Engambi à l’Arbois : la justice stoppe un projet de village de caravanes

Échappée
le 21 Nov 2020
3

Depuis cet été, des personnes de la communauté des gens du voyage aménagent illégalement un terrain en zone naturelle en vue d'y installer des caravanes. Après des alertes des riverains, le parquet d'Aix vient de décider de poursuivre trois personnes pour des atteintes aux code de l'environnement et de l'urbanisme.

Le terrain en cours d'aménagement sur une zone naturelle de l'Arbois, chemin de la Rigoutière dominé par The Camp. Photo : Pierre Isnard-Dupuy.

Le terrain en cours d'aménagement sur une zone naturelle de l'Arbois, chemin de la Rigoutière dominé par The Camp. Photo : Pierre Isnard-Dupuy.

Dans la chaleur printanière de ce mois de novembre, des joggeurs se succèdent dans un vallon de garrigue, dominé par le bâtiment futuriste de The Camp et le technopole de l’Arbois. Un terrain a été défriché et terrassé. Depuis le chemin qui le jouxte, l’un lance, surpris, à son partenaire de course : “Ils vont […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jacques89 Jacques89

    Reste plus qu’à leur avocat de rechercher le nombre d’injonctions faites à la Métropole pour réaliser le cota d’emplacements et justifier ainsi de « circonstances atténuantes ». Déjà que ce sont des populations qui ne reculent guère devant la règlementation, si en plus on leur donne des arguments, il ne faut pas s’étonner que les actes kamikazes (et les réactions racistes) se multiplient. Il faut quand même souligner que la réaction des riverains est ici particulièrement modérée. Généralement dans ce genre d’affaire ce sont les « trippes » qui parlent.

    Signaler
  2. uneetoilefilante uneetoilefilante

    C’est une émission de radio qui a fait avancer le schmilblick,
    Pourquoi ne le dîtes vous pas ?

    Signaler
  3. Happy Happy

    “Des braves gens qui ne savaient pas que c’était interdit” mais qui continuent les travaux malgré plusieurs injonctions… faut pas pousser mémé dans les orties ! Et les caravanes, elles ne risquent pas de brûler au premier incendie sur le plateau ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire