Grève des déchets : Teissier lance quatre mousquetaires à l'assaut de la négo avec FO

À la une
le 26 Jan 2015
38

D'une conférence de presse à l'autre, jeu de contrastes. Juste avant midi, le président Teissier convoque la presse pour faire le point sur le conflit qui touche la collecte des déchets ménagers depuis le 22 janvier. Flanqué d'une partie des membres de la délégation qui doit mener les négociations avec le syndicat majoritaire ce mardi, il lit un communiqué puis tourne les talons sans plus de commentaires. Trois minutes chrono en vidéo.

 

 

Tout juste après midi, le secrétaire général du syndicat majoritaire, Patrick Rué, tient une conférence de presse informelle depuis le canapé installé dans son bureau. En aparté, il moque le style martial de son interlocuteur face à la presse et salue le choix des élus avec qui il aura à discuter mardi au matin en insistant sur le profil de négociateur de Lionel Royer-Perreaut, vice président de Marseille Provence métropole (MPM) et maire de secteur qui pilote la délégation (avec Bruno Gilles, Monique Cordier et Yves Moraine). Mais l'essentiel n'est pas dans cet affrontement de style et de méthode. Il s'agit plutôt d'interroger les sous-entendus des deux discours. 

Discours de base

Dans le sien, Guy Teissier explique que des "agents grévistes" ont pris la décision de bloquer l'accès aux centres de transfert Nord et Sud. Des "agissements illégaux" qui en cessant permettent la reprise des discussions. Ce faisant, le président de MPM laisse clairement entendre que Force ouvrière n'est pas seul à la barre et même clairement dépassé par sa base. "Je laisse le soin au syndicat Force ouvrière, à l'origine de ce mouvement et aux agents grévistes de s'entendre sur la composition de cette délégation pour refléter l'ensemble des catégories professionnelles" note-t-il ainsi.

Le sous-entendu est limpide et donne du corps à une citation mise en ligne par La Provence, dimanche soir : "On ne veut pas que FO négocie à notre place, sans tenir compte de nos vraies revendications", y déclarait un agent. "Nous avons lu comme vous les propos cités entre guillemets", signale un des négociateurs. Force ouvrière devrait ainsi composer avec un mouvement qui déborderait l'assise du syndicat majoritaire. La référence aux catégories pointe en particulier le rôle prédominant des chauffeurs. A ces insinuations, Rué répond sèchement : "Dans notre délégation, il n'y aura que des délégués Force Ouvrière. La seule discussion que nous avons, c'est sur le nombre. Je souhaiterais que l'on soit dix en comptant mon adjoint et moi-même".

Quant à la référence aux chauffeurs, Rué l'écarte aussitôt : "Bien entendu, ils sont en position à eux seuls de bloquer toute collecte." Mais le secrétaire général n'ira pas plus loin dans l'état de sa relation avec la base. "Ils sont en colère", dit-il alors que d'autres observateurs décrivent une situation chaotique "avec des revendications qui partent dans tous les sens comme en 1936". L'homme fort de FO reconnaît que ce n'est pas à son initiative que des centres de transfert ont été bloqués ce week-end. "Mais nous n'avons rien fait pour l'empêcher, commente-t-il, matois. Et nous avons fait en sorte qu'ils soient libérés." Une façon de dire qu'il garde la main dans un mouvement qui dépasse largement la majorité qu'on associe à son syndicat. Selon ses dires, lundi soir, le mouvement concerne "100% pour la collecte de nuit", "70% de la collecte de jour" et "les agents de maîtrise qui rejoignent le mouvement." Tous les ingrédients pour installer un conflit dans la durée en faisant tourner les jours de grève d'une catégorie à l'autre.

Les nouveaux mousquetaires

Sur quoi les nouveaux mousquetaires de la propreté version Teissier vont-ils pouvoir faire avancer les pions de la négociations ? Les revendications sont connues : l'allégement des sanctions – "300 depuis l'automne" -, l'arrêt du GPS comme outil de contrôle et le recrutement d'agents pour pallier les tensions dans les effectifs. "Avant la grève, nous étions à dix recrutements. Maintenant que la grève est déclenchée, nous repartons sur les 25 qui manquent dans ce service", reprend Rué en faisant grimper les enchères.

Du reste, le véritable point de blocage concerne la durée du travail et la fameuse troisième tournée que les agents seraient contraints de faire pour pallier l'absence de camarades en congés ou en maladie. Les agents craignent de voir cette tournée "optionnelle" généralisée en prolongeant ainsi la durée du travail à 6 h 30 quotidienne en lieu et place des 5 heures actuelles. Une solution médiane semble se dessiner entre les parties. En effet, la veille de la grève, Guy Teissier mentionnait qu'il était plutôt favorable à la mise en place d'une astreinte permettant d'obliger les agents en congés à reprendre le travail en heures supplémentaires pour remplacer leurs collègues absents. 

Aujourd'hui, Patrick Rué ne se dit pas hostile à un tel système. Si on suit sa vision des choses, ce système permettrait aux agents en congés de toucher une prime d'astreinte – mettons de 150 euros – et d'être payés en heures supplémentaires s'ils devaient intervenir sur le terrain. Côté MPM, on se refuse à confirmer la piste de travail. "La mission assignée par le président Teissier est d'aborder tous les sujets inscrits dans le préavis de grève. Un des principaux sujets est la troisième tournée", explique Lionel Royer-Perreaut, vice-président de MPM et maire de secteur dans le 9/10. Il n'en dira pas plus. La suite s'écrira demain matin dans un bureau feutré de la communauté urbaine.

Cet article vous est offert par Marsactu

Cet article vous a plu ?

Vous seul garantissez notre indépendance

JE M’ABONNE À PARTIR DE 1€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Excellente photo, comme souvent sur Marsactu : les bons voeux de Teissier au milieu des ordures…

    Signaler
  2. Larépubliquedemarseille Larépubliquedemarseille

    Comment peut-on encore accorder du crédit à ce pseudo responsable syndical à la solde tous depuis toujours?

    Signaler
  3. Anonyme Anonyme

    “Reste à savoir qu’elle sera l’objet de la négociation ” ça pique un peu les yeux, non?

    Signaler
  4. Marssien Marssien

    C’est complètement dingue. Et Teissier qui ose dire qu’il a mis fin au fini-parti, honte à lui et toute sa clique.

    Signaler
  5. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Les 300 sanctions ont-elles été appliquées parce que le travail était trop bien fait ? Il faudrait que ces agents reviennent sur terre et se rappellent pourquoi ils sont payés.

    Signaler
  6. Eric13 Eric13

    on utilise les mêmes métodes que l’on a soit même dénoncé et critiqué lors de l’ancienne mandature à savoir la mise en place “des mousquetaires sans épées”.
    Je pense que les responsables de Force ouvrière doivent bien se marrer face à l’impuissance des pouvoirs publics en face.

    Signaler
  7. Anonyme Anonyme

    Teissier/Gaudin l’un des deux n’est pas honnête avec l’autre mais lequel?

    Signaler
  8. Anonyme Anonyme

    En mars dernier, un candidat à la mairie en position de l’emporter avait pris, comme premier de ses 70 engagements, celui d’arrêter la co-gestion de la ville avec un syndicat majoritairE.
    il semblerait qu’il ait été battu pour de sombres raisons de mariage pour tous, président de la république impopulaire, etc.
    c’est bête hein ?
    on est repartis jusqu’en 2020 avec FO. c’est la démocratie.
    “Ne t’en prends pas au miroir si tu as la gueule de travers” (Nicolas Gogol)

    Signaler
  9. hirondelle70 hirondelle70

    j espere que leur demande d enlever le GPS ne sera pas acceptée
    ils se croient au dessus de tout ?
    ne pas ceder à leur revendictions car il y aura d autres greves pour 1 peu plus .donnez la main on vous mange le bras….

    Signaler
  10. Anonyme Anonyme

    Teissier 0 Fo 1 Teissier tu as perdu le peu de confiance que tu aurais pu avoir car tu vas céder à FO

    Signaler
  11. caual caual

    Il faut laisser Gaudin négocier, il est membre d’honneur de FO . Il a toutes les qualités pour dialoguer

    Signaler
  12. kerozene kerozene

    pourquoi voulez vous que les grevistes ne recommencent pas à faire greve quand à chaque grève ils obtiennent quelquechose.

    Signaler
  13. toine toine

    “Les agents craignent de voir cette tournée “optionnelle” généralisée en prolongeant ainsi la durée du travail à 6 h 30 quotidienne en lieu et place des 5 heures actuelles. ” ça ne choque personne???? Qui en France peut se targuer de gagner 1700 euros par mois tout en travaillant 5h par jour (donc en bâclant son travail)? Et en plus, ils osent demander qu’on arrête de les contrôler (si tenté qu’ils le soient vraiment)?!? Mais ils se fichent de qui?

    Signaler
  14. il faut le faire il faut le faire

    FO=56%, TESSIER tout seul …. prés de la poubelle….. et bientot dedans ….
    il y a des idiots méprisants qui comparent le personnel à des percherons de manière blessante….mais nous on sait où sont les vieilles carnes….

    Signaler
  15. Petrone Petrone

    Le GPS est cruel… Il dénonce les longues pauses petit déj, café, cigarette… C’est une honte. Ils se foutent dr notre g ces privilégiés !

    Signaler
  16. Marseillais indigné Marseillais indigné

    Tessier aurait dû faire appel à d’Artagnan !Oh pardon je voulais dire Gaudin, membre d’honneur de Force ouvrière.

    Signaler
  17. Anonyme Anonyme

    Lionel Royer-Perreault, Monique Cordier, Yves Moraine et Bruno Gilles
    Et GAUDIN il est où les couards ne sont jamais là lorsqu’il s’agit d’être courageux

    Signaler
  18. Delair Delair

    Et pas un mot pour la population….ubuesque!

    Signaler
  19. AMER AMER

    rue Chape, un hôpital (clinique ste elisabeth, maison de retraite médicalisée, je crois) déverse quotidiennement sur le trottoir ses déchets, dont certains étiquetés “dangereux”, sur le passage des enfants qui vont à l’école maternelle et au collège situés juste à côté… ne pourrait-il pas y avoir un “service minimum” pour ce genre de situation? ça ne “casserait” pas la grève, mais rassurerait un peu tout le monde… ou alors obliger cet établissement à garder “ses” déchets toxiques dans son enceinte, il doit bien y avoir de la place dans son immense parc…
    pour ma part, je stocke mes poubelles sur mon balcon en attendant que ça passe…

    Signaler
  20. Delair Delair

    Sans mauvais jeu de mot, çà sent pas bon, je sens que les “mousquetaires” vont lâcher du lest.

    Signaler
  21. GigiFrance GigiFrance

    Je pense que monsieur Gaudin devrait taper du poing ! Et tenir bon dans les mesures envisagées. Il ne faut pas céder à toutes les revendications qui s’estiment légitimes. Elles ne le sont pas dans ce cas. Remettre les pendules à l’heure…. et à la même pour tout le monde ; c’est possible ?

    Signaler
  22. Anonyme Anonyme

    Raz le bol d’être les otages de ces gens qui ne veulent pas travailler, qui sont sur payés et qui laissent cette ville dans un état lamentable…

    Signaler
  23. anonyme anonyme

    Quelle honte!!!!!!

    Signaler
  24. leravidemilo leravidemilo

    Avant que ne débute cette étrange négociations intra-defferriste, je souhaiterai faire trois propositions constructives : – Au préalable, enlever leur fleuret aux quatre mousquetaires, car on peut craindre, les connaissant, qu’ils ne s’embrochent entre eux. – Bien préciser, en amont, que “l’objet des négociations”, à propos duquel visiblement on s’interroge, est bien d’aboutir à la propreté de l’espace public marseillais. – Penser à inviter à ce round les représentants des présidents des 5 EPCI ((à la con)) désignés volontaires pour entrer dans la folle aventure métropolitaine, car à la différence de nos “responsables” marseillais, rompus à cet exercice, ils manquent cruellement d’expérience en matière de tas d’immondices sur leurs places; Il est urgent qu’ils se mettent à jour au plus tôt, Gaudin voulant “mettre la métropole en marche (et non en panne) avant la fin de l’année”.

    Signaler
  25. julijo julijo

    Et que je veux travailler 5 h par jour ! et que je veux pas de GPS !
    Quand on en parle…certains éboueurs répondent : “c’est un boulot très dur” !! certes. Pas facile en effet. Mais quand ils disent un peu méchamment : “vous avez qu’à venir le faire !” Ben oui, il y a des tas de gens au chômage dans mon quartier qui seraient sacrément contents de le faire…même 6h30 par jour. Chiche !
    Maintenant c’est vrai qu’on avait l’an dernier un candidat qui “promettait” de ne pas déléguer la gestion de ce personnel à un syndicat…..mais les marseillais on voté Gaudin qui lui ne promettait rien sur le sujet !!!!
    Je continue à me marrer ! j’en suis presque à espérer que cette grève dure…pour faire plaisir aux électeurs de Gaudin !
    Gaudin, lui il a une gouvernante, moi j’ai un jardin. Je peux tenir.

    Signaler
  26. Nonyma Nonyma

    Mais pourquoi ne font-ils “que 5 heures” par jour ? Le commun des mortels en fait “7”, les conducteurs de bus qui ont un métier plus que stressant font “”6h30” et de jour au milieu de la circulation, et eux seulement 5 !!!… Il faudrait tous les débaucher et réembaucher sur de nouvelles bases. Mais utopique. Marseille se trouverait dépourvu de ses colleurs d’affiches et d’une partie de ses travailleurs au black.

    Signaler
  27. simon simon

    Guerre larvée entre Gaudin et Teissier qui se détestent copieusemùent par FO et poubelles interposées … quand auront-ils fini de se moquer de la population. Leur job est de trouver des solutions … Gaudin l’ami de FO doit intervenir, dans cet éternel micmac marseillais. Population prise en orage de conflits entre vrais et faux amis, stop

    Signaler
  28. Marséillé Marséillé

    Je sais pas si nos élus sont nuls (possible) sur ce plan là, je ne me hasarderai pas là dessus, mais la forme de chantage et la re rebelote des grèves, c’est pas brillant, et c’est quelque part nous prendre pour des truffes….
    Comment peut on rétorquer à ce système de m…. ?

    Signaler
  29. JL41 JL41

    Les éboueurs reprennent le travail demain matin

    Signaler
  30. young young

    Ils ont plié devant FO!
    à bon entendeur salut….

    Signaler
  31. Anonyme Anonyme

    Comme souvent les informations partielles tronquent la réalité
    1/ la fin du fini parti est définitivement scellé
    2/ les 10 agents ne sont pas recrutés mais redéployés . autrement dit un appel a candidature sera fait en interne . Et ne coûtera rien aux contribuables
    3/ les sanctions levées concernent 20 agents
    4/les GPS sont maintenus et serviront à suivre les bennes et a optimiser leurs fonctionnements
    5/ l équipe d astreinte constituée par appel e candidatures internes permettra de mieux gérer les manques inopinés de personnels.
    6/les jours ne seront pas payes
    En conclusion le contrat local de propreté est maintenu et le contribuable ne dépensera pas plus pour la propreté de la villes.
    Moi j appelé ça une bonne négociation . Merci Guy Teissier, merci Lionel Royer Perreaut

    Signaler
  32. JL41 JL41

    Les grandes grèves à Marseille, transports en commun, nettoiement, port, duraient toujours des semaines, avant que les grévistes obtiennent quand même ce qu’ils demandaient. Là ça n’a duré qu’une semaine et les résultats paraissent plus équilibrés. C’est un progrès.

    Signaler
  33. Delair Delair

    Vous avez entendu parler de grève des éboueurs à Paris, Lyon, Bordeaux etc?

    Signaler
  34. Lolib Lolib

    La grève est finie ?
    Depuis mardi27?
    Aujourd’hui, samedi 31, les rues de Marseille restent immondes, même dans les quartiers chics!
    Il doit y avoir des heures sup à la clé?
    Le comportement de FO est inadmissible.
    Comment être aussi loin du minimum de civisme indispensable à une vie collective convenable?
    Lorsqu’on leur demande de faire leur travail comme cela se fait dans les autres villes de France, ils se révoltent. Leur seul objectif est de retrouver, sous une forme ou sous une autre, les “avantages” du fini-parti. En clair, “on veut bien travailler 5h mais laissez nous prendre la pose que nous jugeons nécessaire”!
    Le volume extravagant des sanctions prises à la suite du contrôle par GPS le montre bien et justifient malheureusement le flicage en cours.
    Si c’est ça, si les éboueurs trouvent leurs conditions de travail trop dures, qu’ils démissionnent et aillent travailler h par jour ailleurs.

    Et nous, citoyens de base, faisons leur savoir que ça suffit, que nous ne supportons plus leur comportement, que nous ne supportons plus que nos rues soient dégueulasses, que nous ne supportons plus que les 6 passages hebdo se réduisent si souvent à 5 et même des fois à 4, que nous ne supportons plus de retrouver par terre ce que nous avions mis dans notre poubelle la veille …

    Côté balayeurs c’est pareil! on ouvre l’eau, on la laisse couler et on va boire un coup!
    Avant, ma rue était nettoyée une fois par an, maintenant c’est jamais! normal?

    Ça suffit!!

    Signaler
  35. Stéphanie13 Stéphanie13

    seul le Front National pourra nous tirer de là !

    Signaler
  36. ventresh ventresh

    La CGT a tué le port et la SNCM. Elle s’est tirée une balle dans le pied et va disparaître sans regret de Marseille.

    Chers agents FO, vous avez la même démarche avec la municipalité depuis 60 ans. A force de couper toujours plus la branche sur laquelle vous êtes assis et qui vous nourrit, vous tomberez avec. Et enfin, ce jour là, vous disparaîtrez et nous serons libres.

    Signaler
  37. Néne Néne

    CUMPM vient de sortir une super idée pour réguler les dysfonctionnements de la collecte des ordures ménagères subits entre la mi-décembre et la mi- janvier avant la grève
    C’est l’astreinte
    On verse une prime d’astreinte a des agents en congé qu’on peut appeler a travailler en cas de problèmes tels que de trop nombreux arrêts maladie.Mais ça ne concerne pas la grève.
    Le préfet peut réquisitionner mais il ne le fait pas
    La solution c’est que des Députés et des Sénateurs de Marseille déposent un projet de loi pour instaurer un service minimum de la collecte.Comme a la Radio Télé Publique et à la SNCF.
    Que pensez vous de cette idée?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire