Nadia Brya : "J'ai la conviction que Marseille peut s'en sortir"

À la une
le 17 Sep 2012
5
Nadia Brya : "J'ai la conviction que Marseille peut s'en sortir"
Nadia Brya : "J'ai la conviction que Marseille peut s'en sortir"

Nadia Brya : "J'ai la conviction que Marseille peut s'en sortir"

Lundi soir dernier sous les ors de la salle d'honneur de la préfecture de région, le premier ministre entouré de quelques- uns de ses conseillers et du Préfet Parant recevait à dîner une dizaine de représentants de la société civile. Des chefs d'entreprises, dont Jacques Saadé, des universitaires, dont Yvon Berland, les patrons de MP 2013 mais aussi deux représentants du secteur associatif qui interviennent dans le social, Christian Cortambert de l'association Emergence et Nadia Brya de l'association Pacquam.

L'association intervient auprès de 1000 collégiens chaque année, dans 30 collèges marseillais et "emploie" 100 étudiants "avec de vrais emplois en CDI" nous a précisé sa directrice, qui assistent les enfants dans l'aide aux devoirs. "Ce qui fait notre particularité, c'est que nos étudiants sont issus en grande majorité des quartiers dans lesquels ils interviennent. On souhaite envoyer un signe d'exemplarité aux étudiants qui sont là le soir" ajoute-t-elle. C'est ce qu'elle a tenu à expliquer à Jean-Marc Ayrault la semaine dernière.

Celle qui est aussi une élue socialiste est forcément très optimiste pour le plan marshalayrault "J'ai la conviction que Marseille peut s'en sortir". Nadia Brya, récemment élevée au rang de chevalier de la Légion d'Honneur dans la première promo "hollande" est  aussi revenue sur son parcours politique, entamé il y a plus de 20 ans aux côtés de Samia Ghali. Les deux femmes étaient les héroïnes d'un documentaire de Michel Samson et Jean-Louis Comolli "nos deux marseillaises", tirée de l'indispensable  série "Marseille contre Marseille". Qui ne l'a pas vu, n'est pas marseillais, yé. "Je suis très fier du parcours de Samia, nous avons une femme issue de l'immigration, et elles ne sont pas très nombreuses, sous les ors du Sénat".

Cet article vous est offert par Marsactu

À vous de nous aider !

Vous seul garantissez notre indépendance

JE FAIS UN DON

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Anonyme Anonyme

    Voila une déclaration qui ne veut absolument rien dire.
    La seule chose qui est vraie est que cette dame s’en sort très bien pour ce qui la concerne personnellement.
    Le reste…

    Signaler
  2. VIEUX PATRIOTE VIEUX PATRIOTE

    Pour ma part je trouve que cette dame fait un excellent travail Mais avez vous vu l’article ebtiérement ,courageux anonyme ? Citation” L’association intervient auprès de 1000 collégiens chaque année, dans 30 collèges marseillais et “emploie” 100 étudiants “avec de vrais emplois en CDI” nous a précisé sa directrice, qui assistent les enfants dans l’aide aux devoirs. “Ce qui fait notre particularité, c’est que nos étudiants sont issus en grande majorité des quartiers dans lesquels ils interviennent. On souhaite envoyer un signe d’exemplarité aux étudiants qui sont là le soir” Comme a écrit Victor Hugo : “Une école qu’on ouvre c’est une prison qu’on ferme” Bravo Madame

    Signaler
  3. Simon L Simon L

    Faux Anonyme, Pacquam au-delà de toutes les difficultés que l’association a pu rencontrer, est une ” affaire” qui marche et qui apporte un réel soutien à des enfants en difficulté mais qui ont la volonté de s’en sortir. Nadia Brya en est la cheville ouvrière. C’est même assez exemplaire pour Marseille, mais il est vrai qu’on plus parle plus dans les médias des kalachnikoffs à Marseille que de Pacquam … et pourtant.

    Signaler
  4. Alain Le Lougarou Alain Le Lougarou

    Je suis tout à fait d’accord avec Anonyme .De plus ras le bol des associations tenues par des élus qui se font subventinner par leurs copains et qui se substituent aux missions dévolues à l’école publique.Mélanger l’associatif et le poltique est malsain.

    Signaler
  5. chou chou

    Marseille peut s en sortir. Ca veut dire quoi?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire