La philo, le bon filon des filous

À la une
Élodie Crézé
17 Juin 2013 20

Les apparences sont souvent trompeuses et certains savent particulièrement en jouer. Située sur le boulevard Louis Salvator, la Maison de la philosophie niche dans un ancien hôtel particulier. La façade élégante, ornée de balcons en pierres, de fenêtres enjolivées d'une dentelle en fer forgé a pignon sur rue. Seule une discrète adresse inscrite sur la boîte aux lettres signale le lien entre cette association et la Nouvelle Acropole, signalée par l'Unadefi comme "un mouvement sectaire listé dans les rapports parlementaires de 1996 et 1999, qui peut être assimilé à un mouvement néo-fasciste, et susceptible de provoquer des troubles à l’ordre public." Depuis, il semblerait qu'il n'y ait pas eu d'autres signalements bien que les associations et les organismes de prévention des mouvements sectaires tels la Miviludes restent vigilants.

En apparence, la Maison de la philosophie  "présente une vitrine impeccable, dont on trouve seulement quelques traces de la Nouvelle Acropole, sans éveiller trop l'inquiétude et l'attention" selon Didier Pachoud, président du Gemppi (une association locale de prévention des dérives sectaires). Des cours de philosophie "non académiques" sont dispensés "dans un esprit socratique" par le biais de cafés philo, ciné philo ou encore cycles de conférences, destinés à tout type de public, y compris dès le plus jeune âge. A priori, rien de répréhensible ou d'alarmant.

La Nouvelle Acropole – et son faux-nez la Maison de la philosophie dirigée "d'une main de maître" par Philippe Guitton -, présenterait cependant la fâcheuse manie de jouer les coucous, s'incrustant dans tous les nids accessibles sans y avoir été conviés. Les organisateurs de la Fête de la philo, initiative privée soutenue par les ministères de l'éducation nationale et de la culture en ont fait les frais la semaine dernière. Ils ont eu la surprise d'apprendre que la Maison de la philosophie distribuait des prospectus et collait des affiches liés à l'événement en y apposant leur logo et en se présentant comme des partenaires officiels. Sur le Vieux-Port, les Marseillais ont pu échanger avec des membres de la Maison de la philosophie vêtus de tee-shirts "Fête de la philo".

Menace d'une action en justice

Francis Cransac, chargé de la programmation de la Fête de la philo affirme être au courant de la situation "évoquée et dénoncée publiquement". Il assure justement avoir refusé la labellisation à la Maison de la philosophie et ajoute "la présidente Emmanuelle Collas a déjà sommé ce groupe de retirer la signalétique Fête de la philo, les menaçant d'un recours par avocat si nécessaire." Du côté de la Maison de la philosophie, un adhérent visiblement irrité s'enferme dans le déni : "Si si, nous sommes dans la programmation, dès les premiers jours nous étions présents sur le Vieux-Port où vous auriez d'ailleurs pu rencontrer Philippe Guitton qui n'a plus le temps de vous répondre aujourd'hui."

Certes, leur présence sur le Vieux-Port ne fait aucun doute puisque sur le site des Amis de Platon, une autre association marseillaise figurant au programme de la Fête de la philo, on découvre Philippe Guitton en photo au milieu d'autres intervenants. Coïncidence, la charte graphique du site des Amis de Platon est sensiblement la même que celle de la Maison de la philo. Précisons que Philippe Guitton possède une formation de graphiste et multiplie les sites gravitant autour de la Nouvelle Acropole.

L'association marseillaise semble experte dans l'art de distiller l'ambiguïté sur des partenariats imaginaires, gages de respectabilité. La Fête de la philo n'est pas un cas isolé. Sur la programmation de la Maison de la philo, il existe un onglet "Marseille 2013, Capitale européenne de la culture" avec l'utilisation des couleurs de l'association MP2013. "L'année 2013 correspond au 2400ème anniversaire de la fondation de l'Académie Platon. Pour fêter cette fondation, nous projetons de réaliser 13 projets durant l'année" peut-on lire sur le site. Si le logo de MP2013 n'est pas repris tel quel sur le site, un rond rose dessiné en haut de la programmation peut légitimement semer un doute sur l'existence d'une labellisation de MP2013.  Du côté de MP2013, on se montre peu disert : "Ils ont pris contact avec nous pour être labellisé mais cela a été refusé. Concernant leur mise en page pas de problème car ce n'est pas flagrant, beaucoup surfent sur l'année capitale, c'est normal."

Le logo de l'Unesco usurpé

Ici en l'occurrence, l'année capitale constitue bien malgré elle une opportunité pour activer le réseau international de la Nouvelle Acropole. Ainsi, sur la programmation en ligne, on apprend qu'un grand colloque international intitulé Platon 2013 va se dérouler à Marseille du 29 novembre au 1er décembre 2013 "dans le cadre de Marseille 2013". Or ce colloque est un "partenariat avec l'Institut international Hermès" créé par Fernand Schwarz, qui se trouve être le dirigeant de la Nouvelle Acropole en France.

Plus grave encore, le logo officiel de l'Unesco apparaît à côté de celui de l'Institut International d'Hermès et figure systématiquement sur l'ensemble du site de la maison de la philo avec cette notification : "dans la ligne droite des recommandations de l'Unesco". C'est là que le bât blesse, car l'Unesco n'est tout simplement pas au courant :

L'Unesco n'est en aucun cas partenaire de ces différentes associations, ni de l'événement "Platon 2013" et nous cherchons des éclaircissements sur l'utilisation de notre logo. Le club en question n'est pas accrédité comme tel par la Fédération française des clubs Unesco, qui est la seule entitée habilitée à accorder l'appellation "Club pour l'Unesco" à une association sur le territoire français.

Contacté, un adhérent de la Maison de la philosophie le clame vigoureusement, "nous sommes partenaires de l'Unesco". L'Unesco indique qu'il va sommer l'association de retirer son logo.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

1 € LE 1ER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire