Pascal Messaoudi vous présente
D'où tu parles

Le Marseille de Youssef Attid

Chronique
le 24 Nov 2018
0

Un lieu, une voix. Avec cette chronique intitulée "D'où tu parles ?", le documentariste sonore Pascal Messaoudi explore le lien intime entre un lieu et l'illustre connu ou inconnu qui prend plaisir à le fréquenter. Une parenthèse sonore à déguster les yeux fermés.

montage photo : Pascal Messaoudi

montage photo : Pascal Messaoudi

montage photo : Pascal Messaoudi

Le fait est connu, on peut faire le tour du monde, la main sous un plateau. Youssef Attid, dit You a fait le sien sur un plateau, celui de la butte de La Plaine qui embrasse quand elle est gentille le cours Julien et Notre-Dame-du-Mont. C’est précisément là que You exerce le métier de serveur depuis 18 ans. Il a connu le plateau quand une fête du même nom attirait « vachement du monde ». Il a grandi à la Cayolle où il mangeait les plinthes (sic) de carrelage et se chauffait au pneu, « une belle enfance » avant le luxe des HLM des Chartreux.

Au micro de Pascal Messaoudi, Youssef Attid refait le petit monde en passant par La Plaine qu’ils ont tuée et les taudis du centre-ville où les « gens ne savent plus s’ils sont vivants ou morts ». « Dans cette place où on est tous des stars », pas des grands limonadiers avec nœuds pap’ et tabliers, les serveurs peuvent travailler décontractés et continuer à servir des morceaux vivants de la ville, entre le sucre et la cuillère. Sur un plateau, bien sûr.

[aesop_audio title= »Le Marseille de Youssef Attid » src= »https://marsactu.fr/wp-content/uploads/2018/11/Youssef_attid-marsactu_novembre2018.mp3″ loop= »off » viewstart= »off » viewend= »off » hidden= »off »]

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire