Laure-Agnès Caradec : "Nous raisonnons déjà à l’échelle de 18 communes"

À la une
le 29 Août 2014
9
Laure-Agnès Caradec : "Nous raisonnons déjà à l’échelle de 18 communes"
Laure-Agnès Caradec : "Nous raisonnons déjà à l’échelle de 18 communes"

Laure-Agnès Caradec : "Nous raisonnons déjà à l’échelle de 18 communes"

“C’est compliqué”. Depuis mars, Laure-Agnès Caradec, adjointe au maire de Marseille (UMP) déléguée au “projet métropolitain” multiplie les rencontres avec les élus du territoire. La plupart sont toujours opposés à la version gouvernementale du projet, notamment la maire d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains. Laquelle s’inscrit toujours dans une logique de “pôle métropolitain”, la formule qui laissait intactes les six intercommunalités actuelles. Comme le maire de Marseille, Laure-Agnès Caradec accepte leur fusion dans une entité unique. “On est dans deux schémas un peu différents, mais au final on a une vision à peu près commune du territoire.”

Vu de l’extérieur, on a effectivement l’impression que c’est compliqué. Au lieu de discuter de l’application concrète de la loi du 27 janvier 2014, les élus réfléchissent encore à comment la modifier. Activité il est vrai bien aidée par la ministre elle-même qui en juin a ouvert la porte à des amendements pour donner sa chance au dialogue avec les opposants à son projet. “Au sein du conseil paritaire, quatre groupes de travail ont été créés : finances, ressources humaines, compétences et gouvernance. Au travers de ces groupes, quelque part, on parle du projet.”

L’interface ville/nature parmi les grands chantiers

Pour l’instant, le plus palpable sont les documents publiés par le site de la mission métropole (une structure interministérielle). Parmi les huit chantiers listés par l’esquisse de projet de territoire, on trouve l’interface ville/nature. Déléguée à l’urbanisme à la ville de Marseille comme à la communauté urbaine, Laure-Agnès Caradec partage le portrait formulé : une métropole peu dense, éclatée en plusieurs centres de population, avec des espaces naturels et agricoles très majoritaires mais grignotés par le périurbain. Autant d’enjeux qui demain seront à penser collectivement, à 93 communes. Sans s’étendre sur les orientations concrètes, l’élue semble plutôt confiante sur les chances d’arriver à des compromis sur cette épineuse questions de l’urbanisme, face à des maires très attachés à leur maîtrise du droit des sols.

Son argument clé : “À l’échelle de la communauté urbaine, on a franchi cette étape là”. Marseille Provence métropole (MPM), seule intercommunalité pour l’instant à avoir récupéré cette compétence de l’urbanisme, est même en train de préparer l’étape d’après, un seul plan local d’urbanisme intercommunal au lieu d’un pour chacune des 18 communes. La méthode, tout en douceur pour les maires – pour ne pas dire accommodante vis-à-vis de la loi – semble désormais avoir les faveurs de la ministre Lebranchu. L’urbanisme, c’est de la diplomatie et Laure-Agnès Caradec se montre donc réservée envers l’une des propositions de la mission métropole : une consultation internationale commandée à trois équipes (d’urbanistes, paysagistes, économistes, spécialistes des transports…). “C’est un peu prématuré dans l’état psychologique des acteurs locaux. Le ressenti c’est de dire « on va avoir un concours international et ce sont des étrangers qui vont nous dire comment gérer notre territoire ».” Ça tombe bien, la mission métropole classait cette proposition dans la catégorie des “grandes ambitions à l’horizon.

 

Cet article vous est offert par Marsactu

À vous de nous aider !

Vous seul garantissez notre indépendance

JE FAIS UN DON

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Allo Allo

    L’élue aux espaces verts de la précédente mandature, responsable de la suppression de nombre d’espaces verts et de la dégradation de la plupart, parle d’harmonie entre ville et nature… on croit rêver.

    Signaler
  2. leravidemilo leravidemilo

    La vice présidente de MPM,déléguée à l’urbanisme,discute donc avec les maires de la “future” (et quelque peu futuriste!)métropole,au nom de papi gaudin,pour “élargir aux 93 communes ce qui fonctionne déjà pour les 18 de la communaute urbaine”? Parce que “ça” fonctionne? tiens donc! Nul doute que si Maryse Joissains ou Gaby Charoux ont besoin de quelques conseils éclairés pour achever la rénovation de leur centre ville,cette auguste porte parole de gaudin pourra les aider,avec l’exemple éclairant,et fort probant,de la rue de la “république” et des jeux de loterie avec les divers fonds de pension (notamment us),à condition toutefois qu’ils n’exigent pas une visite commentée du résultat actuel et de ses devantures de rêve (ici, prochainement…et depuis déjà quelques temps…). Et point n’est besoin d’être caché sous la table pour savoir que l’exposé tourne en plaidoyer pour Kaufman & Broad! Tapez Marseille/Urbanisme et vous vous retrouvez dans la farce,dés les premières lignes,nonobstant le choix de votre moteur de recherche!!! Une adjointe de Gaudin/Tessier faisant un exposé sur “l’interface ville/nature aux 75 (93 moins 18,je suppose que les 17 autres se sont fait excuser…) glups…j’hallucine! Et la Débranchu,accordant de plus en plus ses “faveurs” à une “méthode tout en douceur pour les maires,et de plus en plus accommodante avec la loi”,une loi qu’elle a imposée avec de multiples “passages en force” publiquement revendiqués et force coups de menton vallsiens… A la place de ces maires,je me méfierais de ces “douceurs” venant de gens qui,visiblement,en ont un peu abusé et qui (y aurait-il un rapport?)ont visiblement acquis,ce faisant, un rapport assez lointain avec la réalité (de nos communes,de nos territoires, de l’état mental de leurs citoyens…).

    Signaler
  3. Gabriel Fouquet Gabriel Fouquet

    Laure-Agnès Caradec est également présidente de l’AGAM – agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise. Fonction qui a un lien direct avec le sujet de cet article, d’autant plus à quelques semaines de l’ouverture du chantier piloté par la mission interministérielle sur l’ingénierie territoriale…

    Signaler
  4. Arouhoumian Arouhoumian

    C’est là où l’on voit maintenant combien des esprits brillants comme J. Boulestex nous manquent !
    La métropole a besoin de “punch”.
    Mme Caradec est fade, à l’image de son mentor Gaudin qui n’a rien fait pour la métropole en 18 ans.
    Notre retard est abyssal.
    Au fait que devient Mr Boulestex ?
    C’est sûr, Marseille a beaucoup perdu.

    Signaler
  5. Anonyme Anonyme

    Du blabla généraliste niveau cours élémentaire, avec la petite pointe d’accent gras qui va bien.
    C’est mal engagé !

    Signaler
  6. toine toine

    Oui , l’abandon de Boulesteix est plus que navrant. Quant à Caradec, on s’aperçoit qu’elle n’a pas grand chose à dire et surtout qu’aucune dynamique ne semble réellement impulsée!
    La métropole c’est primordiale pour le devenir de notre territoire et c’est dans moins d’un an et demi! Au boulot!

    Signaler
  7. MIREUR MIREUR

    Oui, BOULESTEIX c’était quand même un autre calibre. Non carriériste, désintéressé,honnête et visionnaire.
    Sans lui la métropole a du plomb dans l’aile. ..
    Marsactu pourriez vous n’avez nous dire ce qu il devient ?
    Avez vous des infos ? Merci.

    Signaler
  8. Defferre Defferre

    L’interview de de Caradec interpelle.
    Aucune volonté politique absente, une compétence très très limités sur le sujet, des banalités, aucune idée personnelle !
    Oui, si la métropole a perdu ses penseurs, elle n’a pas perdu ses médiocres…
    Pôvres de nous. Que Mme Caradec aille faire un stage à Lyon, ça lui fera du bien et au moins elle pourra dire des choses plus intelligentes…

    Signaler
  9. Tresorier Tresorier

    J’ai de plus en plus peur pour la metropole marseillaise. Elle est indispensable. Entre les anti metropole pathologique, l’incurie des pro Gaudin et les promesses d’un gouvernement a la renverse , elle a de sacres problemes avant meme sa naissance. Dommage.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire