Crise dans la distribution de la presse : Marseille toujours sans papier

Actualité
le 19 Août 2020
6

Depuis plusieurs mois, la majeure partie de la presse nationale n'est plus distribuée à Marseille. En cause, la faillite de la société locale de distribution de presse. Les anciens salariés soutenus par la CGT espèrent reprendre l'activité sous forme coopérative. Mais les kiosquiers ne voient pas d'issue au bras de fer engagé entre les salariés locaux et l'ancienne maison mère, reprise par des groupes de presse nationaux.

A côté des cartes postales et des souvenirs provençaux, des portants à demi-vides, chichement emplis de titres locaux et de quelques magazines. Le long de la Canebière, les étals des kiosques encore ouverts sont vides depuis plus de trois mois. Sur plus de 2500 titres, moins d’une trentaine sont désormais présents. Depuis mai dernier, les […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Quelle honte ! La liberté d’informer ne devrait pas être un vain mot dans la deuxième ville de France. Affaiblir les kiosquiers et les titres de presse non distribués, ce n’est certainement pas une manière de préserver cette liberté.

    Signaler
  2. Jacques89 Jacques89

    Ce nouvel épisode de la guéguerre des médias est révélateur du déclin progressif et régulier de la presse papier. Faut dire que pour obtenir quelques infos généralement peu développées il faut se farcir une avalanche de publicités plus agressives les unes que les autres. Autant zapper entre TF1 et BFM en essayant de tomber sur un des rares moments où le proprio n’a pas encore mis sa censure. Sur le service public, elle est permanente et probablement « autogérée ».

    Signaler
  3. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    La Provence et le Figaro sont toujours distribués semble-t-il ? Tout baigne alors ?

    Signaler
  4. Fraelnij Fraelnij

    Enfin un article marsactu qui explique ce qui se passe. Merci
    Dans mon quartier non seulement les rayons sont vides mais en plus les petites presses ferment definitivement .( Marseille 13e palama )
    Pourquoi à marseille est-ce toujours si compliqué de faire fonctionner des fonctions/systemes si fondamentaux ?

    Signaler
  5. Manipulite Manipulite

    Après la liquidation des activités portuaires, voici le tour de la presse papier. L’absence de compromis conduira à la disparition d’un système d’égalité d’accès à l’information. Tout cela finira entre les mains d’un monopole capitaliste qui fera payer son prix. Quant à le gestion passée de Presstalis, j’avais vu un article sur les frasques dépensières de sa présidente…

    Signaler
  6. michel michel

    Aix est aussi concernée ; disette identique qu’ à Marseille. Resultat: on s’abonne par internet ou par porteur (possible dans mon quartier pour Libé et le Monde) et mon kiosquier qui fait aussi débit de tabac et brasserie va abandonner la distribution de la presse dès que possible
    Michel

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire