Marseille ouvre son port aux migrants sauvés en mer : les ONG disent merci mais non merci

Décryptage
le 2 Sep 2020
7

En proclamant l'ouverture de son port aux navires humanitaires, la mairie de Marseille s'est invitée dans une crise qui secoue la Méditerranée depuis plusieurs années. Les ONG apprécient la démarche de la ville mais soulignent son éloignement des lieux de sauvetage.

Le MV Louise Michel avant le transbordement de ses passagers vers le Sea-Watch 4. Crédit photo : Louise Michel.

Le MV Louise Michel avant le transbordement de ses passagers vers le Sea-Watch 4. Crédit photo : Louise Michel.

Les bouteilles à la mer voyagent parfois très loin. C’est ainsi à Marseille que les appels de détresse du Louise-Michel ont reçu en premier une réponse. Le 28 août, ce navire de sauvetage ne parvenait pas à trouver un port italien ou maltais où mettre à l’abri les 219 migrants rescapés des eaux méditerranéennes. “Nous […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. CathBZ CathBZ

    Quoiqu’il en soit, heureuse que Marseille se soit proposée.

    Signaler
    • VALMA VALMA

      Oui, moi aussi, et que d’autres suivent !

      Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour,
      ce cas évoqué dans l’article :
      “S’y ajoute « la criminalisation des ONG », avec la détention administrative qui touche son navire l’Ocean Viking en Sicile.”

      Signaler
  2. jean jacques chardon jean jacques chardon

    La bonne Maire de Marseille

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Faut juste espérer qu’elle ne formalise pas un “vœu pieux” sans avoir bien bordé le problème avec l’Etat et vus les principes adoptés par l’Ofpra ces derniers temps, cela m’étonnerait. Bref, faudrait pas que ces malheureux se retrouvent sous les ponts de la Joliette ou dans les squats des quartiers Nord. Le retour de bâton risquerait de faire mal et l’image des “naïfs débutants” dure à diluer.

      Signaler
  3. didier L didier L

    Beau geste en effet reste la suite … quelle prise en charge pour ces personnes démunies, quels moyens réels a la ville qui doit faire face à bien des soucis déjà : écoles habitat, traitement des déchets … la question des migrants est européenne, africaine mondiale, elle ne sera hélas pas réglée à l’échelle Marseillaise. Question l Occident vide déjà Afrique de ses matières premières, le continent peut il espérer se développer s il continue à se vider d une partie de sa jeunesse qui vient en Europe au Canada etc … alimenter les petits boulots précaires Uber, delivero etc … c juste une réflexion, pas politiquement ou humanitairement correcte peut-être mais qui devrait se poser à nous

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire