Procès du travail détaché : une fraude à 112 millions et des milliers d’ouvriers sans droits

Actualité
le 17 Mai 2021
10

Du 17 au 21 mai, le tribunal de grande instance de Marseille reçoit un procès qui pourrait faire date dans l’histoire de l’agriculture française. L’entreprise espagnole Terra Fecundis y sera jugée pour exécution de travail dissimulé et marchandage de main-d'œuvre illégale, le tout en bande organisée.

Des travailleurs détachés agricoles dans une exploitation des Bouches-du-Rhône. (Photo DR).

Des travailleurs détachés agricoles dans une exploitation des Bouches-du-Rhône. (Photo DR).

112 millions d’euros de fraude à la Sécurité sociale, des charges en bande organisée de travail dissimulé avec dissimulation d’activités, dissimulation de salariés et marchandage de main-d’œuvre. Voilà ce qui attend à partir de ce lundi Terra Fecundis, l’entreprise de travail temporaire espagnole basée à Murcia, devant le tribunal de grande instance de Marseille. Cette […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jacques89 Jacques89

    Nous voilà donc revenus aux temps du libéralisme qui organise la liberté d’exploiter en créant des failles juridiques dans lesquelles s’engouffrent tous les malfrats en quête de pognon facile. Car s’il n’y a pas de sanction règlementaire (puisque c’est la justice qui doit se prononcer) c’est bien que l’engagement politique est resté « timide ». Soit cette Europe est mère de tous les vices, soit elle n’engendre que des incompétences. Dans les deux cas il n’y a vraiment rien à en tirer.

    Signaler
  2. Andre Andre

    L’ultra libéralisme qui inspire l’Europe est à l’origine de ces scandales. Je souscris totalement à ce qu’écrit Jacques 89. Ce dispositif dont les règles sont difficiles à contrôler ( à plus forte raison avec l’affaiblissement des effectifs de l’inspection du travail) a pour effet de mettre les travailleurs des différents pays en concurrence. La sacro- sainte concurrence du traité de 2005!
    Ces personnes sont elles vraiment payées au tarif français pour des tâches identiques, leurs missions sont elles durables ou pas? Certaines entreprises les font rentrer au pays quelques temps puis revenir afin de contourner le dispositif. Il existe aussi des travailleurs déplacés de nationalité française qui bossent… en France.
    On aura beau durcir les règles comme aura essayé de nous le faire croire Macron, la règle restera la combine car trop facile à mettre en œuvre.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Madame SERVEL , j’ai une précision à vous demander. J’ai lu quelque part , vrai ou faux et je n’en sais franchement rien , que les agriculteurs qui employaient ce personnel immigré et temporaire étaient éxonérés de charges sur les salaires .
    Fausse information ou vraie information?

    Signaler
  4. MarsKaa MarsKaa

    Puisse ce procès servir de point d’appui pour mettre fin à ces pratiques ignobles d’exploitation d’êtres humains dans l’agriculture (peut-être un jour on parlera du bâtiment) en France et dans toute l’Europe.

    Signaler
    • PromeneurIndigné PromeneurIndigné

      Sans oublier la restauration ,n’est-ce pas ?

      Signaler
  5. Manipulite Manipulite

    Ces agriculteurs qui traitent les travailleurs étrangers comme des esclaves détestent les immigrés, votent pour un parti d’extrême-droite et n’aiment que les riches touristes pour leur argent. Tout ça font de bons français.

    Signaler
  6. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    « Tout pour nous rien pour les autres ,voilà la belle maxime de ceux qui dirigent le monde » cette maxime d’Adam Smith, est généralement occultée par les adorateurs du père du libéralisme Ces exploiteurs agricoles ont besoin de passer quelque temps à l’ombre pour méditer sur leur ignominie. Malheureusement l’Europe bruxelloise et bureaucratique se montre incapable de prévenir de tels scandales, car elle se fout pas mal du bien-être des Européens et a fortiori des étrangers venus travailler leur terre hors Le dogme de la concurrence libre et non faussée est au libéralisme ce qu’était le stalinisme au marxisme. Enfin on comprend mieux pourquoi certains souhaitent la durée des enquêtes préliminaires soit limitée à deux ans. En effet on peut faire confiance à ces exploiteurs agricoles pour qu’ils utilisent tous les moyens que leur offre la procédure, pour obtenir la prescription de leur délit..

    Signaler
  7. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    « Tout pour nous rien pour les autres, voilà la belle maxime de ceux qui dirigent le monde »Ce constat d’Adam Smith, est généralement occultée par les adorateurs, et les commentateurs du père du libéralisme Ces exploiteurs agricoles ont besoin de passer quelque temps à l’ombre pour méditer sur leur ignominie. Malheureusement l’Europe bruxelloise et bureaucratique se montre incapable de prévenir de tels scandales, car elle se fout pas mal du bien-être des Européens et a fortiori des étrangers venus travailler leur terre Le dogme de la concurrence libre et non faussée est au libéralisme ce qu’était le stalinisme au marxisme. Enfin on comprend mieux pourquoi certains se démènent pour , que la durée des enquêtes préliminaires soit limitée à deux ans. En effet on peut faire confiance aux individus du même acabit que ces exploiteurs agricoles, pour qu’ils utilisent tous les moyens que leur offre la procédure, pour obtenir la prescription de leurs délits au bout de deux ans.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Promeneurindigné, Adam Smith a bien été aussi customisé dans les pays qui ne sont pas des adeptes du libéralisme. Les dirigeants de ces pays appliquent bien le tout pour ma gueule

      Signaler
  8. Neomarseillais Neomarseillais

    Encore un vrai sujet malheureusement. Les conditions de travail sont effroyables et indignes. Comment tout ceci peut durer aussi longtemps, c’est lamentable… Ce procès ne règlera sûrement pas un “problème” global… mais c’est déjà mieux que rien.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire