Le Festival MIMI demande un “petit coup de pouce”

Financement participatif
3 Sep 2018 0

Porté par : L'AMI
Plateforme : KissKiss BankBank
Objectif de collecte : 6000 euros
Se termine le : 21 septembre, 2018

Le festival MIMI, appelle à un soutien financier pour sa 33e édition qui doit se tenir du 8 au 16 septembre prochain :

“Entre 2016 et 2018, l’AMI a perdu plus d’un tiers du soutien financier qu’elle recevait des collectivités territoriales, soit plus de 170.000€. MIMI a subi de plein fouet ces réductions et a vu son budget divisé par 4 depuis l’année 2016, qui marque la dernière édition du festival sur le Frioul.

Aujourd’hui, l’enveloppe du festival tente de se maintenir au-dessus de 50.000€, seuil en dessous duquel nous ne pourrions guère vous offrir davantage qu’une kermesse avec lampions haute consommation, ball-trap et pêche aux cafards, ambiancée par C.Jérôme. Aguicheur, mais pas tout à fait dans le cahier des charges d’un ancien Centre National.

Malgré l’importance de la dette à laquelle doit faire face l’association, l’AMI n’a pu se résoudre à abandonner son activité historique et a fait le pari d’une édition ralliant toutes les forces vives de son réseau : artistes, opérateurs, prestataires, salariés, bénévoles, public.

L’équipe permanente de l’AMI s’est mise en activité partielle pendant 6 mois pour assurer la survie de la structure et du festival MIMI, forts du soutien et des encouragements que nous avons reçus du public et de nos bénéficiaires.

Si nous avons pu compter sur l’engagement de nos partenaires pour nous proposer des lieux de repli et accueillir le festival, nous avons aujourd’hui besoin de vous pour équilibrer le budget du festival et permettre ainsi à l’AMI de poursuivre ses activités.

6.000€, c’est la somme que nous tenterons ensemble de réunir.

Ces 6.000€ c’est le petit coup de pouce que nous demandons pour limiter la prise de risque, boucler le budget artistique et technique, faire effet de levier sur la fréquentation en nous permettant de vous offrir un plateau artistique et un cadre à la hauteur des valeurs portées par MIMI : un festival audacieux, militant, enchanteur, ébouriffant, inoubliable.”

Carrefour des débats et initiatives au niveau local, L'Agora de Marsactu diffuse des campagnes de financement participatif en lien avec le territoire. Ce contenu est extrait d'une plate-forme externe et ne constitue pas un soutien du journal à la campagne.

kisskissbankbank

Articles du même auteur



A la une

La halte ferroviaire d’Arenc, cinq ans et puis s’en va
Au pied de la tour La Marseillaise, un panneau estampillé SNCF et une machine pour éditer des billets signalent la présence d'une voie unique...
À la Castellane, la rénovation prend forme mais bute toujours sur l’avenir du centre social
C'était au printemps 2016, la démolition d'une barre de logements à la Castellane était retardée pour cause de bras de fer politique autour de...
Enseignants et parents du collège Versailles refusent trois ans de cours dans un chantier
Ils n'étaient qu'une petite centaine mais ont fait beaucoup de bruit. Ce jeudi matin, parents d'élèves, professeurs et élèves du collège Versailles, dans le...
La marche contre les boues rouges lance l’année cruciale d’Alteo
La pression ne faiblit pas. Ce dimanche, trois associations organisent à Mange-Garri une "marche contre la pollution des boues rouges", à laquelle se joindra...
Joissains en appel : “Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République”
C'est un cri du cœur expulsé après près de cinq heures d'audience. "Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République...
La feuille de route du préfet Dartout pour une grande métropole d’Arles à Saint-Zacharie
Le document tant attendu par les élus est enfin arrivé. Le préfet des Bouches-du-Rhône vient de remettre ce mercredi au gouvernement son rapport sur la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire