Martine Vassal va t-elle regarder Harry Rozelmack ce soir sur TF1 ?

À la une
le 13 Avr 2010
2

C’est ce soir à 23 H 20 que TF1 va diffuser le magazine de Harry  Rozelmack sur les Salafistes, des fondamentalistes musulmans. C’est à Marseille que Rozelmack a tourné ce documentaire sur cette minorité religieuse ( ils ne sont que 12000 en France sur environ 5 millions de musulmans) mais très médiatisée car au coeur des débats actuels, notamment sur le voile intégral. Ce magazine, personne ne l’a encore vu à Marseille, mais il a déjà suscité de très nombreuses polémiques entre Rozelmack et quelques politiques et journalistes marseillais.
En novembre dernier, pendant la fête religieuse de l’Aïd, pour les besoins de son reportage, le journaliste de TF1 avait accompagné en voiture un salafiste qui tentait de sortir un mouton vivant des abattoirs marseillais, ce qui est totalement interdit. Pour des raisons d’hygiène, les moutons doivent être tués sur place. Les intégristes musulmans ne l’acceptent pas, et préfèrent ne pas respecter les lois de la République. Et sur le chemin, Rozelmack a croisé 2 élues marseillaises , Samia Ghali, Sénatrice PS et Maire du 15 éme et 16 éme à Marseille, et Martine Vassal élue UMP à la Mairie. Le moins que l’on puisse dire c’est que les deux marseillaises ne sont pas tombées sous le charme du journaliste préféré des français. Après avoir appelé la police en renfort, elles ont empêché Harry  de sortir avec son mouton vivant, et il s’en est suivi une bonne prise de bec entre les intéressés, les gros mots sont lâchés :
“Je pense qu’ils sont venus avec des préjugés et n’ont pas cherché à montrer les bons côtés de cette chaîne d’abattage purement légale. Harry Roselmack a vraiment voulu faire du sensationnalisme. On pourrait croire à de la provocation.” a déclaré  Martine Vassal à La Provence. Rozelmack a eu également droit à une petite leçon de déontologie  » une attitude pas très professionnelle » a continué l’élue avec l’AFP. Comme d’habitude, Martine Vassal aurait préféré un beau publi-reportage sur la Marie de Marseille et ses gentils élus :


« Un reportage, montrant les efforts engagés par la Ville de Marseille et l’Etat pour organiser cet événement festif dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité sanitaire, aurait été totalement légitime de la part de la rédaction de cette chaîne française ».

Martine Vassal a du confondre Rozelmack et Jean-Pierre Pernaud. Il faut lui expliquer à Martine, la télé ce n’est pas que le gentil Michel Drucker « et à part ça, vous aimez les chiens ? » Rozelmack, il n’est pas là pour faire des belles images, il n’est pas payé pour dire que tout va bien. Au contraire ce qui l’intéresse, c’est de montrer que le salafisme en France, ça existe. Qu’il y a des gens qui veulent continuer à vivre au moyen-âge au nom de leur religion. Et qui considèrent que leurs préceptes religieux sont au-dessus des lois de la République, remettant en cause le principe de laïcité. C’est un débat compliqué, pas facile, mais un vrai débat de société aujourd’hui en France, et TF1 a le mérite d’y participer avec son reportage. Ca s’appelle du journalisme, ça fait souvent mal, c’est souvent injuste, c’est parfois manichéen, ça peut-être raté, ou manipulé . On verra. Mais ça s’appelle surtout la liberté d’informer et de montrer. On jugera sur pièces, ce soir, à 23H20. Et pour ceux qui souhaiteraient réagir, TF1 organise sur son site web TF1 News, juste après l’émission, un débat animé par Michel Field avec Rozelmack , l’Imam présent dans l’émission et des experts du monde musulman.

Un lien Actualisé à 17H30 le débat avec Michel Field, sera diffusé sur LC1 mercredi à 17 H10 selon morandini.com

Un lien l’interview vidéo d’avant émission sur tf1.fr

>> Harry Rozelmack tente de fuir avec un mouton dans le coffre de sa voiture sur laprovence.com

Un lien Martine Vassal attaque Rozelmack sur son blog martinevassalunblog.fr

Un lien Harry chez les salafistes sur lejdd.fr

l’inspecteur Harry enquête chez les salafistes sur 20minutes.fr

Un lien le débat après l’émission sur TF1 news

Un lien Définition du salafisme sur wikipédia

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. yael yael

    Ah oui j’me souviens de cette histoire !! Vous avez raison c’est important de montrer la réalité des faits, certaines personnes vivent comme vous le dites au Moyen-Age et c’est bien qu’à Marseille on fasse en sorte de respecter les animaux en proposant des chaines d’abattage aux normes. Bon après la gué-guerre élu(e)s-journalistes est sans fin !! Mais ce qui est à souligner aussi c’est l’appel de la direction de TF1 à La Provence au mois de novembre au moment des faits (puisqu’un journaliste de La Provence était également présent) pour les supplier de ne pas rapporter cet affaire !! Rozelmack qui se fait prendre comme un débutant par deux élues femmes !!! Donc “la liberté d’informer et de montrer” hein ???!! Que dans un sens apparemment !!!!

    Signaler
  2. Jojomigrateur Jojomigrateur

    Samia Ghali est apparue dans le reportage mais Martine Vassal est passée à la trappe…. Quelle conclusion faut-il en tirer s’il faut en tirer une…?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire