[Podcast] « Débrief de campagne » #7 : l’héritage

Série
le 13 Fév 2020
3

Un programme bien lourd mais pas si consistant pour la candidate LR Martine Vassal. Du côté du Rassemblement national, ça dérape au sujet de la mort d'Ibrahim Ali. Quant à la gauche, difficile de tenir ses promesses : le Printemps marseillais choisi des têtes de listes plus politiques que citoyennes. Voici le 7e épisode de notre podcast "Débrief de campagne".

Disponible gratuitement sur…

 

et sur toutes les autres applis de podcast.

PS : N’hésitez pas à nous faire vos retours en commentaires ou à partager sur les réseaux sociaux. À très vite!

Cet article vous est offert par Marsactu

Ce podcast est en accès libre ici et sur les plateformes de podcasts. Pour soutenir notre journal et suivre l’ensemble de nos articles sur les municipales, abonnez-vous !

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Input Output Input Output

    J’ai arrêté à 8mn cette n-ième dissertation vassaliste…

    Signaler
  2. M.G M.G

    Bonjour, votre analyse sur les sondages réalisés m’interroge aussi, en quoi sont ils sans fondement et n’ont aucune valeur indicative ? merci pour vos podcasts, ils sont très bien.

    Signaler
  3. ALAIN B ALAIN B

    La seule liste qui peut vraiment changer la politique municipale est le Printemps Marseillais, les adhérents d’un parti politique sont aussi des citoyens, qui militent dans des associations, il faudrait justement qu’il y ait plus d’adhérents dans les partis politiques pour pouvoir réfléchir sur la société que l’on souhaite, et penser et agir toute l’année
    Depuis l’affaiblissement des partis politiques, le manque de bénévoles dans les associations nous avons avec MACRON et la droite un recul pour tous que cela soit sur l’aide au logement, les retraites, les privatisations….
    Alors pour que le Printemps Marseillais réussissent il faudra que les habitants de Marseille s’investissent dans les partis politiques, les associations parce que la droite ne fera pas de cadeaux, les plus aisés (la suppression de l’ISF sur Marseille a permis aux plus riches d’avoir une cagnotte de 38 millions d’euros) ne voudront pas perdre leurs privilèges
    VASSAL c’est GAUDIN en pire nous l’avons vu par exemple avec son comportement avec le collège de Versailles

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire