En plein cœur de Belsunce, un gros tas de gravats bleu cache de l’amiante

Reportage
Benoît Gilles
27 Juin 2019 11

Depuis décembre, la Soleam entrepose les gravats issus de la démolition du 15, rue de la Fare, sur un terrain en plein cœur de Belsunce. Le tas qui doit être enlevé cet été a été recouvert d'un produit bleu, destiné à éviter la dispersion de l'amiante contenu dans les gravats.

Photo : D.R.

Photo : D.R.

Il y a quelque chose d’extra-terrestre dans cette colline bleue cobalt qui gît en plein cœur de Belsunce. La scène se passe au centre de la ville, rue Nationale. Depuis plusieurs semaines, une montagne de déblais stationne sur un ancien parking, jadis rattaché au commissariat du quartier. Le lieu attend depuis plusieurs années, l’accouchement d’un […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Profitez de notre offre été ! 2 € pour 2 mois. puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous


A la une

Pourquoi les commerces du sud de la ville sont toujours fermés le dimanche
Cela devait être bon l'été dernier, ça ne l'est toujours pas cette année. Les commerces du littoral Sud, ceux de Mazargues ou le centre...
[Ô mon bateau] L’astuce risquée du « 51/49 » pour récupérer une place au port
51/49. Le terme sonne comme une astuce, de celles qui se soufflent d'un air entendu sur les forums de voileux. Et en apparence c'en...
Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire