un système qui « renouvelle un lien poétique entre musique et paysage » d’après son auteur. Dans la même veine, l’artiste Sébastien Roux diffuse ce vendredi sa « séance d’écoute » et son « concerto pour hauts-parleurs » dans l’annexe du Conservatoire à Rayonnement Régional, 13 rue Melchior (6e).

Un festival pour initiés ?

Reevox vient dynamiter tous les standards existants dans le domaine musical. Il brise les frontières entre le son, l’espace, le temps et la musique. Alors pour éviter que le festival ne se réduise en une réunion d’initiés, Christian Sebille s’est associé avec de célèbres acteurs de la culture à Marseille. Le Cabaret Aléatoire, Klapp et le Conservatoire à Rayonnement Régional sont les trois structures qui vont permettre une diffusion plus ouverte sur l’extérieur des productions expérimentales du GMEM. « On a organisé l’événement sous forme de soirées – parcours de découverte » souligne le directeur du centre national de création musicale. Avec un prix d’entrée allant de 5 à 8 euros, le festival se veut aussi financièrement abordable.

Au GMEM, le maître-mot est la création originale. Les artistes y sont accueillis en résidence et se consacrent intégralement aux œuvres qui sont représentées lors des festivals. Essentiellement sonores, les productions émanant de l’organisation s’étendent également au théâtre, aux arts plastiques, visuels et à la danse. Reevox est le deuxième grand évènement produit par le centre national de création musicale. Il s’inscrit dans la même philosophie que son petit frère «Les Musiques, un festival indémodable mis en place chaque année depuis… 1987 !

La programmation

Un lien Ce vendredi 21h. Sébastien Roux plonge le public dans l’obscurité pour une séance d’écoute suivi des jeunes compositeurs d’électroacoustique du conservatoire de musique, sur la scène de l’annexe du CRR 13, rue Mélchior (5e)

Un lien Samedi 4 – 19h au Klap (5, avenue Rostand, 3e). L’association Volume/Collectif présente « Immensity of the Territory », un spectacle mêlant fragments sonores et vidéos tournées lors d’une traversée des États-Unis d’Amérique. A 21h, la compagnie Ormone réalise «un œil sur la chose », une œuvre musique et danse. Deux corps s’entremêlent sur une musique d’Hervé Birolini interprétée en live.
Un lien Mercredi 8 – 19h au GMEM (15 rue de Cassis, 8e) Benjamin Dupé, Vincent Raphael-Carinola et André Serre-Milan installe le public dans un transat et la pénombre pour diffuser phono-portrait, une œuvre musicale éléctroacoustique en quatre saisons.

Un lien Vendredi 10 – 21h au Cabaret Aléatoire (La Friche, 41 rue Jobin, 3e). A cheval entre le monde sonore et le monde physique, «Egregore» est une production audiovisuelle qui s’inspire directement des mouvement de la foule. Plus tard, eRikm investit ses platines pour offrir son solo Générer/Dégénerer et Etienne Jaumet clôture la soirée avec son live Night Music, mêlant musique rétro, synthé redondant et saxophone.

Un lien Samedi 11 – 21h au Cabaret Aléatoire. Le groupe Carravagio interprète son œuvre éléctro aux nuances pop-rock, suivi des deux DJs d’Acid Washed et des sets futuristes et cosmiques de «Bruit Fantôme ».

Cet article vous est offert par Marsactu

À vous de nous aider !

Vous seul garantissez notre indépendance

JE FAIS UN DON

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. RODOT RODOT

    Bravo pour ton article enthousiaste. Amitiés. François Rodot.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire