"Lieu d'entrée des Arméniens à Marseille, le J4 est hautement symbolique"

À la une
Pierre Boucaud
23 Jan 2015 0

Cette année 2015 verra le centième anniversaire du génocide arménien, une année fortement symbolique notamment à Marseille où la communauté arménienne est importante. C'est d'ailleurs sur le J4 que de très nombreux Arméniens qui fuyaient le génocide ont débarqué à Marseille au début du siècle dernier. C'est une des raisons pour lesquelles, pour la première fois, Amnésie Internationale est sortie des murs du Dock des Suds pour investir le Mucem, "ce musée des civilisations de l'europe et de Méditerranée, installé à Marseille, sur le J4, qui a vu arriver les rescapés du génocide arménien", détaille Pascal Chamassian.

Fondateur d'Amnésie Internationale et membre de la JAF, il voudrait d'ailleurs que le J4 devienne un des symboles de ces vagues d'immigration.

C'est la porte d'entrée de toutes les vagues d'immigration, quelle que soit la nature de ces vagues. Pour les Arméniens c'est à la suite d'un génocide, pour d'autres c'est pour des raisons toutes aussi tragiques et pour d'autres économiques

Le Mucem accueillera notamment un débat samedi après-midi autour de la question arménienne dans la Turquie d'aujourd'hui en présence de Taner Akçam, un des premiers intellectuels turcs à avoir reconnu publiquement le génocide. Malgré quelques gestes récents comme les "condoléances" présentées par Recep Tyyip Erdogan, aux "petits-enfants d'arméniens", Pascal Chamassian ne croit pas à une avancée sur ce sujet de la part du Président Turc. Il reste plus positif sur une prise de conscience de la société civile.

Militant et élu proche du parti socialiste et de Christophe Masse, Pascal Chamassian espère que François Hollande puisse de nouveau présenter une loi sur la négation du génocide arménien, une des promesses de campagne du candidat qu'il avait notamment exprimée à Marseille en 2012. Le Président de la République devrait d'ailleurs se rendre en avril prochain à Erevan pour ce centième anniversaire.  

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE SPECIALE – 2 MOIS pour 2€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire