L'Anti-livre, sauvé des mâchoires du pilon

À la une
Élodie Crézé
21 Mai 2012 2

"Dans un esprit romantique, je pensais que le livre ne se détruisait pas", lance Mustapha Benfodil, écrivain algérien et reporter de guerre. De janvier à mi-mai, dans le cadre des ateliers de l'Euroméditerranée, il a travaillé au sein de l'Espace Fernand Pouillon de l'université Aix-Marseille, sur le thème des métamorphoses du livre, visant à créer […]

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? Identifiez-vous pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE
Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l'Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l'indépendance de votre journal




Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire