Déconfinement de la culture : à quoi vont servir les concerts-tests marseillais ?

Décryptage
le 12 Mai 2021
4

Les inscriptions pour deux concerts-tests le 29 mai et le 12 juin au Dôme à Marseille ont ouvert ce mardi, malgré la prochaine réouverture des salles de spectacle. Tour d’horizon des enjeux de cet événement scientifique hors norme.

Les concerts-test prévus à Marseille auront bien lieu, malgré la réouverture prochaine de certains lieux de spectacles. (Photo CB)

Les concerts-test prévus à Marseille auront bien lieu, malgré la réouverture prochaine de certains lieux de spectacles. (Photo CB)

Ils seront 2 250 volontaires à assister à un concert d’IAM le 29 mai et le 12 juin prochain à Marseille. L’objectif : savoir si l’on est plus exposé au Covid pendant un concert au protocole sanitaire strict que dans la vie quotidienne. Peu après la réouverture des salles de spectacle le 19 mai, c’est […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jacques89 Jacques89

    Que cherche-t-on ? On se le demande! Les médias nous ont abreuvés de scènes de liesse organisées de façons plus ou moins anarchiques (carnaval de La Plaine par exemple) et nos autorités cherchent toujours à savoir si ce type de regroupements peut générer des clusters ? Ce ne sont pourtant pas les données qui manquent ?!? On devra donc patienter encore un peu avant de passer aux choses sérieuses entre Bastille et Nation ou sur la Canebière.

    Signaler
  2. BRASILIA8 BRASILIA8

    réponse à rien il n’y aura pas de concert test

    Signaler
  3. Leni Leni

    Oui j’ai l’impression que l’étude a été reportée…

    Signaler
  4. MalMass MalMass

    Etude reportée car le gouvernement ne veut tester que la mise en oeuvre de protocoles dont il a déjà annoncé qu’ils seront mis en oeuvre, avec passe sanitaire, c’est-à-dire avec des gens dont on sait qu’ils ne sont pas positifs, alors que Marseille voulait tester une situation plus souple.

    En fait, comme souvent dans les expérimentations engagées par l’Etat, on ne teste que ce qui est déjà décidé, donc on teste pour rien.

    D’ailleurs, dans la logique “vivre avec le virus”, cela fait des mois que l’on aurait pu et dû tester la réouverture des musées, des cinémas, des théâtres avec masque et jauge, en profitant notamment des zones où le virus circulait moins qu’ailleurs. Cela aurait permis de voir si ces mesures privative de libertés était sanitairement justifié ou non.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire