Pour protéger les habitants de Marseille

Pétition
7 Nov 2018 0

Initiée par : Collectif 5 novembre 2018
Adressée à : Le ministère de l'Intérieur
Plateforme : Change
Nombre de signatures : 2970 (dernière mise à jour : 9 novembre, 2018)

Habitants du centre de Marseille,

Nous sommes quotidiennement confrontés à l’état de délabrement de notre ville.

Transports, propreté, écoles, circulation, tout est difficile pour ceux qui y vivent.

Dans les rues de Marseille, tous les jours, notre vie est mise en danger par l’inefficacité des autorités municipales.

Nous ne sommes pas en sécurité et nous nous sentons abandonnés par ceux que nous avons élus.

Nous sommes menacés par des immeubles marseillais repérés, identifiés, signalés à de multiples reprises par des habitants, des associations, des services de l’état et parfois même frappés de péril depuis plusieurs années.

Nous marchons sur des trottoirs non sécurisés sous des immeubles en ruines.

Nous vivons dans des logements menacés par des immeubles en ruines.

Nous sommes confrontés à l’inaction, à l’indifférence, et à l’incompétence publique.

Parce que nous sommes en colère

Parce qu’il faut agir et cesser de subir

Parce que dans une grande ville française des habitants tombent sous les pierres

Parce que d’autres immeubles menacent de s’effondrer

Parce que nous ne pouvons rester les victimes de cette inaction,

Parce que la dangerosité des immeubles des 63, 65, 67 rue d’Aubagne avait été signalée à la mairie de secteur à plusieurs reprises, par les habitants du quartier, photos à l’appui, sans qu’aucun périmètre de sécurité n’ait été délimité, jusqu’à l’effondrement du 5 novembre 2018

Nous demandons l’application stricte des lois de la république et des mesures immédiates afin d’assurer efficacement la protection de tous ceux qui vivent à Marseille .

Nous demandons une commission d’enquête indépendante diligentée par les services de l’état établissant clairement les responsabilités ayant abouties au drame du 5 novembre 2018.

Carrefour des débats et initiatives au niveau local, L'Agora de Marsactu diffuse des pétitions en lien avec le territoire. Ce contenu est extrait d'une plate-forme externe et ne constitue pas un soutien du journal à la pétition.


A la une

Bernard Tapie veut licencier le principal syndicaliste de La Provence
La scène se déroule non pas à Marseille mais à Paris d'où Bernard Tapie dirige son journal, La Provence. L'actionnaire principal tient ses conseils...
Habitat indigne : l’État et les collectivités rejouent leur éternel ping-pong
"Jean-Claude, cela serait bien que nous appelions Julien Denormandie et Jacqueline Gourault lundi matin. Je la connais bien, elle était au Sénat avec moi"....
Violences à la marche de la colère, manifestants et policiers se rejettent la faute
Fierté et déception. C'est dans cet état d'esprit que les organisateurs de la marche de la colère faisaient le bilan devant la presse. Fierté...
Un nuage de lacrymo trouble la colère des Marseillais
Un énorme nuage de lacrymogène en guise de réponse à la contestation pacifique. À 19 h 30, une partie des 8000 manifestants comptés par la police...
Emportée par la vague #BalanceTonTaudis la mairie tente de garder la tête hors de l’eau
"Depuis que ça a été lancé, c'est une avalanche. Ça noie complètement le service gestion des risques parce qu'on est appelé de partout." Ce week-end,...
Avec le drame de la rue d’Aubagne, la Ville au cœur d’une nouvelle tempête judiciaire
Personne n'aurait pu imaginer une telle fin. Alors que son dernier mandat entame son dernier tournant, Jean-Claude Gaudin se trouve au cœur d'une nouvelle...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire