Le Printemps marseillais s’accorde sur huit têtes de liste très politiques

Info Marsactu
le 6 Fév 2020
33

Après plusieurs semaines de flou, le mouvement d'union de la gauche est sur le point de présenter ses têtes de liste par secteurs.

Présentation des têtes de listes du Printemps marseillais le 7 février. (Image LC)

Présentation des têtes de listes du Printemps marseillais le 7 février. (Image LC)

C’était un des freins qui l’empêchait de partir pleinement en campagne. La liste qui rassemble plusieurs partis de gauche (PS, PCF, Générations…) et des citoyens sous le nom de Printemps marseillais s’est, selon nos informations, mis d’accord sur ses huit têtes de liste de secteur. Celles-ci sont encore en attente de validation par le comité […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Gg Gg

    Bonjour.
    Le candidat du PS dans les 11ème et 12ème arrondissements n’est pas Monsieur Ohanessian. Pour preuve je vous joint le message de la première secrétaire fédérale qui indique que le premier des socialistes dans ce secteur et Monsieur Oreggia.
    Cordialement.

    Cher camarade,
    cher Gérard,
    Dans le cadre de notre démarche de rassemblement de la gauche avec le Printemps marseillais, et conformément à nos statuts, la commission électorale s’est réunie au siège de notre fédération départementale Jeudi 23 Janvier 2020.

    J’ai le plaisir de t’informer que ta candidature a été retenue en commission électorale de désignation des candidats socialistes pour figurer sur la liste du Printemps marseillais dans le
    6eme secteur et que tu as été ordonnancé pour figurer en 1er socialiste sur cette liste.
    Je te rappelle que tu dois être à jour de tes cotisations de militant et signataire du Printemps marseillais.

    Je t’adresse mes plus vives félicitations.

    Amitiés socialistes,

    Nora Mebarek,
    Première secrétaire fédérale

    Parti Socialiste des Bouches-du-Rhône
    33 rue Thubaneau
    13001 MARSEILLE

    Signaler
    • chouze chouze

      Doc magouille ?

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      non mais RIRE ! C’est le Printmps Marseillais qui choisit ses candidats, pas le PS

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Aiii! Encore un nouveau problème à traiter pour le comité de « pilotage ».On croyait que c’était fini, et voila t y pas que ça continu de recommencer…

      Signaler
    • Fatima Amaghnouj Fatima Amaghnouj

      Mais tu avais raison Gg, Orregia avait été désigné… mais les magouilles sont plus fortes…

      Signaler
  2. gastor13 gastor13

    Le vernis commence à craquer. Les désillusions suivront pour ceux qui ont cru à un renouveau politique grâce au Printemps Marseillais, moi le premier ! Les citoyens auront leur place bien sûr, mais les politiques de touts bords se seront servis les premiers, donnant ainsi l’impression que toute cette grande union a eu pour but de recaser tous ceux qui, seuls, n’auraient eu aucune chance. Après s’être tous placés, ils penseront peut-être à un vrai programme pour Marseille, plutôt qu’à des déclarations d’intentions. Il est dommage que cela ressemble de plus en plus à la liste d’un parti traditionnel. Mais rien n’est perdu, il faut garder espoir, il y a encore tellement de temps avant les élections !!

    Signaler
    • chouze chouze

      Ah oui, les citoyens issus de la société civile sont disons repousses des premières places. Moyennant quoi, il y a eu un jury ou , des jury pour auditionner les candidats ou les ,naïfs….

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      non mais RIRE encore : vous avez sincèrement cru que des quidams allaient tout quitter pour se lancer en politique ? Faire campagne, surtout à Marseille, c’est un boulot à temps plein et il faut avoir le cuir bien tanné pour supporter tous les coups qui pleuvent. Evidemment que les têtes de liste, à une exception, sont des politiques. Ce sont ceux qui les suivent qui sont cotoyens. Et pas sur que sur les 400 candidats il y en ait eu beaucoup qui acceptent d’etre en premier pour se prendre des coups.

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      Merci de bien vouloir nous rappeler que les « hommes politiques » (et les femmes politiques aussi, bien sur) sont les seuls authentiques héros de notre temps, les seuls aptes à se mettre à découvert et à monter au front… On s’était laissés aller à l’oublier ces derniers temps. (allez savoir pourquoi!)

      Signaler
  3. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Je ne veux pas être méchant et c’est sans irrespect pour les personnes, mais les 2 cadres dirigeants du PCF ont réussi à se placer en tête sur les 2 secteurs où ils ont le plus de chance de passer la barre des 10% au premier tour et ainsi de pouvoir décider du maintien de leur liste sans fusion. C’est une position de force exceptionnelle si on le ramène à leur représentativité électorale moyenne. Le chef de file PS, transfuge du 13/14 à la précédente élection municipale va sur une partie du canton qu’il représente au Conseil départemental, ainsi que son binôme M. Rubirolla, ces deux là minimisent leurs risques personnels mais n’auront pas beaucoup de billes pour sauver leurs colistiers dans une éventuelle négociation de fusion entre les 2 tours. Les autres secteurs sont quand même bien exposés à ne pas passer le cap des 5% pour atteindre le 2e tour…

    Signaler
    • patrick patrick

      toujours hargneux les anciens ps…

      Signaler
    • barbapapa barbapapa

      Difficile de faire des pronostics pour cette élection, le seul sondage existant semble bien avoir été bidonné par son commanditaire La Provence journal officiel de miss Gaudin. Il est fort possible que le Printemps Marseillais fasse beaucoup mieux que l’estimation « chat noir » de Félix.

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      Et une fois de plus une bonne rigolade, RIRE la suite : « Le chef de file PS, transfuge du 13/14 à la précédente élection municipale va sur une partie du canton qu’il représente au Conseil départemental ». Encore raté, Benoit Payan (puisque le chef de file du PS c’est lui) était sur la liste du 4/5 en 2014. Pour le cap des 5% on en reparle au 22 mars.

      Signaler
    • ALAIN G ALAIN G

      Je ne suis pas souvent d’accord avec Félix, mais là je ne vois rien de hargneux., juste de la lucidité et « un peu » d’expérience.
      Peut-être quand même pessimiste sur la barre des 5%…

      Signaler
  4. patrick patrick

    bonne chance au PM

    Signaler
    • julijo julijo

      OUI bonne chance !!!
      dans tous les cas, les « listes » et surtout les « têtes » de listes ne satisferont jamais tout le monde. (ça ne vaudrait même pas le coup de demander aux détracteurs quelle serait la « tête » de liste idéale par secteur, on s’en fout !)
      L’essentiel c’est un programme, et une équipe…qui se mettra au travail très vite.

      Signaler
  5. ALAIN B ALAIN B

    Les têtes de listes cela est important mais pas primordial, c’est le fonctionnement de toute l’équipe, le rôle des adjoints, des élus et les habitants
    C’est vrai que cette mairie n’a fonctionné d’une manière surprenante
    Quand dans le troisième nous voyons Mme NARDUCCI avec Mme

    Signaler
  6. ALAIN B ALAIN B

    C’est vrai que cette mairie a fonctionné d’une manière surprenante
    Quand dans le troisième nous voyons Mme NARDUCCI avec Mme BIAGGI dont cette union contre « nature » a explosé, la mairie ne fonctionnant plus, poser une question par exemple au maire adjoint chargé des espaces verts, que pensez vous qu’il arriva, et bien rien puisque personne ne se parle et les habitants attendent
    Alors au deuxième tour si NARDUCCI et BIAGGI font une liste d’union comme cela est probable et bien les habitants du 3ème auront encore pendant 6 ans de plus une faillite municipale à part la communication qui elle fonctionne
    Alors il faut élire dans le 3ème la liste Printemps Marseillais et c’est possible et pas seulement dans le 15ème et 16ème ainsi que le 13ème et 14ème, mais dans tous les arrondissements
    Alors une autre politique, un autre fonctionnement, des arrivistes viennent du côté du Printemps Marseillais, cela prouve que le Printemps Marseillais à la possibilité d’avoir la majorité et ainsi une politique pour tous les Marseillais
    J’y crois et j’agis pour que cela se réalise

    Signaler
  7. monique monique

    Super!

    Signaler
  8. christian Nochumson christian Nochumson

     » Le Printemps marseillais, qui avait présenté parmi ses objectifs la parité entre militants de partis politiques et citoyens, n’applique donc pas ce principe aux têtes de liste »
    Oui c’est exact mais croyez vous vraiment que face à B.Gilles, M.Vassal, S. Bernasconi, L. Narducci, une tête de liste d’un ou d’une citoyenne lambda aurait fait le poids?
    Au Printemps Marseillais ont se bat pour gagner, pas pour témoigner.
    Rassurez vous les listes complètes seront bien constituées à 50/50.
    C’est du jamais vu.

    Signaler
    • chouze chouze

      En matière de renouveau ,au niveau des tètes de liste vous repasserez..

      Signaler
  9. Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

    La parité « politiques / citoyens », si tant est que cette distinction ait un sens, rappelle le long combat pour la parité « hommes / femmes ». Pendant de bien longues années, les femmes ont été envoyées sur les circonscriptions ou villes ingagnables pour assurer le quota des candidatures. Il en va de même dans cette distribution où les pros de la politique se sont taillés la part des lions au détriment des amateurs. Nous verrons le 15 mars si ce calcul était le bon.

    Signaler
    • ALAIN B ALAIN B

      Un militant politique est aussi un citoyen et qui s’implique souvent dans les associations
      Qui va financer les élections, les associations !! ce n’est pas possible tous les adhérents d’une association ne votent pas pour les même listes
      Les partis politiques sont utiles comme les syndicats, sinon bientôt les mots démocratie, participation …. cela sera de la communication
      Aujourd’hui il faut renforcer les partis politiques, les syndicats, c’est la lutte qui les a imposés, la droite libérale voudrait bien sûr les voir disparaitre

      Signaler
  10. carole joseph carole joseph

    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que comme moi beaucoup on souhaité faire partie de ce ‘oiveau partie rassemblant politiques de gauche et citoyens mais pas en tête de liste. Je le sens plus légitime à participer en restant citoyenne et laisser en avant ceux qui sont plus aguerris. Mais cela ne veut pas dire qu’on est moins présents !

    Signaler
  11. Electeur du 8e Electeur du 8e

    La dichotomie « société civile » vs « personnalités politiques » me paraît aussi binaire qu’artificielle. Un militant engagé de longue date dans un parti politique et ayant eu éventuellement un mandat dans le passé, où le classe-t-on ? Faut-il être vierge de tout engagement antérieur pour être classé « société civile » ?

    J’ai espéré un temps qu’une personnalité « au dessus des partis » émerge et fasse consensus. Mais cette personnalité, c’est comme le monstre du Loch Ness, beaucoup en parlent et peu l’ont vu : force est de constater qu’à deux mois des élections, elle demeure toujours bien cachée. Peut-être, pour conduire une liste à des élections, faut-il d’une part en avoir envie, et d’autre part savoir s’imposer, et enfin avoir une notoriété minimale. Un parfait inconnu, sauf s’il dispose comme Mme Vassal de fonds publics inépuisables pour « vendre » en trois ans son nom comme on vend une marque de lessive, sait à l’avance ce qui l’attend : être battu.

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      Plutôt d’accord, même si de parfaits inconnus peuvent être élus dès lors que leur candidature est portée par un parti en bonne santé (cf : l’élection de parfait.es inconnu.es à la députation avec LREM en 2017 ou des intentions de vote identiques pour EELV quelle que soit la tête de liste, comme le montrent les sondages successifs proposant Michèle Rubirola ou Sébastien Barles qui ne sont pas très connus)…

      Signaler
  12. leravidemilo leravidemilo

    ça ne me chiffonne en rien que les têtes de listes soient, pour l’essentiel, réservées aux « dirigeants » des partis; cela était largement prévisible et n’a rien de scandaleux ni même de surprenant. Et notamment pour la raison suivante, que personne ne semble vouloir évoquer bien qu’elle soit bien connue : C’est que si les partis politiques ne font pas campagne pour perdre, ils font campagne pour gagner et pour perdre, on verra bien et c’est pas eux qui le décident. Donc, le problème réel n’est pas là, mais dans les places éligibles, en cas de victoire et en cas de défaite… c’est là que se dessine un accès renforcé à la parole publique et, pour les dirigeants politiques (c’est ainsi qu’ils pensent) la les concurrences potentielles pour demain (matin) (sans même parler, pour faire comme tout le monde, de l’enjeu métropolitain omniprésent.).

    L’autre question, de fond celle là, que pose l’histoire du 50/50, c’est que si tout le monde sait de quoi est fait le 50/, qu’en est il du /50 , Des citoyens certes, mais qui ne l’est pas ? ( Payan ou Coppola le sont comme vous et moi). Mais des citoyens invités (par qui), sollicités (par qui?), cooptés, désignés, choisis…par qui? Et Comment?
    Il se trouve que des citoyens, connus et reconnus pour leurs participations aux luttes, dans des collectifs et des assos, et sur des thèmes essentiels et centraux à la crise et au délabrement de cette ville, écoles/logement/services publics… voulaient prolonger dans ces élections, et dans la représentativité politique, les responsabilités acquises, et reconnues dans ces luttes. Bref, ils voulaient s’inviter, plutôt que d’être invités/cooptés/désignés…. Il se trouve que la situation objective, et tout autant subjective, de cette ville, exigeait de faire du neuf et d’accueillir à table les ceusses qui n’avaient pas daignés attendre dehors, dans le froid, qu’on les appellent.
    Et c’est là que le P.M s’est raté, s’est avéré incapable de faire du neuf, d’être à la hauteur de la situation et de ses exigences en matière de renouvellement du politique. Et faute d’une victoire, aujourd’hui et de ce fait, assez peu probable, c’est là que seront les regrets et es amertumes, et les demandes de comptes et la disqualification en continue de LA politique.

    Et puis, vous savez, le monstre du loch ness, peu de personnes l’ont vu et n’ont pas tous vu la même chose; tant est si bien qu’on est moins que sur qu’il existe. Alors que ces militants, ils existent, (on les a rencontrés…) en chair et en os et en parole publique. Ils sont bien plus connus que le monstre du lac ou l’abominable homme des neiges, et pour beaucoup de gens ils sont plus connus que certains responsables politiques qui suscitent bien souvent, allez donc savoir pourquoi, indifférence et abstention…. Bon, il ne reste plus que le 13/14, et quelques jours pour montrer l’exemple et le chemin…

    Signaler
  13. mrmiolito mrmiolito

    Cela semble une bonne première étape, bien évidemment pour se jeter dans l’arène face aux politiques, il faut d’autres politiques ! Ils sont crédibles et sans casseroles connues. Le fameux sondage de la Provence donne quand même à penser qu’en se mettant d’accord avec Barles, la liste décuplerait ses chances d’être au deuxième tour absolument partout ! Avec un FN (hélas) haut et une droite affaiblie, il y a une petite place pour passer, au moins sur certains secteurs, mais à condition de ne pas être sectaires (ce qui s’applique plutôt à l’autre liste, pour le coup…)

    Signaler
    • patrick patrick

      exact mais le problème du PM c’est barles pas le fn ou mme gaudin

      Signaler
  14. Manipulite Manipulite

    Bravo ! Une liste plutôt équilibrée et politique parce qu’il en faut !

    Signaler
  15. chouze chouze

    J ose croire que sur le deuxième secteur ,Nassera Benmarnia est moins dans les cinq premières places..
    Apres ,pour ce qui est de nouvelles tetes , on repassera.
    D ou sort ce Mr Ohanessian tète de liste ,suite visiblement a une manœuvre politicienne.

    Signaler
    • Gg Gg

      Trés politicienne.

      Signaler
  16. Marble madness Marble madness

    Le scenario de ces municipales s annonce identique a beaucoup d autres. Nous allons avoir.le choix entre les méchants fachos du FN et les gentils fachos LR…pffff

    Ça fait longtemps.que j ai pas.fais en vau moi …

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire