Le Ravi lance un Couscous bang bang pour passer l’hiver

Financement participatif
8 Déc 2017 0

Porté par : Le Ravi
Plateforme : Auto-hébergé
Objectif de collecte : 30 000 euros
Se termine le : 20 mars, 2018

Tous les week-ends, ses dessinateurs vous font rire, grincer ou vous surprennent dans notre édition week-end. Partenaire de Marsactu qui porte haut la satire mais aussi l’enquête, le mensuel régional Le Ravi est en difficulté. Nous reproduisons ci-dessous un extrait de son appel à soutien.

Le Ravi pourrait baisser les bras ! Sauf forte mobilisation, notre trésorerie passera dans le rouge dès février puis dans le noir en mars, avec pour perspective une « rechute » dans notre redressement judiciaire et le risque d’une liquidation.

Les causes sont multiples. La plus préoccupante est la baisse du nombre d’abonnés. En 2017 il a aussi fallu restructurer la distribution chez les diffuseurs de presse. Défi relevé avec succès ! Mais malgré des ventes stabilisées, nous commençons à ne plus perdre d’argent en kiosques.

Le Conseil régional vient par ailleurs de nous claquer la porte au nez en réduisant de 100 % son soutien à «  Quartiers libres », notre projet de journalisme participatif dans les quartiers populaires. Et il a également une fois de plus jugé le Ravi « persona non grata » parmi les titres dignes de recevoir des annonces institutionnelles.

Carrefour des débats et initiatives au niveau local, L'Agora de Marsactu diffuse des campagnes de financement participatif en lien avec le territoire. Ce contenu est extrait d'une plate-forme externe et ne constitue pas un soutien du journal à la campagne.

L'équipe de Marsactu
Benoît, Jean-Marie, Julien, Lisa, Nicolas, Violette, Mathieu.

A la une

Martine Vassal cherche des voix jusque dans les églises
Une messe comme tribune de campagne des municipales, en infraction du principe de laïcité et de la loi de séparation des Églises et de...
De prétendus sondages polluent la campagne des municipales à Marseille
Quelques chiffres alignés au téléphone, par SMS ou sur un réseau social. Pendant tout le mois de février, de mystérieux sondages sur les municipales...
À Édouard-Toulouse, les cris d’alarme d’un hôpital psychiatrique à la dérive
L'accès y est facile. À quelques centaines de mètres de la sortie d'autoroute de Septèmes-les-Vallons, les barrières s'ouvrent quasi-automatiquement sur les 17 hectares de...
25 ans après la mort d’Ibrahim Ali, « barrer la route au FN » est toujours d’actualité
"Vous pouvez me dire quand on arrive aux Quatre-chemins-des-Aygalades ?". La jeune femme vient de grimper dans le bus 30 qui part de la...
Vassal, Berland : des campagnes sous pression sociale
Martine Vassal se fraie un chemin au milieu des policiers qui forment un corridor à la sortie du théâtre du Gymnase où elle vient...
À Saint-Antoine, des familles avec enfants vivent dans des voitures depuis des mois
La scène tient de l'écart, d'un accroc dans le réel. Sur le tranquille parking de la place Canovas, dans le cœur villageois de Saint-Antoine...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire