La Minoterie fait son inventaire

À la une
le 3 Mai 2012
1

La compagnie théâtre provisoire – au nom quasi prophétique – résidente du théâtre de la Minoterie depuis sa création en 1985 vit ses dernières heures artistiques dans ces lieux. Depuis près de 27 ans, la compagnie propose une programmation artistique contemporaine, en lien avec des auteurs vivants. La démolition du théâtre situé rue d'Hozier à Marseille est planifiée pour juillet prochain, alors qu'un nouveau théâtre la Minoterie rejaillira tel le Phénix en septembre 2013, place de la Méditerranée.

Pour marquer symboliquement la transition d'un théâtre à l'autre, une Revue d'inventaire est organisée par la compagnie jusqu'au 19 mai prochain. "C'est un peu un final en apothéose" a introduit Christophe Petitjean, représentant de la compagnie théâtre provisoire. Au programme, humour, spectacle-cabaret et lectures, prémices des créations de 2014. "Nous voulions pour ce final une programmation qui ne soit pas larmoyante, même si nous sommes évidemment un peu tristes de quitter les lieux."

Ainsi, demain soir à 20 h, avec la compagnie Grand Magasin, présentation des Rois du suspense, un spectacle dansé et parlé de Pascale Murtin et François Hiffler. Lundi 7 mai, à 19 h, le codirecteur de la compagnie théâtre provisoire, Haïm Menahem présente la lecture Fuck America, d'après Edgar Hilsenrath, les tribulations de Jacob Bronski, un jeune juif allemand réfugié aux Etats-Unis à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le 9 mai à 19 h, la compagnie Du jour au lendemain proposera une lecture de Que font les Rennes après Noël ?, d'après Olivia Rosenthal. Les 10 et 11 mai, spectacle à 19 h de Haïm Menahem, intitulé ça serait trop long à t'expliquer, le mieux c'est que tu viennes, on ne jouera pas la putain de l'Ohio d'Hanokh Levin. Le 12 mai, à 19 h, la Cie théâtre provisoire s'appliquera à la lecture de Si les mots m'étaient contés de Matéi Visniec et les 10, 11 et 12 mai, à 21 h, atelier théâtre Les Histrions, un spectacle mêlant le récit des expériences des comédiens à la l'histoire de la création du monde… Pour finir, samedi 19 mai à partir de 19 h, des artistes déjà venus par le passé à la Minoterie seront invités à présenter des micro représentations artistiques de quelques minutes, autour d'un texte écrit par Guy Robert.

Un projet artistique inchangé

Christophe Petitjean assure que la compagnie conservera le même projet artistique dans le nouveau théâtre qui s'intitulera toujours théâtre de la Minoterie. "A moins qu'il soit baptisé Théâtre de la Joliette avec en sous-titre, théâtre de la Minoterie". Trois compagnies seront accueillies en résidence longue durant deux années dans le théâtre. Mais en attendant l'installation dans les nouveaux locaux programmée à l'automne 2013, la Compagnie théâtre provisoire répartira sa prochaine saison artistique entre différents sites artistiques, les Bernardines, le Lenche et le Klap.

Si le dénouement semble acceptable pour la compagnie, la lutte menée depuis 2006 s'est révélée particulièrement âpre, date à laquelle un promoteur immobilier a racheté les lieux. "Au départ, nous devions être relogés dans  les sous-sols de l'immeuble avant qu'on nous indique que ce n'était plus possible car nous risquions de déranger les habitants…" Après le refus de la compagnie d'un relogement dans le quartier de Bougainville – trop loin, isolé de tout – la construction d'un théâtre plus grand, 500 mètres plus loin et débouchant au pied du Silo est apparue comme un bon compromis. Le futur théâtre comprendra deux salles de spectacles de 400 places en tout – contre 250 actuellement, deux salles de répétitions, une bibliothèque et un espace accueil. La construction de la structure devrait prendre fin à l'été 2012 tandis que les travaux d'aménagement intérieur devraient être réalisés avant l'été 2013.

Vous pourrez retrouver la programmation détaillée de la Revue d'inventaire en ligne. Inscription en ligne pour la soirée du 19 mai.  La Minoterie – Théâtre de la Joliette, 9-11 rue d'hozier, Marseille (2e). Infos au 04 91 90 07 94.

Photo DR: le chantier du futur théâtre de la Minoterie, place de la Méditerranée

Cet article vous est offert par Marsactu

Cet article vous a plu ?

Vous seul garantissez notre indépendance

JE M’ABONNE À PARTIR DE 1€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. gm gm

    j’étais là au tout début ,il y a 27 ans et j’ai adoré fréquenter ce lieu magique !! nous avons lutté pour qu’il ne disparaisse pas et j’espère que son esprit continuera à rayonner dans ses nouveaux murs!! ah nostalgie ………….

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire