Guillaume Vande Ghinste, un grimpeur dans la ville

Échappée
le 26 Déc 2022
3

Le jeune Belge a écrit un livre où il recense plus de 300 voies d'escalade dans le centre-ville de Marseille. Premier topo de grimpe urbaine, il promeut l'appropriation de l'espace public par la pratique de cette discipline artistique et sportive.

Guillaume Vande Ghinste est installé depuis cinq ans à Marseille. Photo : Emilio Guzman

Guillaume Vande Ghinste est installé depuis cinq ans à Marseille. Photo : Emilio Guzman

Dos à la Bonne mère, Guillaume, Oscar et Ludovic s’agrippent tour à tour à l’une des parois de l’esplanade de la Tourette (2e), en contrebas de l’église Saint-Laurent. Ils se sont retrouvés pour une session de bloc urbain, un type d’escalade de faible hauteur oscillant entre performance sportive et artistique. “Tac…. tac… là, il y […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. BRASILIA8 BRASILIA8

    Et dire que dans les Calanques accessibles en bus ils existent des centaines de voies d’escalade dans un décor unique parfois au dessus de la mer avec juste le bruit des vagues et le cri des gabians !!
    Escalade sur structures artificielles en salle ,sur ouvrages maçonnés en ville et tout cela dans la Ville de Gaston Rebuffat, de Georges Livanos …

    Signaler
  2. kukulkan kukulkan

    pour le coup selon les monuments et selon la dangerosité ça me semble pas forcément positif partout ! la ville pourrait aménager sur une dizaine/vingtaine de sites en ville des parcours plus cadré et cordés non ?

    Signaler
  3. Patafanari Patafanari

    Défense de flâner. Le piéton doit désormais surveiller vélos et trottinettes qui zigzaguent sur les trottoirs et se garder des babos et autres tagueurs des cimes qui risquent de lui dégringoler sur la calebasse.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire