En route pour le Fail mondial de l'eau ?

À la une
le 16 Fév 2012
4

Ce devait être le deuxième grand rendez-vous parlementaire pour le forum mondial de l'eau. Ce matin avait lieu à l'Assemblée Nationale la deuxième journée parlementaire devant préparer la journée consacrée à ses élus lors du forum en lui même. Et il n'y avait personne pour ce moment largement annoncé. Pas un sénateur ou un député, à part bien sûr l'hôte du jour, André Flajolet, député du Pas-de-Calais mais surtout président du comité national de l'eau.

Le député, comme les autres intervenants, a prononcé tout de même son discours. Présent parmi les représentants des ONG conviées, Emmanuel Poilane de la fondation France libertés confiait son « énervement » au sortir de la réunion :

On nous avait demandé de confirmer plusieurs fois notre présence, on avait préparé nos interventions et au final, il n'y avait personne !

Ce nouvel épisode vient épaissir le nuage qui entoure depuis quelques semaines le forum. Le succès annoncé sera-t-il au rendez-vous du 12 au 17 mars ? Certains en doutent déjà. La semaine dernière, les chiffres de participation – certes provisoires – ont été dévoilées. Et ils sont inquiétants : 2000 inscrits fermes et 2000 en cours d'inscription, c'est le chiffre annoncé. « 4000 par jour sur 6 jours, ça fait 24 000, on est dans les clous », lance droite dans ses bottes Martine Vassal, responsable du forum pour la mairie de Marseille. On avait pourtant cru comprendre autre chose. Ecoutez plutôt la même Martine Vassal au micro de Radio Dialogue en octobre 2011.

 

 

Alors, de deux choses l'une, soit la ville de Marseille a du mal à accueillir 4000 personnes (qui ne restent d'ailleurs pas toutes toute la semaine), soit Martine Vassal n'a pas eu les mêmes profs de maths que nous. Nous sentant sceptique, elle ajoute : « le samedi, on ouvrira aux visiteurs donc le chiffre sera largement dépassé ». Drôle de calcul.

Une chose est sûre, l'inquiétude gagne les rangs et le torchon brûle entre Paris et Marseille. Depuis la semaine internationale de l'eau de Stockholm en août, Christian Frémont, le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, mène directement certaines réunions de préparation au forum pour s'assurer qu'il ne tourne pas au fiasco total. C'est en effet le dernier grand rendez-vous international que s'est fixé le président-candidat, qui ouvrira la semaine de débat.

Dans cette logique de déminage, Loïc Fauchon, président du conseil mondial de l'eau, en prend pour son grade. Aujourd'hui, ce n'est plus le président de la Société des eaux de Marseille qui représente le CME mais Guy Fradin, l'ancien directeur de l'agence de l'eau Seine-Normandie, un fonctionnaire réputé proche du pouvoir.

Le CME traîne des pieds

La pierre d'achoppement a trait avec l'objectif majeur du forum : les « solutions ». L'Etat veut faire du conseil mondial de l'eau la courroie de transmission de ces solutions à l'issue du forum. « Pour l'instant, le CME n'a jamais réellement occupé ce rôle entre deux forums », nous rappelait récemment Laurent Chabert d'Hières, représentant du milieu associatif au conseil d'administration du forum. « S'ils ne le font pas, ce sera un casus belli », poursuivait-il laissant entendre que cette fois encore, ce n'est pas gagné.

Last but not least, l'annonce récente par la commission européenne de l'ouverture d'une enquête pour entente illicite entre les grandes multinationales de l'eau en France va donner du grain à moudre au forum alternatif et, plus généralement, à tous ceux qui dénoncent un forum de marchands. Flip flop sous les giboulées de mars à Chanot ?

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Curieux Curieux

    L’excellent Marc Laimé cite un montant de 4 millions d’euros confié à Publicis pour la promotion. Est ce exact ?

    Car là je me demande où ils ont mis l’argent à part dans le champagne pour leur réunion.

    Signaler
  2. liseron duveteux liseron duveteux

    Loic Fauchon se prendrait-il pour Dieu?
    Dieu serait marseillais!
    Et nous ne le savons pas!
    Quelle ingratitude.
    Monsieur Jean de la Fontaine, comme vous nous manquez.

    Signaler
  3. dupontlajoie dupontlajoie

    FAUCHON oranisateur d’un congrés mondial!C’est à mourir de rire!C’est un ancien animateur socio éducatif qui de doit ses postes qu’à VIGOUROUX et GAUDIN!Pas de quoi en acquerir une stature internationale!Tout huste marseillaise
    Mais ce sera également un fiasco financier que les marseillais vont largement payer également!Ce serait bien de faire un papier sur le cout de cette sauterie ratée!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire