La nomination du futur patron de la RTM suspendue à une visite déontologique

Info Marsactu
Julien Vinzent_
21 Déc 2018 12

Successeur annoncé de Pierre Reboud à la tête de la régie des transports métropolitains, Hervé Beccaria a vu sa nomination reportée in extremis. La présidente de la métropole Martine Vassal souhaite auparavant qu'il passe le filtre de la future déontologue.

Sa candidature revenait de loin et il lui faudra encore patienter. Mardi, Hervé Beccaria, jusqu’alors secrétaire général de la RTM devait officiellement être nommé directeur, quelques semaines après avoir été annoncé par La Provence en pole position pour succéder à Pierre Reboud. Mais, selon nos informations, le conseil d’administration a appris le matin même que le processus était gelé. La raison ? Le postulant doit d’abord passer le filtre de la future déontologue commune à la métropole et au département.

Annoncée par la présidente Martine Vassal le 28 novembre lors de la présentation de sa stratégie de lutte contre l’habitat indigne, la déontologue est censée “garantir l’exemplarité et aussi l’application des bonnes pratiques”, indique la collectivité. Cela consistera notamment en un épluchage du CV de tous les principaux cadres qui seront nommés. “Cette nomination [d’une déontologue] surviendra en 2019”, précise la métropole. Probablement dès janvier, selon nos informations. Et elle a déjà plusieurs dossiers sur son bureau.

Pourtant, avec 17 ans de maison, Hervé Beccaria n’est pas un inconnu. À l’origine, la métropole Aix-Marseille Provence, tutelle de la régie des transports, avait missionné un cabinet de chasseurs de tête pour apporter un profil extérieur à cette grosse machine, gérée depuis 2008 par Pierre Reboud. Mais, après l’arrivée à la présidence de Martine Vassal et la sortie de l’exécutif du vice-président délégué aux transports Jean-Pierre Serrus, c’est une piste interne qui a été privilégiée.

Malgré ce profil connu, le directeur général du principal satellite de la métropole -3500 salariés- ne pouvait échapper à la nouvelle règle sans entacher de suspicion son arrivée, nous explique un observateur. “Il est à l’heure actuelle impossible d’en dire davantage”, répond la métropole qui évoque “une communication ultérieure, dès lors que la nomination sera effective”. Pour l’heure, on ne sait donc pas comment seront traité les élus, notamment ceux récemment nommés à de nouveaux postes.

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

1 € LE 1ER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.


A la une

Total redémarre La Mède avec un modèle économique encore fumeux
Habemus Total. Une fumée s’envole dans le ciel de Châteauneuf-les-Martigues. Elle est noire et fait office d’annonce pour les riverains : la Mède redémarre...
L’ouverture nocturne de la plage des Catalans revient à la barre du tribunal
Sera-ce la bonne ? Une décision de la cour administrative d'appel est sur le point d'influencer le devenir de l'apéro-les pieds-dans-l'eau-d'un-coup-de-vélo. C'est en tout...
Malades de la pollution à Fos : “Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps”
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...
Maryse Joissains : “Les procès, tout ça, cela a été fait pour m’empêcher d’être candidate”
Élue depuis 2001, la maire Les Républicains d’Aix-en-Provence a annoncé à Marsactu son désir de briguer un quatrième mandat. À 76 ans, et malgré...
Trois immeubles menacent ruine et ferment une station de métro jusqu’à nouvel ordre
La place Jules-Guesde vibre de son activité habituelle, ce jeudi matin. Les turfistes cochent les cases autour du kiosque central. Quelques chibanis cherchent l'ombre...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire