Kwassa-kwassa pour le paradis…

Financement participatif
11 Sep 2017 0

Porté par : Soly Tahamida Mbae
Plateforme : Go fund me
Objectif de collecte : 6500 euros

Ces funestes bateaux ont tenu quelques jours sous le feu de l’actualité, pendant la campagne des législatives, avec le dérapage verbal du tout nouveau président. S’il est ici question de verbe, c’est une langue poétique qui lui donne vie, celle du poète, slameur et activité, Soly Tahamida Mbae, fondateur de la Sound musical school à la Savine (15e). Il a écrit une pièce musicale intitulée Kwassa-kwassa pour le paradis, ou même pour l’enfer qui traite du drame silencieux qui a ôté la vie à près de 12 000 personnes, morts noyés en traversant le bras de mer entre Anjouan et Mayotte, territoire puis département français.

Pour financer une résidence d’un mois avec une jeune troupe de slameurs Art2plume des Comores, au sein du centre de création culturelle de Mavuna à Moroni, Soly et sa troupe lancent une campagne participative. L’argent récoltée permettra de couvrir la moitié des 13 000 euros que coûte ce projet.

Carrefour des débats et initiatives au niveau local, L'Agora de Marsactu diffuse des campagnes de financement participatif en lien avec le territoire. Ce contenu est extrait d'une plate-forme externe et ne constitue pas un soutien du journal à la campagne.


A la une

Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...
La Bonne-mère, une basilique au bord de la crise de nerfs
Elle est un symbole de Marseille. Calée sur un ancien fort militaire dont elle tire son nom, elle est censée garder et protéger les...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire