Michèle Rubirola, maire de Marseille : le portfolio d’une journée historique

Actualité
le 6 Juil 2020
1

Le photographe Emilio Guzman a suivi pour Marsactu le conseil municipal qui a désigné Michèle Rubirola comme nouvelle maire de Marseille. Sélection commentée de cette longue séance, dans l'hémicycle comme à l'extérieur.

Les soutiens cyclistes du Printemps marseillais

Ils sont arrivés plus d’une heure et demie avant le début de la séance, et pour beaucoup à vélo. Les soutiens du Printemps marseillais estimaient que toute élection qui n’offrirait pas le poste de maire à Michèle Rubirola aurait été “un vol démocratique”. Pour le symbole, leurs bicyclettes se retrouvent accrochées aux barrières qui enserrent l’hôtel de ville depuis les manifestations contre l’habitat indigne qui ont suivi l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne. Le Printemps marseillais a déclaré qu’enlever ces barrières serait sa “première mesure”.

L’arrivée triomphale du Printemps marseillais

Les 42 conseillers municipaux du Printemps marseillais sont arrivés groupés sous les vivats de leurs supporters.

Stéphane Ravier, battu mais toujours là

Hué par la foule, Stéphane Ravier réplique par le signe emblématique du rappeur Jul. Une provocation en appelant une autre, une manifestante lui répond.

La bravade de Ravier

Plutôt que d’être spectateur d’une élection au cours de laquelle personne ne voulait des voix du RN, Stéphane Ravier annonce que lui et ses colistiers ne prendront pas part au vote. Son appel à une alliance “des bonnes volontés” contre “l’ultra gauche” a fait flop.

Lionel Royer-Perreaut, candidature avortée

Dans la salle des pas perdus de l’espace Villeneuve-Bargemon, Lionel Royer-Perreaut est seul. L’élu LR a rangé dans les cartons sa candidature au poste de maire pour soutenir Guy Teissier. Derrière lui, Valérie Boyer, porte-parole de Martine Vassal et Bruno Gilles, parti en dissidence, se concertent.

Guy Teissier, dernière carte de la droite

Au bénéfice de l’âge et de son parcours politique, Guy Teissier a pris le relais de Martine Vassal pour représenter la droite dans la course au poste de maire. Dans ce message post-élections, Jean-Claude Gaudin saluera “l’attitude courageuse et digne de mon ami Guy Teissier”. Il n’aura pas un mot pour Martine Vassal.

Dans l’hémicycle, la droite attend que la gauche s’accorde

Discussion en bas de l’hémicycle entre Martine Vassal et son directeur de cabinet à la métropole Marc Jolibois sous le regard de Catherine Pila, présidente sortante du conseil d’administration de la RTM. Maire sortant des 6e et 8e arrondissements, Yves Moraine semble ailleurs.

Samia Ghali se range derrière Michèle Rubirola

Après plusieurs heures de négociation et deux suspensions de séance, Samia Ghali annonce qu’elle retire sa candidature. “J’ai pris la décision de ne pas diviser les Marseillais et de leur permettre d’avoir Michèle Rubirola comme maire”, annonce-t-elle.

Michèle Rubirola élue

Les scrutateurs viennent d’annoncer qu’elle a obtenu la majorité absolue des voix des conseillers municipaux. Michèle Rubirola est acclamée par ses colistiers.

Jean-Claude Gaudin remet l’écharpe

Vingt-cinq ans plus tard, Jean-Claude Gaudin rend l’écharpe de maire de Marseille et félicite la nouvelle élue.

Rubirola et Payan saluent leurs militants

Michèle Rubirola, arrivée au perchoir, n’a pas manqué de saluer celui qui s’est retiré à son profit en janvier pour porter le Printemps marseillais.

L’incarnation d’un collectif

Michèle Rubirola va à la rencontre de ses militants. Élus du Printemps, écologistes et partisans de Samia Ghali profitent ensemble de ce moment de grâce.

Textes : Jean-Marie Leforestier

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Fp Fp

    A revoir également les si belles et respectueuses photos d’Emilio Guzman dans l’article sur l’intimité brisée des délogés.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire