"Nous comptons sur le bons sens des élus pour sauver le square Michel Levy"

À la une
le 13 Juin 2014
8
"Nous comptons sur le bons sens des élus pour sauver le square Michel Levy"
"Nous comptons sur le bons sens des élus pour sauver le square Michel Levy"

"Nous comptons sur le bons sens des élus pour sauver le square Michel Levy"

Les habitants de Lodi sont toujours mobilisés contre le projet de la ville de détruire le square Michel Lévy afin d'y construire des habitations et un parking. En effet, depuis un an, l'ancien square du quartier est fermé en attendant la démolition et la reconstruction de 47 logements sociaux par une filiale d'Unicil. Le collectif Michel Levy rassemble les habitants qui refusent ce choix de la Ville, notamment via une pétition. Membre du collectif, Muriel Wolff, était présente à la réunion organisée il y a quelques jours en mémoire du parc fermé le 3 juin 2013

Le collectif ne s'oppose pas au projet de logements sociaux même si Muriel Wolff estime qu'ils ont "déjà donné" et que ce projet pourrait se faire ailleurs dans le secteur. Muriel Wolff tient surtout à souligner la gravité que représente pour les habitants la perte du jardin. " C'est le seul espace vert du quartier, c'est un peu un poumon vert, c'est un lieu de vie mais c'est également un réservoir pour notre santé puisque les arbres sont sources d'oxygène dont nous avons besoin", dit-elle. Pour elle, la survie de ce parc relève du sauvetage du patrimoine naturel. Certains arbres sont centenaires, notamment un micocoulier, enregistré au niveau national comme un arbre remarquable. 

De leur côté, les élus de la ville rencontrés par les membres du collectif leur assurent que celui-ci sera reconstruit à l'identique. Cela ne suffit pas à rassurer les habitants. Comme le souligne Muriel Wolff "une fosse de 9 mètres sera creusée pour faire les parkings souterrains et donc les arbres n'existeront plus". La surface végétale maintenue ne sera pas assez épaisse pour permettre à des arbres de longues tiges de pousser. Et ce même si la Ville prévoit d'abaisser le toit du parking pour permettre d'y planter de vrais arbres sur une partie du terrain. Muriel Wolff ne perd pas espoir "que la ville fasse preuve d'un petit peu de bon sens" et renonce à faire disparaître le square Lévy

 

Cet article vous est offert par Marsactu

À vous de nous aider !

Vous seul garantissez notre indépendance

JE FAIS UN DON

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. AMER AMER

    Hors-sujet, mais je profite de ce sujet quand même: où en est-on à propos du parc Longchamp et du rêve de nos élus de le donner à Vinci pour le transformer en parking? il y a notamment l’un des plus beaux platanes, un arbre majestueux qui semble se porter très bien (il est en tout cas toujours aussi magnifique), qui est depuis peu entouré de barrières, avec des signes sur le tronc qui semblent indiquer une prochaine coupe????
    y a-t-il une raison “phytosanitaire” réelle à cela, ou cela rentre-t-il dans l’effort constant des services de la ville de laisser ce parc à l’abandon, le regarder se dégrader peu à peu afin que l’on puisse bientôt accepter sans trop de douleur sa transformation en parking et en machine à fric via un nouveau PPP?

    Signaler
  2. pauldu48 pauldu48

    Compter sur le bons sens des élus , c’est un peu risqué…

    Signaler
  3. Zumbi Zumbi

    1) C’est un MENSONGE de dire que le square sera reconstruit à l’identique, les plans officiellement déposés montrent qu’il sera amputé d’une très grande partie de sa surface, les membres du collectif ont photographié ces documents, d’ailleurs les tenants du projet donnent oralement des réponses différentes à ce sujet…
    2) sur le PLU jusqu’à nouvel ordre il n’y a RIEN d’indiqué concernant cette parcelle, absence plus qu’inquiétante ;
    3) il ne s’agit pas que de 47 logements en plus, on vient d’en construire 65 autres à quelques mètres de là, voir ici https://www.facebook.com/notes/sauvons-le-square-michel-levy/info-importante/616318105070860 ;
    4) Et le pire est en préparation : il va y avoir à moins de cinq cent mètres 182 appartements en accession sur l’emplacement de l’hôpital Ambroise Parés, soit 182 familles en plus, plus une résidence pour les personnes âgées et une autre pour les étudiants http://www.businews.fr/index.php/filinfo/392-marseille-408-logements-sur-le-site-de-l-ancien-hopital-ambroise-pareDonc au total dans les années à venir : 47 + 65 + 182 = 294 familles en plus dans le quartier, avec un square réduit à un mouchoir de poche !

    Bref, ON VA OÙ, avec nos enfants ? ON VA OÙ quand on est vieux ? ON VA OÙ quand on a une mobilité réduite ? ON SE POSE AU MILIEU DE LA RUE ? Ou alors est-ce que le “projet de ville” c’est CHACUN CALFEUTRÉ DEVANT SA TÉLÉ ET SON ORDINATEUR ?

    Signaler
  4. Zumbi Zumbi

    Le petit jardin, version marseillaise
    Parc Michel Levy, au coin des rues Pierre Laurent et Perrin-Solliers

    Merci à Jacques Dutronc et Jacques Lanzmann pour nous avoir prêté leur chanson…
    http://www.youtube.com/watch?v=Z8O_XEggIMs

    C’était un petit jardin
    Où on pouvait emmener les gamins
    Pour jouer au toboggan
    Ou faire du patin

    C’était un petit jardin
    Où on se rencontrait entre voisins
    Avec vingt-deux arbres
    Souvent très anciens
    Dans notre quartier
    Tout le monde l’aimait bien

    Mais un jour près du jardin
    Passa un homme qui au revers de son veston
    Portait une fleur de béton
    Dans le jardin une voix chanta

    De grâce, de grâce, monsieur le promoteur,
    De grâce, de grâce, préservez cette grâce,
    De grâce, de grâce, monsieur le promoteur,
    Ne coupez pas nos arbres

    C’était un petit jardin
    Où on pouvait emmener les gamins
    Pour jouer au toboggan
    Ou faire du patin

    C’était un petit jardin
    Où on aimait passer soir et matin
    Où les boulistes
    Retrouvaient leurs copains
    Où on apprenait
    A marcher aux bambins

    Mais un jour près du jardin
    Passa un homme qui au revers de son veston
    Portait une fleur de béton
    Dans le jardin une voix chanta

    De grâce, de grâce, monsieur le promoteur,
    De grâce, de grâce, préservez cette grâce,
    De grâce, de grâce, monsieur le promoteur,
    Ne coupez pas nos arbres

    C’était un petit jardin
    Ça n’intéresse pas Monsieur Gaudin
    Ni Monsieur Moraine
    Ils n’écoutent rien

    A la place du joli petit jardin
    Ils veulent mettre un parking souterrain
    Pour y ranger comme des parpaings
    Les automobiles du centre urbain

    C’est toujours un petit jardin
    Il mérite qu’on le défende C’est notre bien
    Les mamans les nourrices
    Les papys les bambins
    Les mamys les boulistes
    Les papas les gamins
    Les passants les voisins
    Nous tous les citoyens

    Signaler
  5. Delair Delair

    Les zélus ont décidé de livrer cette ville aux promoteurs et font disparaître progressivement les espaces authentiques de rencontre des habitants. Soit ils sont incapables de gérer et d’entretenir soit ils détruisent l’existant. Cette ville devrait être mise sous tutelle.

    Signaler
  6. Air Air

    Une ville dans laquelle les élus n’habitent pas se doit de ne ressembler à rien.

    Signaler
  7. eGidio199 eGidio199

    Rejoignons tous la ZAD Michel Levi! Nous ne voulons pas du projet artificiel d’UNICIL. Nous voulons garder nos arbres, les seuls qui nous restent à Marseille Centre. Tant pis pour les voitures ! Vive le transport collectif !

    Signaler
  8. guitou guitou

    C’est un véritable scandale!!!!!
    j’ai lu dans la presse, tout est fini.
    je vais vivre certainement la même chose à Plouézec en Bretagne
    où le maire veut détruire le camping municipal (pas rentable) pour en faire
    des logements sociaux. Nous allons nous défendre comme vous tous.
    Le monde va à sa perdition à dit Brigitte Bardot, il y a déjà longtemps!!!!!!!!!!!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire