La philo, le bon filon des filous

À la une
le 17 Juin 2013
20

Les apparences sont souvent trompeuses et certains savent particulièrement en jouer. Située sur le boulevard Louis Salvator, la Maison de la philosophie niche dans un ancien hôtel particulier. La façade élégante, ornée de balcons en pierres, de fenêtres enjolivées d'une dentelle en fer forgé a pignon sur rue. Seule une discrète adresse inscrite sur la boîte aux lettres signale le lien entre cette association et la Nouvelle Acropole, signalée par l'Unadefi comme "un mouvement sectaire listé dans les rapports parlementaires de 1996 et 1999, qui peut être assimilé à un mouvement néo-fasciste, et susceptible de provoquer des troubles à l’ordre public." Depuis, il semblerait qu'il n'y ait pas eu d'autres signalements bien que les associations et les organismes de prévention des mouvements sectaires tels la Miviludes restent vigilants.

En apparence, la Maison de la philosophie  "présente une vitrine impeccable, dont on trouve seulement quelques traces de la Nouvelle Acropole, sans éveiller trop l'inquiétude et l'attention" selon Didier Pachoud, président du Gemppi (une association locale de prévention des dérives sectaires). Des cours de philosophie "non académiques" sont dispensés "dans un esprit socratique" par le biais de cafés philo, ciné philo ou encore cycles de conférences, destinés à tout type de public, y compris dès le plus jeune âge. A priori, rien de répréhensible ou d'alarmant.

La Nouvelle Acropole – et son faux-nez la Maison de la philosophie dirigée "d'une main de maître" par Philippe Guitton -, présenterait cependant la fâcheuse manie de jouer les coucous, s'incrustant dans tous les nids accessibles sans y avoir été conviés. Les organisateurs de la Fête de la philo, initiative privée soutenue par les ministères de l'éducation nationale et de la culture en ont fait les frais la semaine dernière. Ils ont eu la surprise d'apprendre que la Maison de la philosophie distribuait des prospectus et collait des affiches liés à l'événement en y apposant leur logo et en se présentant comme des partenaires officiels. Sur le Vieux-Port, les Marseillais ont pu échanger avec des membres de la Maison de la philosophie vêtus de tee-shirts "Fête de la philo".

Menace d'une action en justice

Francis Cransac, chargé de la programmation de la Fête de la philo affirme être au courant de la situation "évoquée et dénoncée publiquement". Il assure justement avoir refusé la labellisation à la Maison de la philosophie et ajoute "la présidente Emmanuelle Collas a déjà sommé ce groupe de retirer la signalétique Fête de la philo, les menaçant d'un recours par avocat si nécessaire." Du côté de la Maison de la philosophie, un adhérent visiblement irrité s'enferme dans le déni : "Si si, nous sommes dans la programmation, dès les premiers jours nous étions présents sur le Vieux-Port où vous auriez d'ailleurs pu rencontrer Philippe Guitton qui n'a plus le temps de vous répondre aujourd'hui."

Certes, leur présence sur le Vieux-Port ne fait aucun doute puisque sur le site des Amis de Platon, une autre association marseillaise figurant au programme de la Fête de la philo, on découvre Philippe Guitton en photo au milieu d'autres intervenants. Coïncidence, la charte graphique du site des Amis de Platon est sensiblement la même que celle de la Maison de la philo. Précisons que Philippe Guitton possède une formation de graphiste et multiplie les sites gravitant autour de la Nouvelle Acropole.

L'association marseillaise semble experte dans l'art de distiller l'ambiguïté sur des partenariats imaginaires, gages de respectabilité. La Fête de la philo n'est pas un cas isolé. Sur la programmation de la Maison de la philo, il existe un onglet "Marseille 2013, Capitale européenne de la culture" avec l'utilisation des couleurs de l'association MP2013. "L'année 2013 correspond au 2400ème anniversaire de la fondation de l'Académie Platon. Pour fêter cette fondation, nous projetons de réaliser 13 projets durant l'année" peut-on lire sur le site. Si le logo de MP2013 n'est pas repris tel quel sur le site, un rond rose dessiné en haut de la programmation peut légitimement semer un doute sur l'existence d'une labellisation de MP2013.  Du côté de MP2013, on se montre peu disert : "Ils ont pris contact avec nous pour être labellisé mais cela a été refusé. Concernant leur mise en page pas de problème car ce n'est pas flagrant, beaucoup surfent sur l'année capitale, c'est normal."

Le logo de l'Unesco usurpé

Ici en l'occurrence, l'année capitale constitue bien malgré elle une opportunité pour activer le réseau international de la Nouvelle Acropole. Ainsi, sur la programmation en ligne, on apprend qu'un grand colloque international intitulé Platon 2013 va se dérouler à Marseille du 29 novembre au 1er décembre 2013 "dans le cadre de Marseille 2013". Or ce colloque est un "partenariat avec l'Institut international Hermès" créé par Fernand Schwarz, qui se trouve être le dirigeant de la Nouvelle Acropole en France.

Plus grave encore, le logo officiel de l'Unesco apparaît à côté de celui de l'Institut International d'Hermès et figure systématiquement sur l'ensemble du site de la maison de la philo avec cette notification : "dans la ligne droite des recommandations de l'Unesco". C'est là que le bât blesse, car l'Unesco n'est tout simplement pas au courant :

L'Unesco n'est en aucun cas partenaire de ces différentes associations, ni de l'événement "Platon 2013" et nous cherchons des éclaircissements sur l'utilisation de notre logo. Le club en question n'est pas accrédité comme tel par la Fédération française des clubs Unesco, qui est la seule entitée habilitée à accorder l'appellation "Club pour l'Unesco" à une association sur le territoire français.

Contacté, un adhérent de la Maison de la philosophie le clame vigoureusement, "nous sommes partenaires de l'Unesco". L'Unesco indique qu'il va sommer l'association de retirer son logo.

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. ras_Casse ras_Casse

    Bon article d’investigation, vous nous révélez un information

    Signaler
  2. icci icci

    un article intéressant sur un thème difficile dont peu de gens parlent.

    Signaler
  3. Johnny Johnny

    ce n’est pas une nouveauté mais c’est bien de continuer à attirer l’attention sur ces énergumènes peu recommandables qui utilisent la sagesse pour promouvoir leurs bêtises

    Signaler
  4. lucide lucide

    Platon et son ornithorynque rentrent dans un bar, devant les regards étonnés des consommateurs et des serveurs Platon dit : Dans la caverne elle avait une autre gueule

    Signaler
  5. ItalienMars ItalienMars

    Très intéressant. Effectivement, je me suis arrêté quelques minutes pour parler avec une d’entre elles, sur le Vieux Port. A ma question, elle a très énergiquement démenti l’existence d’une quelconque mouvance religieuse ou politique derrière l’activité de la Maison. Je l’avais presque crue… :/

    Signaler
  6. Berny.s Berny.s

    Félicitations pour votre article.

    Signaler
  7. Hervé Lanfranchi Hervé Lanfranchi

    Merci pour cet article qu’il conviendrait probablement de compléter par une enquête sur les torts que cet organisme a pu causer à certaines personnes par le biais de témoignages.
    HL

    Signaler
  8. Pecoraro charles Pecoraro charles

    Ah que johnny, pour écrire ça.

    Signaler
  9. José 2013 José 2013

    “Concernant leur mise en page pas de problème car ce n’est pas flagrant, beaucoup surfent sur l’année capitale, c’est normal”, fin de citation. Cette réponse de MP 2013 est étrange… Ils ne semblent pas s’offusquer du détournement de elur logo officiel ni de l’appelation “Capitale européenne de la culture”. Bizarre, non ?

    Signaler
  10. Phil Phil

    Ah, la rumeur… Tout les lecteurs sont les bienvenus à la Maison de la Philosophie qui fête bientôt ses dix ans de vie démocratique et de philosophie citoyenne… Mais bon, la philo c’est dangereux !

    Signaler
  11. Simon L Simon L

    Ok, mais ils ont pignon sur rue depuis des années, on les avait dit lié à la Scientologie … et leur affaire semble très bien se porter, beaux locaux, adhérents etc. Quand la vitesse supérieure ? C’est à dire un média qui explique rééllement ce qu’ils font, ce qu’ils disent dans leurs prétendus cours de philo, ( qui enseigne ?) bref expliquer l’arnaque économico/ideologique. Et ensuite des pouvoirs publics qui agissent …

    Signaler
  12. Olila Olila

    Je suis surpris de tels propos sur cette association.
    Lors d’un déplacement à Marseille j’ai eu l’occasion d’assister a l’espace Salvator à une conférence sur l’apologie de Socrate. J’y ai trouvé cohérence dans les propos et authenticité dans la relation à l’autre et en aucun cas “filouterie”. Les liens avec l’association Nouvelle Acropole était nullement caché.Bravo à vous continuez a diffuser la philosophie. Le citoyen que nous sommes en a besoin pour son quotidien… Olila

    Signaler
  13. bea13 bea13

    Je suis très étonnée par votre article. Je connais la Maison de la philo à Marseille depuis plusieurs années et leurs activités sont toujours d’excellente qualité, et surtout, ils cherchent à partager avec le plus grand nombre leur amour de la philo et de la culture. J’ai encore suivi ce jeudi une conférence sur Simone Weil donnée par Philippe Guitton, d’excellent niveau.

    Signaler
  14. Protis Protis

    Il y a quelques années, relayant la rumeur les sophistes ont condamné Socrate à la cigüe, les temps changent, pas les sophistes!

    Merci de poursuivre le combat contre ces dangereux philosophes, ces criminels qui osent venir poser des questions insidieuses et priver ainsi les citoyens qui se détournent, d’un instant précieux de vie où il vont oublier de consommer et de bronzer. C’est inadmissible depuis quand a-t-on le droit de poser des questions sur le vieux port? seuls des filous peuvent être capable de cela!

    Samedi dernier en effet il y avait foule sur le vieux port, mêlés aux spectateurs dans une ambiance bon enfant, le spectacle était au rendez-vous, le dialogue vif et décapant Socrate alias Oscar projetait son miroir face à ceux qui osaient ce face à face. Je n’ai pas croisé l’auteur de ce reportage, dommage Socrate face aux sophistes, on ne s’en lasse jamais!

    Signaler
  15. Pascal D Pascal D

    Bonjour,
    Le contenu de cet article m’interpelle, fréquentant assez régulièrement cet endroit, et ayant même eu l’occasion d’y intervenir.
    1) un mouvement néo-fasciste ? Il s’agit là d’un sujet sensible, surtout en ce moment, et d’une accusation grave. Si je suis abusé sur le sujet, je souhaite vraiment le savoir, étant inquiet sur le sujet. Quels éléments avez-vous en ce sens? (Hormis l’UNADFI, et sa source parlementaire, qui dit la chose, puis son contraire, et ne conclut pas). J’espère une réponse de votre part, mais votre assertion fait un peu penser à l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme….qui a vu l’ours. Peut-être parti un peu vite? en tout cas je l’espère. Par contre, les actuelles dérives extrémistes qui se multiplient, factuelles et qui font hélas réellement des victimes, méritent certainement des articles et des alertes d’opinion, j’en conviens tout-à-fait.
    2) secte: Qu’est-ce qu’une secte? J’ai lu des éléments dans les rapports, associations et commissions. L’âge avançant, si dans ma jeunesse ça m’interpelait, je suis aujourd’hui assez prudent avec cette notion. En effet, j’ai lu le dernier rapport parlementaire dérives thérapeutiques et dérives sectaires. Comme en dehors de la maison de la philosophie, je fréquente également des gens qui s’intéressent à la psychanalyse, qui est aussi épinglée dans ce dernier rapport, et que je serais favorable au retour des herboristes, également épinglés, je m’inquiète sur ma santé mentale;-))).
    Sans parler de l’élément financier :
    Eu égard au détournement des circuits économiques évoqué, au conditionnel bien entendu par l’UNADFI, doit-on penser que certain parti reconnu à Marseille soit une secte;-))).
    Les Francs-Maçons sont également régulièrement accusés d’être une secte. Hormis des dérives de copinage qui semblent malheureusement assez fréquentes, on y trouve des gens qui ont des réflexions et des discours intéressants (publics, sur les bonnes radios et dans les bonnes librairies).
    Donc sur quelle base accuser quelqu’un d’être une secte? Hormis cette fameuse (fumeuse?) liste qui a montré très vite ses limites.

    Sans vouloir défendre spécifiquement la maison de la philo, je trouve cet article assez creux et peu fondé, eu égard à des accusations finalement graves. Il me fait penser aux articles dans lesquels on laisse croire aux gens que si ils viennent à Marseille, ils vont se faire assassiner à tous les coins de rue… Ce qui aux dernières nouvelles n’est quand même pas le cas. Quelques faits divers servent simplement de prétextes à des campagnes dont on ne comprend souvent même pas le but. Peut-être simplement titiller les bas-instincts pour attirer le chaland?
    Et puis, que s’est-il passé pendant la fête de la philo à Marseille ? Qu’y a-t-il pour des gens qui ne soient pas des universitaires respectables mais ont envie de se poser quelques questions et réfléchir un peu en commun ? A part la maison de la philo et le café philo de Robert le samedi AM à la brasserie près du centre Bourse, pas grand-chose me semble-t-il ?
    Est-ce que l’épouvantail des sectes ne sert pas à masquer autre chose ? N’est-ce pas un détournement des bonnes questions à se poser ?
    Il y avait récemment dans une émission sur France Culture un commentaire intéressant de ce qu’on cite souvent de Marx : La religion est l’opium du peuple : Quand il disait cela, il ne disait pas qu’il fallait lutter contre la religion, mais contre le monde qui donnait un besoin de religion.
    Est-ce que la question à se poser aujourd’hui n’est pas du même ordre ?
    Sans compter une infantilisation des gens qu’on considère tous comme des débiles incapables de se défendre par eux-mêmes. Est-ce sain ? Ne peut-on faire confiance aux gens ?
    Et quelques personnes semblent faire leur fond de commerce de cette lutte. Avec sans doute des personnes qui ont connus de réels drames, mais d’autres qui utilisent et détournent. N’y a-t-il pas quelques questions à se poser ?
    Je trouve donc dommage que sur un sujet intéressant et qui présente de nombreuses ouvertures, vous ne fassiez qu’un article quand même un peu racoleur, sans contenu ni réflexion réels, assez décevant de votre part.
    Trop ou trop peu. Dommage.
    Amicalement.
    Pascal D.

    Signaler
  16. Anonyme Anonyme

    Les informations accusant Nouvelle Acropole datent des années 80-90 et sont du à l’étude des documents internes de cette structure tels le “Bulletin du corps de sécurité” ou à la lecture du “Manuel du dirigeant” écrit par Livraga son fondateur. Des documents qui faisaient largement référence au modèle fasciste italien !

    Signaler
  17. zadig94 zadig94

    Toujours amusant de voir les commentaires de ceux qui ont pour maîtres à penser les rumeurs et médias orientés qui leur disent de ne pas penser mais de croire. Je connais chacun des groupes cités ici et en effet ils ont toujours pignon sur rue. Alors deux possibilités : soit la justice c’est eux (MDR) soit ils sont innocents mais même ça c’est dur à comprendre pour un esprit obtus ou imbibé d’alcool et de cannabis. Pascal D à raison les raisonnement contre ces groupes ne tiennent pas la route d’un point de vue logique, mais pour quelqu’un qui veut imposer son point de vue sans discuter, comme cela se pratique dans les vraies sectes, la logique n’est pas de mise. Ah ! J’oubliais, les hécatombes à Marseille, c’est qui ? Pas ces groupes de spiritualités que je sache. Mais remarquez, plus l’éducation est tournée vers la violence, plus la spiritualité devient sorcellerie. Alors, on chasse les sorcières à Marseille ?

    Signaler
  18. Jacques Jacques

    Par hasard je tombe sur cet article et je suis vraiment horrifié par ses insinuations ses allusions malsaines et diffamatoires. J’ai assisté à quelques exposés concernant la philosophie antique et moderne, d’une qualité et d’une érudition remarquables et j’en avais déjà entendu beaucoup ailleurs à Paris (CdF entres autres ) notamment car le sujet m’intéresse,et ça ne dénote pas du tout question niveau, impartialité, échanges et intérêt. Je conseille aux gens de venir y assister, ils apprendront beaucoup de choses dites avec intelligence par des passionnés de la philosophie , avec intelligence et à la journaliste d’en juger respectueusement “sur pièces” et pas sur des “on dit” en y assistant honnêtement. On peut aussi y obtenir des CD des exposés pour se faire une idée, la neutralité et l’intérêt sont complets. On aime ou on aime pas la Philosophie mais vouloir la politiser en “gauche-droite” est plus qu’abusif, déplacé . Franchement on a l’impression décevante d’un article “réglement de comptes” dont les motivations échappent au citoyen “moyen” .

    Signaler
  19. Anonyme Anonyme

    sur le fond, je pense que la philosophie fait toujours peur, effectivement. Se faire un avis personnel sur la manipulation ou pas prendrait du temps … bien plus qu’il ne faut pour tweeter ou liker.

    Mais à propos de l’usurpation de notoriété par ce type, qu’avez vous à dire ?

    Signaler
  20. Iris Iris

    Article douteux : pas de référence au nom des personnes ayant été citées “uniquement de beaux guillemets”), des affirmations et des raisonnements sans preuve.
    “dans la ligne droite des recommandations de l’Unesco” ne signifie nullement qu’il y ait un partenariat avec l’UNESCO (quand on lit cette phrase correctement). Le logo officiel de l’Unesco apparaît en effet (preuve image) mais il me semble que le colloque Platon 2013, sous lequel se trouve ce logo de l’unesco, fut organisé pour la journée mondiale de la philosophie. Cette journée est organisée tous les ans, le 3e jeudi de novembre (les dates coïncident avec le colloque Platon 2013). voila l’explication pour ce logo.
    “Sur la programmation de la Maison de la philo, il existe un onglet “Marseille 2013, Capitale européenne de la culture”” Mais d’où sort cette information !? L’onglet Marseille 2013 (pas de capitale de la culture citée ici) est toujours actif sur leur site internet donc l’information est vérifiable et on peut constater un paragraphe intitulé “Quel lien avec Marseille 2013, Capitale européenne de la Culture ?” pour savoir comment ces vilains bougres ont utilisé cette année de culture 2013. on peut y lire “La philosophie est donc au cœur même de la culture, ce qui permet de donner du sens à nos réflexions, actions, réalisations intellectuelles ou artistiques”.

    Le travail journalistique est ici très décevant voire même affligeant. On peut y constater un détournement des “informations” récoltées, étayées par des propos faux ou sans source citée. Elodie Crézé aurait peut-être du “crezer” un peu plus la question 😉

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire