Le Festival MIMI demande un « petit coup de pouce »

Financement participatif
3 Sep 2018 0

Porté par : L'AMI
Plateforme : KissKiss BankBank
Objectif de collecte : 6000 euros
Se termine le : 21 septembre, 2018

Le festival MIMI, appelle à un soutien financier pour sa 33e édition qui doit se tenir du 8 au 16 septembre prochain :

« Entre 2016 et 2018, l’AMI a perdu plus d’un tiers du soutien financier qu’elle recevait des collectivités territoriales, soit plus de 170.000€. MIMI a subi de plein fouet ces réductions et a vu son budget divisé par 4 depuis l’année 2016, qui marque la dernière édition du festival sur le Frioul.

Aujourd’hui, l’enveloppe du festival tente de se maintenir au-dessus de 50.000€, seuil en dessous duquel nous ne pourrions guère vous offrir davantage qu’une kermesse avec lampions haute consommation, ball-trap et pêche aux cafards, ambiancée par C.Jérôme. Aguicheur, mais pas tout à fait dans le cahier des charges d’un ancien Centre National.

Malgré l’importance de la dette à laquelle doit faire face l’association, l’AMI n’a pu se résoudre à abandonner son activité historique et a fait le pari d’une édition ralliant toutes les forces vives de son réseau : artistes, opérateurs, prestataires, salariés, bénévoles, public.

L’équipe permanente de l’AMI s’est mise en activité partielle pendant 6 mois pour assurer la survie de la structure et du festival MIMI, forts du soutien et des encouragements que nous avons reçus du public et de nos bénéficiaires.

Si nous avons pu compter sur l’engagement de nos partenaires pour nous proposer des lieux de repli et accueillir le festival, nous avons aujourd’hui besoin de vous pour équilibrer le budget du festival et permettre ainsi à l’AMI de poursuivre ses activités.

6.000€, c’est la somme que nous tenterons ensemble de réunir.

Ces 6.000€ c’est le petit coup de pouce que nous demandons pour limiter la prise de risque, boucler le budget artistique et technique, faire effet de levier sur la fréquentation en nous permettant de vous offrir un plateau artistique et un cadre à la hauteur des valeurs portées par MIMI : un festival audacieux, militant, enchanteur, ébouriffant, inoubliable. »

Carrefour des débats et initiatives au niveau local, L'Agora de Marsactu diffuse des campagnes de financement participatif en lien avec le territoire. Ce contenu est extrait d'une plate-forme externe et ne constitue pas un soutien du journal à la campagne.

kisskissbankbank

A la une

À l’hôpital de la Timone, Olivier Véran jongle avec les colères
Injurié dehors, chahuté dedans, le ministre de la Santé Olivier Véran a tenté de tenir sa ligne ce vendredi à l'hôpital de la Timone,...
Malgré un procès à venir, Guérini se rappelle aux bons souvenirs des grands électeurs
Il fait son tour des mairies, serre la main du moindre conseiller municipal d'opposition qu'il croise. Qu'on se le dise, Jean-Noël Guérini est de...
Le jour où les mesures du gouvernement ont fait l’unité métropolitaine contre elles
"Ce que le gouvernement a réussi, c'est à faire l'unanimité contre lui. Gauche, droite, petits et grands patrons, salariés, clients, tout le monde est...
Bataille de chiffres autour de « l’alerte maximale » au Covid-19
Ils ont fini par rythmer nos vies, au fil des points de situation quotidiens, hebdomadaires, des conférences de presse diffusées en direct à la...
Avec « le professeur Le Rudulier », la droite compte pousser sa vision métropolitaine au Sénat
La salle était quasiment vide. "Je crains que l'annonce faite hier soir par le ministre de la Santé ait déjà fait effet", attaque l'ancienne...
Affaire des procurations Vassal : des gardes à vue d’élus et une enquête à toute vitesse
Ils sont tous les deux sortis du commissariat du 8e arrondissement ce mercredi vers 18 heures avant de quitter les lieux dans les voitures...

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire