En Camargue, une spectaculaire renaissance de la vie sous-marine

Reportage
le 2 Août 2023
8

Le golfe de Beauduc connaît un développement fulgurant des herbiers sous-marins où foisonne la faune depuis que le parc naturel de Camargue et les petits pêcheurs locaux agissent conjointement pour le protéger. Un reportage extrait de la série d'été sur la Méditerranée de notre partenaire Mediapart.

Le 22 juin 2023. Beauduc, village du bout du monde. Au bout d'une longue piste en terre toute cabossée, qui serpente entre deux marais, le village se dresse face à la mer. Image : Théo Giacometti

Le 22 juin 2023. Beauduc, village du bout du monde. Au bout d'une longue piste en terre toute cabossée, qui serpente entre deux marais, le village se dresse face à la mer. Image : Théo Giacometti

C’est un bout du monde posé sur la Méditerranée, entre les deux embouchures du Rhône. En Camargue, le golfe de Beauduc s’est formé par l’accumulation des sédiments crachés par le fleuve dans la mer. En retrait de la plage qui court au-delà de l’horizon, derrière un petit étang bien gonflé des pluies printanières inhabituelles, le […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu
Les coulisses de Marsactu
Cet article est issu de la série d'été "La Méditerranée pour tous.te" publiée par Mediapart. Les cinq épisode, conçus et réalisés par le collectif Presse-papiers, dont vous pouvez régulièrement lire les signatures sur Marsactu, sont à lire ici pour les abonnés de Mediapart.
Pierre Isnard-Dupuy
Journaliste, membre du collectif Presse-papiers

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Laure Laure

    Congratulations à ces combattants ! Une belle et rare nouvelle encourageante, à l’ouverture de ma presse matinale … en comparaison à bcp d’autres reportages (sur un plan général) ! Comme quoi tout est possible … cdlt., Laure

    Signaler
  2. JMD JMD

    Un coin magnifique et sauvage qu’il fallait vite protéger car même les pêcheurs locaux (à part Georges) s’en donnaient à coeur joie sans penser au renouvellement de la ressource. La telline a ainsi presque disparue …

    Signaler
  3. JMD JMD

    Disparu

    Signaler
  4. Marc13016 Marc13016

    Que voilà une bonne nouvelle en effet ! A rapprocher de l’expansion de la faune et de la flore marine au large du parc National des Calanques : il paraît que ça a “explosé”. On revoit même des mérous et autres poissons plus ou moins disparus.
    Comme quoi le milieu marin a de la ressource. Si on le préserve, il repart. (enfin, dans ces cas là en tous cas).

    Signaler
  5. Richard Mouren Richard Mouren

    Il faut multiplier ces “oasis” protégées. La mini réserve de Carry foisonne de vie et essaime aux alentours.

    Signaler
    • Alceste. Alceste.

      Si on ne respecte pas la nature, on partira avec.
      Cyrulnick Boris

      Signaler
  6. Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

    Joli reportage, vivant et humain ! Je souhaite un bel avenir au jeune Clément, que ce soit dans la pêche ou dans un autre métier en Camargue.

    Pour avoir beaucoup plongé dans et autour de réserves marines, je confirme l’étonnante capacité de reconstitution du milieu sous-marin si on le laisse tranquille. Il est heureux que des pêcheurs en aient conscience : ils bénéficient directement de cet “effet réserve”.

    Signaler
  7. kukulkan kukulkan

    on voit sur la carte que les zones de protection strictes sont très très restreintes.. Et malgré tout ont des résultats incroyables ! il faut multiplier ces zones et les élargir largement ! c’est beaucoup trop peu !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire