Contribuez à Festi’Pyat 2018 : Bouillon de cultures

Financement participatif
2 Juil 2018 0

Porté par : Pamplemousse Enflammé
Plateforme : Kiss Kiss Bank Bank
Objectif de collecte : 800 euros
Se termine le : 6 juillet, 2018

Fruit d’un grand travail collectif, d’une implication artistique et d’un engagement à toute épreuve, le festival interculturel de la cité Félix Pyat est de retour avec de nombreuses surprises !

Nous avons besoins de vous pour que stands, shows, et ateliers s’articulent afin d’offrir un temps haut en couleurs et en émotions!

QUI? POURQUOI?

Pamplemousse Enflammé est une Association loi 1901. Elle a été créée par un duo d’artistes en 2009: Julie Fallot et Noël Cauchi.

Presque 10 ans après, elle est composée d’une équipe pluridisciplinaire formée aux métiers de l’éducation, du social et de la culture. Cette équipe est un atout pour servir une approche globale des problématiques du quartier dans lequel nous agissons: le Parc Bellevue à Marseille.

Cette équipe est intégralement bénévole aujourd’hui.

Par ailleurs, nous sommes aussi épaulés par plusieurs instances de conseils, de régulation, de pilotage et d’analyse pratique.

Notre travail:

• Des projets socioculturels innovants et des méthodes affinées pour créer du lien, du questionnement et de la cohésion.

• Un réseau partenarial riche et diversifié permettant une palette de propositions et une orientation pertinente pour chaque profil.

Notre démarche:

Nous mettons un accent particulièrement fort sur la bilatéralité des échanges et l’égalité. Voici ce qui est essentiel pour nous:

-L’humanisation des postures, avec des animateurs à l’écoute et empathiques

-La transmission de confiance, d’espoir et l’appui sur les réussites.

-La création de « passerelles » vers l’extérieur, l’orientation

Nous œuvrons pour l’éducation populaire et l’accès a la culture pour tous. 

Carrefour des débats et initiatives au niveau local, L'Agora de Marsactu diffuse des campagnes de financement participatif en lien avec le territoire. Ce contenu est extrait d'une plate-forme externe et ne constitue pas un soutien du journal à la campagne.


A la une

Évacuations : 31 familles définitivement relogées, 1 131 personnes toujours à l’hôtel
"Ils ne veulent voir qu'une ou deux personnes alors on n'y va pas. On attend ensemble dans le hall et on pose nos questions...
[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire